:::1Bol2RⒶge::: • [Reposito • Revue presse et rs • 10 au 14 décembre 2020]

Sommaire

::: Monde :::

::: heXagOne :::

::: Revues de presse complémentaires et sources du bol de rⒶge (à venir) :::

NdAkratNode : *** signale des articles récents (voir fin de chaque rubrique) ; ***☀ Ajouts les plus récents parmi les rubriques (un ☀ pour chaque nouvel ajout)

* * *

::: Monde • Global :::

  • 🍂AU CŒUR DE L’ALLEMAGNE : ZAD ET BATAILLE POUR DÉFENDRE UNE FORÊT 📸 [#portfolio] :  » 2000 policiers, des blindés et un canon à eau pour expulser les cabanes dans les arbres et détruire la nature § Cette forêt s’appelle Dannenröder et se situe en plein cœur de l’Allemagne, dans la Hesse. Le bois, vieux de plusieurs siècles, est menacé par un grand projet d’autoroute. Progressivement, cette forêt condamnée à la destruction a été occupée par des dizaines de cabanes de toutes les formes, installées dans les arbres et au sol, et protégée par de multiples barricade. Depuis plusieurs semaines, une immense opération d’expulsion est en cours pour lancer le défrichement. Des centaines d’effectifs de « polizei » sont déployés en zone forestière, et donnent à l’opération des airs d’attaques de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes. § Des combats acharnés, sur le sol comme dans les airs se déroulent, et les renforts viennent de toute l’Allemagne pour protéger ce morceau de nature que les écologistes surnomment « Danni ». (…). La défense de la forêt de Dannenröder donne un second souffle aux mobilisations écologistes, puissantes de l’autre côté du Rhin, et aux mobilisations anticapitalistes. Des rives de la Loire aux forêts du cœur de l’Europe, nous sommes la nature qui se défend !  » > Nantes Révoltée • https://www.nantes-revoltee.com/%f0%9f%8d%82au-coeur-de-lallemagne-zad-et-bataille-pour-defendre-une-foret/
  • Souleymanieh (Başûr ou Kurdistan du sud [Irak]) • “Journée internationale des Droits humains” (Zehra Doğan) >> « Aujourd’hui le 10 décembre 2020, c’est la “Journée internationale des Droits humains”. Et je suis à Souleymanieh.(…) Les souvenirs des Kurdes tuéEs par le régime de Saddam sont encore bien vivants, la douleur est toujours perceptible. § Puis, avec des amiEs, je suis entrée dans le Parc de la Liberté. Sous le régime de Saddam, à la place de ce parc, il y avait un commissariat. À cette époque, des centaines d’intellectuelLEs kurdes y furent tués, enterrés vivants. Ce lieu, qui a pourtant une douloureuse histoire est aujourd’hui devenu un parc où les enfants jouent et rient aux éclats. (…). Depuis une semaine, les populations sont dans les rues pour défendre leurs droits, et protestent pour revendiquer leurs salaires qui ne sont pas versés par l’Etat, depuis un an. En une semaine 8 jeunes ont été tués. On manifeste à Souleymanieh et ses alentours. (…)  » >> KEDISTAN • http://www.kedistan.net/2020/12/10/souleymanieh-journee-internationale-droits-humains/
  • 🌍 💀 👮 Irak/Kurdistan: Six manifestants tués en 48 heures >>  » Six manifestants ont été tués en moins de 48 heures lors de rassemblements contre les autorités du Kurdistan irakien, au moment où la colère gronde à propos de coupes de salaires dans la fonction publique (voir notre article d’hier). Lundi, un premier manifestant âgé de 26 ans a été tué par balle dans la localité de Chamchamal, où les forces de sécurité, qui protégeaient des bureaux de plusieurs partis politiques, avaient tiré à balles réelles pour tenter de disperser les manifestants qui s’en approchaient. Tard lundi soir, deux manifestants sont morts dans les localités de Kifre et Dabardikhan. § En dépit de la répression, de nouvelles manifestations ont eu lieu mardi dans une demi douzaine de localités de la province de Souleimaniyeh. A Takiya, une soixantaine de km au sud-est de la ville de Soleimaniyeh, des manifestants ont tenté d’incendier les sièges de partis politiques kurdes et de la police locale. Une jeune manifestant de 16 ans a été tué par balle à Takiya. Plus à l’Est, deux manifestants ont été tués lors de rassemblements mardi à Sayed-Sadeq. Les autorités gouvernementales du Kurdistan ont annoncé une interdiction de mouvement entre Souleimaniyeh et les localités voisines pendant 24 heures à compter de mardi minuit. » >> Secours Rouge • https://secoursrouge.org/irak-kurdistan-six-manifestants-tues-en-48-heures/
  • 🌍 ✊🏿 💥 👮 Kurdistan/Irak: Manifestations contre la corruption réprimées >>  » Les manifestations entamées la semaine dernière dans la province de Sulaymaniyah, au Kurdistan irakien vont en s’intensifiant. Organisées initialement par des enseignants contre la réduction de 21% de leur salaire, elles ont été rejointes par des milliers de personnes qui sont descendues dans la rue pour dénoncer la corruption et la crise économique. “Quarante-trois enseignants et civils ont été arrêtés mercredi, le deuxième jour des protestations. Vingt et un d’entre eux ont été libérés”, a déclaré Najmadin Muhammed, membre du syndicat des enseignants. (…) Mercredi, des manifestations ont eu lieu à Kalar, Darbandikhan et dans d’autres districts de Sulaymaniyah. Les manifestants ont appelé à des mobilisations dans toutes les provinces de la région du Kurdistan. Les autorités, de leur côté, se sont préparées activement à affronter les manifestants. (…)  » >> Secours Rouge • https://secoursrouge.org/kurdistan-irak-manifestations-contre-la-corruption-reprimees/
  • 🌍 👮 💥 Sénégal: Les étudiants de l’UCAD affrontent la police >>  » Les étudiants de l’université Cheikh Anta Diop ont à nouveau manifesté hier mercredi 9 décembre, en envahissant l’avenue Cheikh Anta Diop pour protester contre le retard accusé par la direction des bourses. Ils dénoncent que depuis la reprise des cours, aucun étudiant n’a reçu sa bourse. C’est la raison pour laquelle ils ont donc décidé de descendre sur l’avenue et de bloquer la circulation. La police est intervenue pour remettre l’ordre et repousser les étudiants jusque dans le campus au moyen d’une autopompe. Les étudiants ont abondammant caillassé les policier: l’avenue Cheikh Anta Diop était parsemée de projectiles et de pierres. Les échauffourées ont conduit à l’arrestation de cinq étudiants et celle d’un de leur professeur.  » >> Secours Rouge • https://secoursrouge.org/senegal-les-etudiants-de-lucad-affrontent-la-police/
  • ✊🏿 ✊🏽 🏴🚩 Grèce: un compagnon menacé de déportation! 🔥 🔥 >>  » Erol, compagnon de nationalité française, a été arrêté dans le quartier d’Exarcheia à Athènes le 6 décembre 2020 en raison de l’interdiction des rassemblements. D’abord emmené au commissariat central (GADA), il a ensuite été transféré dans l’enfer de Petrou Ralli (centre de détention pour étranger.e.s) où il est actuellement détenu.(…) Notre compagnon est maintenant dans l’enfer de Petrou Ralli, une prison notoirement connue pour tortures et assassinats sur d’innombrables réfugié.e.s et sans papiers. Il y restera jusqu’à ce qu’un tribunal administratif décide d’approuver ou d’annuler sa déportation. FACE À LA RÉPRESSION QUI ISOLE, SOYONS SOLIDAIRES * CONTRE LA VIOLENCE DU POUVOIR, RÉPONDONS PAR LA VIOLENCE * À BAS LES FRONTIÈRES, FEUX AUX PRISONS  » >> [Squat!net] • https://fr.squat.net/2020/12/09/grece-un-compagnon-menace-de-deportation/
  • 💀 👮 ✊🏿 ✊🏽 « Pour Marielle, pour Anderson, pour Emily, pour Rebeca, pour les 22 enfants tués par balles cette année à Rio » 🖤 ❤️ >>  » Voilà 1000 jours que la femme politique brésilienne, Marielle Franco, issue d’une favela, noire et lesbienne, a été assassinée, le 14 mars 2018. Alors que des liens sont apparus entre les tueurs et le clan Bolsonaro, au pouvoir au Brésil, la famille attend toujours que justice se fasse. Voici une lettre ouverte de la sœur de Marielle Franco. §  » En accord avec la famille de Marielle Franco, élue de la ville de Rio de Janeiro assassinée le 14 mars 2018 avec son chauffeur Anderson Gomes, l’association Autres Brésils a traduit la lettre de sa sœur Anielle Franco pour les 1000 jours de son assassinat. Dans cette lettre ouverte, la sœur de Marielle Franco raconte le parcours pour la justice porté par sa famille en lien avec d’autres mouvements de familles dont les enfants ont été tués par la police au Brésil. (…)  » >> Basta ! * https://www.bastamag.net/Marielle-Franco-1000-jours-feminicides-Bresil-Rio-de-Janeiro-favelas
  • 💀 👮 ✊🏿 💥 Belgique • Saint-Gilles: Semaine contre Uneus et les violences policières >>  » Uneus est un projet lancé en 2012 par la commune de Saint-Gilles pour « assurer la cohésion sociale dans le quartier et rétablir un climat de sécurité et de confiance» qui comporte une brigade de police de proximité, le “koban”. Après près de dix ans d’activité, son bilan est lourd : dents, poignets et bras cassés ; gifles ; insultes racistes et homophobes (« On va attraper tous les bougnoules qui sont là-bas »; « Bande de petits pédés ») ; propos sexistes ; contrôles d’identité et PV abusifs ; arrestations arbitraires et contrôles au faciès ; usage disproportionné de la force sur des jeunes déjà menottés ; étranglements ou étouffements ; perquisitions sauvages ; maman plaquée au sol alors qu’elle ne faisait que « demander ce qui se passait » ; menaces, notamment lorsque des habitants filment ou évoquent la possibilité de porter plainte, humiliations de parents devant leurs enfants (« Les Arabes, ils ne travaillent jamais »)… Depuis 2018, un collectif de mamans interpelle les autorités communales (…) Uneus, projet pilote voué à être étendu à l’ensemble de la région bruxelloise, concrétise ce pouvoir policier ultra-violent au niveau de Saint-Gilles. Ces brutalités doivent cesser ! Nous vous invitons à rendre visible cette problématique, de la manière dont vous le souhaitez, durant la semaine du 14 au 20 décembre ! Le dossier “Uneus” du Secours Rouge ; La campagne sur FB (…) » >> (texte de la campagne), Secours Rouge • https://secoursrouge.org/saint-gilles-semaine-contre-uneus-et-les-violences-policieres/
  • USA: Affrontements à Portland lors d’une tentative d’expulsion >>  » Les adjoints du shérif du comté de Multnomah et la police de Portland ont tenté d’exécuter une expulsion tôt mardi matin. Les agents ont été accueillis par une foule de de manifestants hostiles. Les manifestants ont lancé des projectiles sur les policiers anti-émeute qui tentaient de “sécuriser” une zone. Tout au long de la journée, des barricades de fortune ont été érigées autour de la “Maison Rouge”, visée par l’expulsion. Cette maison a été un point focal pour les militants du logement depuis qu’un juge du comté a autorisé l’expulsion de ses occupants, la famille Kinney, en septembre. Dans le but d’éviter la reprise de possession de la maison, les manifestants ont établi un “Blocus des expulsions 24h / 24 et 7j / 7”. Une bataille juridique au sujet de la maison fait rage, la famille Kinney déposant une requête auprès de la Cour suprême des États-Unis en novembre. Le propriétaire légal de la maison, Urban Housing Development, a jusqu’au 23 décembre pour répondre. La police a dû renoncer à l’expulsion, mais plusieurs arrestations ont eu lieu.  » >> Secours Rouge • https://secoursrouge.org/usa-affrontements-a-portland-lors-dune-tentative-dexpulsion/
  • 🌍 💀 👮 Au Kurdistan irakien les forces de sécurité tuent 8 travailleurs manifestant pour leurs salaires >>  » (…) Depuis le 3 décembre des fonctionnaires, notamment des enseignants, du Kurdistan irakien, région semi-autonome au nord du pays, manifestent pour le payement de leurs salaires et contre la corruption. Certains dénoncent qu’ils n’ont été payés que quatre mois depuis le début de l’année. Les manifestations largement pacifiques dans la ville de Sulaymaniyah ont pris un tournant dramatique lundi dernier quand les forces de sécurité de la région ont ouvert le feu contre les protestataires faisant plusieurs blessés et au moins 8 morts. Les manifestants ont répondu en brûlant les locaux des partis au pouvoir et de l’opposition, des commissariats et le bureau du maire. (…)  » >> Philippe Alcoy, Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Au-Kurdistan-irakien-les-forces-de-securite-tuent-8-travailleurs-manifestant-pour-leurs-salaires
  • Allemagne : quelques sabotages contre la destruction de la forêt de Dannenrod >> [Depuis septembre 2019, la forêt de Dannenrod en Hesse (Allemagne) est occupée pour empêcher l’expansion de l’autoroute A49, qui devra relier Giessen à Kassel en la saccageant irrémédiablement. Le parti des Verts codirige la région de Hesse, Deges est l’entreprise d’État qui veut construire l’autoroute, et Strabag la grosse entreprise de BTP chargée de le faire. Quelques sabotages incendiaires se sont produits dans le coin fin novembre, dont nous livrons ici une traduction.]  » Niederofleiden : attaque incendiaire dans une gravière en solidarité avec la forêt de Dannenrod * traduit de l’allemand de chronik, 7 décembre 2020 : Dans la nuit du 28.11., nous avons mis le feu dans une gravière à Niederofleiden. Nous nous solidarisons avec l’occupation et leur lutte autour de la forêt de Dannenrod. (…)  » >> sansnom * https://sansnom.noblogs.org/archives/3195
  • Kurdistan : liberté pour Ocalan et tous les prisonnier-es politiques 📸 [#portfolio] >>  » La liberté est prise en otage. L’initiateur d’une vie libre et de la révolution au Rojava est en prison, en isolement depuis 7 968 jours. Marseille Solidarité Kurdistan participe à la campagne d’information pour la libération d’Ocalan et de tous les prisonnier-es politiques. Ensemble refusons son isolement. Liberté pour Ocalan ! Bi hev re serhildan  » >> mars-infos.org • https://mars-infos.org/kurdistan-liberte-pour-ocalan-et-5420

🌍 🏴🚩 Déclaration internationale pour la libération des prisonniers politiques, arrêtés lors de la révolte sociale de 2019 au Chili >> « La prison n’empêche pas les actes antisociaux de se produire. Elle en augmente le nombre. Elle n’améliore pas ceux qui entrent dans ses murs. Cependant, elle est réformée, elle restera toujours un lieu de contrainte, un environnement artificiel, comme un monastère, qui rendra le prisonnier de moins en moins apte à vivre dans la communauté. Elle n’atteint pas son but. Il dégrade la société. Il doit disparaître » (Les prisons et leur influence morale sur les prisonniers, Peter Kropotkin, Les pamphlets révolutionnaires de Kropotkin. Roger N. Baldwin, rédacteur en chef. Vanguard Press, Inc. 1927) (…). § 1. Cela fait plus d’un an que les manifestations ont débordé dans les rues de nombreuses villes du territoire dominé par l’État chilien. Depuis octobre de l’année dernière, les gens se battent sans repos. Malgré la répression de l’État, la pandémie de COVID-19 et la famine, la volonté du peuple chilien de s’organiser et de lutter n’a cessé de s’épanouir. Nous vivons actuellement des moments de lutte et de résistance dans plusieurs territoires du monde, de l’Équateur, qui assiste à la lutte et à la résistance des indigènes, à la France, qui observe celle du prolétariat démuni. Les gens se sont révoltés contre le système mondial de domination. C’est pourquoi l’internationalisme, cette vieille pratique traditionnelle des classes opprimées, devient impératif. (…) 2. Malgré les difficultés inhérentes à la vie, les communautés en lutte, utilisant des barricades, frappant des casseroles et recourant à l’autodéfense, ont résisté sur le territoire dominé par l’État du Chili. En échange, celui-ci a répondu par une répression sanglante, avec des milliers de personnes blessées, des centaines mutilées, des dizaines de morts et plusieurs emprisonnés. Cette dernière a été menée par ses sbires pour défendre leurs intérêts de classe, s’attaquant à nos vies, nos corps et nos territoires déjà précaires. Les balles et les gaz lacrymogènes n’ont pas été la seule arme utilisée contre notre classe, mais aussi des lois répressives sévères. Avec le soutien de la social-démocratie, ces lois ont été adoptées, et sont incarnées par la « loi anti-barrières », par la « modernisation » des appareils répressifs de l’État tels que l’Agence nationale de renseignements (ANI), et par le fait de donner aux forces spéciales de nouvelles infrastructures pour améliorer leur terrorisme d’État. ) 3. Actuellement, il y a près de 2 500 camarades soumis à des procédures judiciaires brutales qui traînent depuis plus d’un an, gardant des milliers de personnes derrière les barreaux. (…) Comme si ce qui précède ne suffisait pas, les prisonniers politiques de l’explosion sociale de l’année dernière ont été maintenus en isolement, ont été torturés quotidiennement et n’ont pas pu recevoir de visites ou d’autres avantages en prison. 4. Nous lançons un appel à la solidarité active, un appel à mettre nos corps et nos esprits dans la lutte pour la libération de tous les prisonniers politiques et à coordonner des manifestations dans tous les territoires du soi-disant État chilien pour exiger une AMNESTIE GÉNÉRALE et NON CONDITIONNÉE. (…) LIBERTÉ AUX PRISONNIERS POLITIQUES DE L’EXPLOSION SOCIALE DE 2019 ! PLUS D’EMPRISONNEMENT POUR LUTTE ! AMNISTIE GÉNÉRALE ET INCONDITIONNELLE ! FIN DE LA LOI ANTITERRORISTE ! ABROGATION DE TOUTES LES LOIS RÉPRESSIVES ! ☆ Coordenação Anarquista Brasileira – CAB ☆ Federación Anarquista Uruguaya – FAU ☆ Federación Anarquista de Rosario – FAR (Argentina) ☆ Organización Anarquista de Córdoba – OAC (Argentina) ☆ Federación Anarquista Santiago – FAS (Chile) ☆ Grupo Libertario Vía Libre (Colombia) ☆ Union Communiste Libertaire (Francia) ☆ Embat – Organització Libertària de Catalunya ☆ Alternativa Libertaria – AL/fdca (Italia) ☆ Die Plattform – Anarchakommunistische Organisation (Alemania) ☆ Devrimci Anarşist Faaliyet – DAF (Turquía) ☆ Organisation Socialiste Libertaire – OSL (Suiza) ☆ Libertaere Aktion (Suiza) ☆ Melbourne Anarchist Communist Group – MACG (Australia) ☆ Aotearoa Workers Solidarity Movement – AWSM (Aotearoa / Nueva Zelanda) ☆ Zabalaza Anarchist Communist Front – ZACF (Sudáfrica) ☆ Federation of Anarchism Era (Afghanistan and Iran) ☆ Workers Solidarity Movement – WSM (Irlanda) ☆ Anarchist Communist Group – ACG (Gran Bretaña) ☆ Αναρχική Ομοσπονδία – Anarchist Federation (Grecia) ☆ Tekoşina Anarşist – TA, (Rojava – north east Syria) ☆ Organizacion Anarquista de Tucuman ( Argentina) >> anarkismo.net Ⓐ http://www.anarkismo.net/article/32109 … >> meilleure traduction : UCL – Union communiste libertaire • Commission international • https://www.unioncommunistelibertaire.org/?Region-Chilienne-Pour-la-liberation-des-prisonnier-es-politiques-de-la-revolte

  • 👁‍ 📡 👮👩🏾‍👩🏾‍👧🏾‍👦🏾 Une multinationale au service d’un génocide : Huawei aide la Chine à identifier les Ouïghours >>  » Dans la répression menée contre les Ouïghours, minorité musulmane qui subit un génocide, à travers un internement massif dans des camps de travail ou encore des stérilisations de force, l’Etat Chinois peut compter sur le soutien de Huawei, géant de la téléphonie et des télécommunications. En effet le groupe a mis en place un logiciel scandaleux de reconnaissance faciale pour identifier les Ouïghours. § D’après un rapport du collectif d’experts en vidéosurveillance IPVM, publié par le Washington Post, Huawei aurait en effet développé un système de reconnaissance faciale pour identifier les Ouïghours, afin d’envoyer des « alertes Ouïghours » aux autorités. Dans un pays ou la surveillance est forte et les déplacements très encadrés, l’entreprise qui est le plus important fabricant d’équipement de télécommunications et le deuxième vendeur de smartphones à l‘échelle mondiale, aurait agit en soutien des autorités, afin de les renseigner sur les déplacements des membres de cette communauté réprimée. En collaboration avec l’entreprise Megvii, Huawei aurait dès lors mis au point un système capable de scanner un visage pour en définir l’âge, le sexe et l’origine ethnique. (…)  » >> Antoine Weil, Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Une-multinationale-au-service-d-un-genocide-Huawei-aide-la-Chine-a-identifier-les-Ouighours
  • 🇦🇱 ALBANIE : TROIS SOIRS D’ÉMEUTES APRES UN CRIME POLICIER 🎥 [#video] >>  » ➡️ Ce vendredi 11 décembre, c’est le troisième soir de révolte en Albanie après la mort d’un jeune de 25 ans, Klodjan Rasha, tué devant chez lui par un policier, pour avoir « enfreint les mesures de confinement ». Dans la capitale, Tirana, des batailles rangées ont eu lieu entre la police et des centaines de jeunes. Les sapins de Noel sont incendiés. Des protestations rassemblent des milliers de personnes. La police utilise des grenades et des canons à eau. ➡️ D’abord cantonnée à Tirana, le mouvement a gagné d’autres villes. Les relations entre la police et la population sont marquées dans le pays par une grande méfiance et une forte corruption. La mort de cet homme est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. ➡️ Cette vague de colère a déjà poussé à la démission du Ministre de l’Intérieur, Sander Lleshaj. Autre conséquence de ces protestations, le policier auteur du tir mortel a rapidement été arrêté et devait être jugé immédiatement. Quand la rue se soulève, l’impunité s’arrête. Pour l’instant, la situation est loin de se calmer.  » >> Nantes Révoltée • https://www.nantes-revoltee.com/albanie-trois-soirs-demeutes-apres-un-crime-policier/
  • Bologne (Italie) : C’est l’État qui massacre de manière indiscriminée :  » Il Rovescio / dimanche 29 novembre 2020 ~ Massacre de la Piazza Fontana, à Milan : 17 morts, 88 blessés. Voulu par l’État et accompli par les fascistes. 12 décembre 1969. Massacre de la gare de Bologne : 85 morts, 200 blessés. Accompli par les fascistes avec le consentement de l’État. 2 août 1980. 669 morts « avérés » dans la Méditerranée, pour passer des frontières verrouillées et arriver en Italie, dans l’année 2019. 950 morts, « officiellement », dans des accidents du travail, en 2019. La répression de la révolte de la prison de Modena : 13 morts. Malgré la tentative de le cacher, ressort la responsabilité directe des agents de la Police pénitentiaire et des Carabinieri. Mars 2020. Plus de 50 000 morts, en Italie, à cause du Covid-19. A novembre 2020. Un massacre est la mise en œuvre délibérée d’une violence indiscriminée à l’encontre de la collectivité. Chaque jour l’État accomplit et légitime des massacres. Sa violence frappe dans le tas, afin de produire une peur diffusée parmi la population. Au contraire, la violence révolutionnaire n’est jamais indiscriminée, elle a des objectifs clairs et des responsables bien précis auxquels demandes des comptes. § Le 24 novembre 2020, Anna et Alfredo, compagnons anarchistes, ont été condamnés à 16 ans et 6 mois l’une, à 20 ans l’autre, aussi parce qu’accusés de « massacre », à cause d’un engin explosif devant la caserne-école des officiers des Carabinieri, à Fossano. Le 28 novembre 2020 a commencé le procès contre Juan, compagnon anarchiste, accusé de massacre pour un engin explosif devant le local de la Lega, à Trévise. Les massacres sont une pratique du pouvoir, non des anarchistes, qui récusent avec force cette accusation ! 12 décembre 2020 dans la rue pour dire de quel côté nous sommes […]  » >> Attaque • https://attaque.noblogs.org/post/2020/12/12/bologne-italie-cest-letat-qui-massacre-de-maniere-indiscriminee/
  • 🌍✊🏿🕊 Prison de haute sécurité de Santiago (Chili) : Fin de la grève de la faim >> « Contra Info / samedi 12 décembre 2020 : Depuis la Prison de haute sécurité [Cárcel de Alta Seguridad – CAS] de Santiago du Chili, nous déclarons que : Aujourd’hui, vendredi 11 décembre, à midi, nous mettons fins à notre mobilisation, une grève de la faim [en continuant à ingérer des liquides ; NdAtt.], à durée indéterminée, que nous avons commencée le lundi 30 novembre et qui avait pour but le rétablissement des parloirs, un signe incontournable de dignité. (…)  » >> Attaque • https://attaque.noblogs.org/post/2020/12/12/prison-de-haute-securite-de-santiago-chili-fin-de-la-greve-de-la-faim/
  • Usa ~ affrontements à Sacramento et Olympia – 12 décembre 2020 🎥 [#video] >> + Revue de presse :  » 1 arrested after pro-Trump, anti-Trump groups clash in California capital /// Protesters on the left and right clash in Olympia, one person is … /// Weekend Protest In Downtown Sacramento Once Again .. /// Six arrested during weekend protest by California Capitol, Sacramento police say /// 1 person shot in Olympia during clashes between pro-Trump demonstrators and counterprotesters  » >>Alain Bertho, anthropologie du présent * https://berthoalain.com/2020/12/14/election-affrontements-a-sacramento-et-olympia-12-decembre-2020/
  • Angola-Nigeria : Mobilisations contre l’ordre établi aux pays de l’or noir >>  » En octobre 2020, commençant par l’anniversaire de son indépendance (1er octobre 1960), le soixantième en l’occurrence, le Nigéria a connu presque deux semaines de mobilisation du mouvement contre la violence policière, #EndSARS, constitué en majorité de jeunes. Alors qu’en Angola, après une manifestation contre la corruption en octobre, à la suite d’autres, le jour même du 45e anniversaire (11 novembre 2020) des jeunes sont descendu·e·s dans la rue, manifestant une fois de plus leur colère concernant leur relégation sociale. Des mobilisations qui peuvent être considérées comme les derniers bilans de décennies post-coloniales par une nouvelle génération, dans deux États bien classés économiquement. (…)  » >> Jean Nanga, CADTM * https://www.cadtm.org/Angola-Nigeria-Mobilisations-contre-l-ordre-etabli-aux-pays-de-l-or-noir
  • 🌍⸱Ⓐ⸱ Grèce : Un texte en solidarité avec Errol >> « DÉPORTATION IMMÉDIATE POUR LES FLICS, LES JUGES ET LES POLITICIENS 6 décembre 2020 * Dans le contexte des rassemblements appelés pour la journée de commémoration et de lutte 12 ans après l’insurrection de ’08 pour le meurtre d’État de l’anarchiste Alexis Grigoropoulos par la main armée des flics Korkoneas et Saraliotis, un nouveau régime de gouvernance aux caractéristiques clairement totalitaires est mis en marche. La Grèce applique son interdiction totale des rassemblements et manifestations votée quelques mois auparavant sous le prétexte de la gestion de la pandémie Covid19. Le quartier d’Exarchia est assiégé par les forces en uniforme de l’État qui ont pour objectif d’éliminer toute possibilité de rassemblements et de manifestations. La décision politique de gouvernement est d’interdire complètement l’accès à l’emplacement du mémorial d’Alexis aux collectifs, groupes politiques et assemblées qui ont appelé aux rassemblements ainsi qu’à tout.e individu.e qui souhaite s’en approcher. Parallèlement, depuis l’aube du même jour, le quartier est transformé en zone militaire en raison de l’interdiction totale et de son application. La police à chaque coin de rue. § Les forces de police stationnaires (civils, gardes spéciaux et policiers anti-émeute) font examen minutieux des informations personnelles de quiconque se trouve dans la zone. Dans le même temps, des unités mobiles de DELTA (voltigeurs) font des raids en permanence, créant une ambiance et essayant d’appréhender les individu.e.s qui n’obéissent pas à l’interdiction et refusent de quitter Exarchia et ses environs. Une interdiction imposée par le régime et qui supprime le choix politique de chacun.e de protester et d’exister dans un espace public ainsi que le sens de l’usage social de l’espace public lui-même. § Lors de l’une de ces descentes, le camarade anarchiste Errol (de nationalité française) est arrêté et emmené à GADA (commissariat central d’Athènes). Après de nombreuses heures de garde à vue et alors que tous.tes les autres détenu.e.s ont été libéré.e.s avec une amende – conformément à la nouvelle stratégie de recherche de profit de type société d’État mise en place «en raison de» covid19 – il est informé de sa décision de déportation imminente et transféré à l’enfer de Petrou Ralli (centre de détention central d’Athènes). § Prisons de Petrou Ralli et Amygdaleza : L’impunité et la vengeance de l’État et de ses mécanismes conduisent à nouveau et dans un temps record au transfert du camarade au centre de détention d’Amygdaleza, juste un jour après l’intervention de solidarité et à la suite de ses vives protestations contre les conditions générales de détention. De l’enfer de Petrou Ralli jusqu’à celui d’Amygdaleza, l’État continue de construire et d’administrer des entrepôts d’humains, où les gens sont chaque jour privé même de leurs besoins les plus inaliénables comme l’accès à la nourriture, aux soins médicaux, à l’information et au contact avec le monde extérieur. Dans ces purgatoires violents au long passé d’abus physiques et psychologiques envers les détenu.e.s, les conditions inhumaines qui y existent ont longtemps été le point de départ de luttes et de revendications à l’intérieur et à l’extérieur des murs des prisons. Les détenu.e.s ont maintes fois réclamé leur dignité via des luttes collectives, des insurrections et des grèves de la faim, nous rappelant qu’elleux, opprimé.e.s, de leur côté trouveront toujours des moyens de lutter et de répondre à la dégradation totale de leur statut politique et social. § La décision de déportation du camarade Errol est éminemment politique (…) AUCUN.E COMPAGNON.NE SEUL.E FACE À LA RÉPRESSION • LIBERTÉ POUR L’ANARCHISTE ERROL • FEU AUX PRISONS ET À TOUTES LES CAGES • Assemblée de solidarité avec le compagnon anarchiste Errol  » >> athens.indymedia.org / dimanche 13 décembre 2020 • via https://attaque.noblogs.org/post/2020/12/14/grece-un-texte-en-solidarite-avec-errol/
  • Action de soutien aux prisonnier.ère.s anarchistes italien.ne.s >> « Ce 14 décembre, en Italie, débute le procès des cinq anarchistes arrêté.e.s dans la cadre d’une énième opération répressive nommée Bialystock. Iels ont été interpellé.e.s le 12 juin dernier, avec la collaboration de la France et de l’Espagne sur demande du gouvernement italien, en pleine dérive autoritaire et lançant une grande campagne contre le mouvement anarchiste. § En effet, l’État italien poursuit des centaines de militant.e.s anarchistes dont les procès se succèdent depuis ce mois de septembre. À Saint-Étienne, l’opération Bialystock a un écho bien particulier, puisque notre camarade Roberto a été arrêté par la SDAT (Sous-Direction Anti-Terroriste) et détenu à la prison de Fresnes (Paris) avant d’être livré aux autorités italiennes. § Lui et les autres personnes arrêtées dans cette opération, sont accusé.e.s d’appartenir à une association subversive à des fins de terrorisme et d’incitation au crime. L’enquête se base sur les principaux faits suivants : l’attaque par explosifs de la caserne des carabiniers (équivalent des gendarmes en France) de San Giovanni à Rome en 2017, l’incendie de plusieurs voitures d’autopartage ENI-Enjoy, l’organisation de débats, d’assemblées et de concerts de soutien. § Depuis 6 mois, ces militant.e.s sont en détention provisoire dans des quartiers de haute-surveillance. Afin de toujours plus les isoler, iels sont éparpillé.e.s dans différentes prisons et leur courrier, pour certain.e.s, est censuré. § Ces prisonnier.ère.s ont fait appel à la Cour de Cassation de Rome qui, début novembre, reconnaît que la plupart des accusations sont illégitimes et annule celles qui relèvent du terrorisme pour toustes les inculpé.e.s de l’opération, sauf pour Claudio… Iels attendent depuis presque 2 mois le retour du juge d’instruction sur cette décision de la Cour de Cassation, qui doit reformuler les accusations, afin qu’iels puissent réclamer une liberté conditionnelle. Parce que les accusations maintenues sont dérisoires au vue de l’enfermement et du traitement subit jusqu’à présent.§ Voilà encore un bel exemple de répression de la part d’un état dit « démocratique » mais qui, dans l’ombre, ne cesse de développer sa police politique. Une vague de répression qui touche de nouveau celles et ceux qui luttent de façon solidaire pour un avenir meilleur. § C’est dans ce contexte que des militant.e.s autonomes ont réalisé, devant le Consulat d’Italie à Lyon, une action de soutien pour dénoncer les agissements de l’État et de l'(in)justice italienne, et pour réclamer la libération de tous.tes les anarchistes persécuté.e.s ! § LIBÉRATION TOTALE POUR TOUS.TES ! FREE ROBY ! À BAS TOUTES LES PRISONS ! » >> lenumerozero.info • https://lenumerozero.info/Action-de-soutien-aux-prisonnier-ere-s-anarchistes-italien-ne-s-5055
  • Guide des gilets pare-balles en manif : se protéger contre les coups, les matraques, les balles, etc. ~ A Demonstrator’s Guide to Body Armor : Protecting Yourself against Blows, Batons, Bullets, and More >>  » Au cours des quatre dernières années, la violence policière et fasciste contre les manifestants s’est intensifiée partout aux États-Unis, avec plus d’une douzaine de meurtres de manifestants rien qu’en 2020. Ce n’est pas la conséquence de la présidence de M. Trump, mais le résultat de l’intensification des pressions sociales qui ne seront pas soulagées par l’arrivée d’un autre politicien au pouvoir. Malheureusement, céder les rues aux fascistes et à la police ne fera en fin de compte qu’accroître les dangers pour nous tous. En prenant les précautions nécessaires, nous pouvons atténuer les risques tout en continuant à agir pour construire un monde meilleur. Ce guide passe en revue un large éventail d’équipements de protection, en explorant les avantages et les inconvénients de chacun d’entre eux afin que vous puissiez choisir ce qui vous convient le mieux. La vie que vous sauvez pourrait être la vôtre. § C’est le troisième article d’une série, après nos guides sur les casques et sur les masques et lunettes à gaz. Les contributeurs ont passé d’innombrables heures à rassembler des expériences, des données et des anecdotes et à s’entretenir avec des professionnels de ces domaines. Nous mettrons ce document à jour de façon continue au fur et à mesure que de nouvelles informations nous parviendront. Si vous pouvez nous faire part de vos suggestions ou corrections, veuillez nous contacter. § Nous allons nous concentrer sur trois types d’armure : les armures de sport, pour atténuer les effets des armes d’impact comme les balles de sac à haricots et les bâtons ; les armures balistiques souples, ou « gilets pare-balles », qui protègent contre les armes de poing ; et les porte-plaques, qui sont conçus pour protéger vos organes vitaux contre les tirs de fusils. (…)  » >> CrimethInc (fr) • https://crimethinc.com/2020/12/15/a-demonstrators-guide-to-body-armor-protecting-yourself-against-blows-batons-bullets-and-more
  • Derrière le « modèle » de la police allemande : racisme d’État et violences policières structurelles >>  » (…) Depuis plus d’une quinzaine d’années, les réfugiés et les populations racisées vivant en Allemagne sont la cible d’une multiplication d’attaques racistes orchestrées par des groupes néonazis. Le gouvernement fédéral Allemand a décidé de mettre en place des programmes de prévention et la protection des victimes. Le comité interministériel sur l’extrémisme de droite et le racisme, formé après les attaques racistes de Hanau, a élaboré un catalogue de 89 mesures. Un nouveau pas vers l’hypocrisie quand on sait que l’institution policière de ce même gouvernement entretient des liens étroits avec l’extrême-droite allemande et ses groupes néonazis. De plus, tout comme en France, les violences policières en Allemagne sont belles et bien structurelles et ciblent principalement les personnes racisées, faisant de la police allemande l’agent central du racisme systémique et de la violence d’Etat. § (…) Comme en France, une police allemande fondamentalement raciste et impunie : Comme c’est le cas en France plusieurs affaires mettant en lien la police allemande avec des réseaux d’extrême droite ont éclaté avec par exemple la découverte de groupes de discussion de la police nationale de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie dans lesquels des contenus racistes et antisémites étaient partagés depuis 2013. Surtout il convient de rappeler le traitement que l’Etat allemand réserve aux Turcs et aux réfugiés notamment. Le 27 septembre 2016, Hussam Fadl un réfugié iraquien de 29 ans fuyant l’Iraq avec sa famille, est abattu par des policiers d’une balle dans le dos. Les policiers jouissant de leur impunité n’ont à ce jour pas été inquiétés. A cela s’ajoute les assassinats et attaques racistes de groupuscules néo-nazis dont la police est souvent complice. Cette année, des dizaines d’attaques de l’extrême droite à Neukölln (Berlin) ont eu lieu et rien n’est fait. (…)  » >> Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Derriere-le-modele-de-la-police-allemande-racisme-d-Etat-et-violences-policieres-structurelles
  • Inde: Une centaine d’ouvriers arrêtés après la mise à sac d’une usine fabriquant des iPhone >>  » Une centaine de personnes ont été arrêtées après la mise à sac d’une usine fabriquant des iPhone dans le sud de l’Inde par des ouvriers en colère. L’émeute s’est produite samedi dans l’usine du groupe taïwanais Wistron Infocomm Manufacturing en banlieue de Bangalore. Des vitres ont été pulvérisées et des voitures renversées. Les caméras de vidéosurveillance, des lampes et des ventilateurs ont également été cassés et une voiture a été incendiée. Les travailleurs se plaignent de ne pas avoir été payés depuis quatre mois et d’avoir été contraints à faire des heures supplémentaires. Un responsable syndical local a dénoncé « l’exploitation brutale » des ouvriers de l’usine. « Le gouvernement de l’Etat a permis que l’entreprise s’affranchisse du respect des droits fondamentaux » des employés. L’usine emploie environ 15 000 personnes, mais la majorité d’entre elles sont engagées par des agences d’intérim.  » >> Secours Rouge • https://secoursrouge.org/inde-une-centaine-douvriers-arretes-apres-la-mise-a-sac-dune-usine-fabriquant-des-iphone/
  • ***☀☀☀☀☀☀☀

::: Local • heXagOne :::

  • [Nantes] Après leur rassemblement, une partie des flics entre dans le quartier Malakoff >>  » Pour la 3eme journée consécutive la police manifeste à Nantes. Depuis mardi donc, les flics ont multiplié les actions (…) Témoignage (…)  » >> nantes.indymedia.org • https://nantes.indymedia.org/articles/54425
  • 🚨 NANTES : MANIFESTATIONS POLICIÈRES SAUVAGES >>  » Les forces de l’ordre font sécession et s’autonomisent. Au milieu de la nuit dernière, à Nantes, un impressionnant ballet de véhicules de police a traversé le centre-ville, gyrophares allumés et sirènes hurlantes. Voitures de la BAC, véhicules de patrouille, fourgons de CRS, camions de police : tous les véhicules du commissariat étaient présents. Un de nos lecteur qui a assisté à la scène raconte : « une voiture s’est arrêtée pour nous contrôler. Ils manifestaient pour signaler au préfet qu’ils sont mécontents […] car ils n’ont pas eu le droit de faire feu à la dernière manifestation. Même pas de LBD, a déploré un agent. » Notre lecteur continue : «le policier trouvait que les interpellés ne sont pas punis assez sévèrement et que les manifestants sont des enfants à éduquer … une rencontre du troisième type ! » (…) >> Nantes Révoltée • https://www.nantes-revoltee.com/nantes-manifestations-policieres-sauvages/
  • Toulouse/Vitry/Cubjac/Rennes : le terrorisme d’État revient à la charge >>  » Sept membres de l’ultra-gauche présentés à un juge antiterroriste [Le Parisien, 11 décembre 2020] : « Il s’agit du premier dossier lié à l’ultra-gauche française ouvert par la justice antiterroriste depuis le fiasco de l’affaire Tarnac. (…) Les sept suspects ont été arrêtés à Toulouse (Haute-Garonne), Cubjac (Dordogne), à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) et à Rennes (Ile-et-Vilaine). Lors des perquisitions, les enquêteurs ont mis la main sur des armes – des fusils de chasses – et des munitions ainsi que sur des substances rentrant dans la composition d’explosifs : acétone, eau oxygénée, acide chlorhydrique… (…) L’affaire Tarnac reste encore en mémoire : plusieurs militants, dont le célèbre Julien Coupat, avaient été accusés d’avoir saboté des lignes de train pour semer la terreur. Mais la qualification terroriste avait finalement été abandonnée au bout d’une enquête laborieuse et les principaux suspects avaient bénéficié d’une relaxe lors d’un procès de droit commun. En revanche, plusieurs dossiers d’actions violentes déjouées liées à l’ultra-droite ont été qualifiés de terroristes ces trois dernières années, impliquant souvent d’ancien membres des forces de l’ordre voulant s’en prendre à la communauté musulmane.  » >> Sans nom * https://sansnom.noblogs.org/archives/3255 … (///) Opération de police a Toulouse :  » Ce mardi 8 décembre a 6h un gros dispositif de police défonce la porte d’un lieu et embarquent deux personnes. Ce mardi 8 décembre à 6h précises un gros dispositif de police défonce au bélier la porte du lieu. Nous voyons à l’exterieur une dizaine de camions de CRS, plusieurs voitures d’OPJ et d’autres unités difficilement identifiables. Ils sont cagoulés et armés, une cinquantaine environ se balladent dans le batiment. Selon leurs mots l’objectif est « une opération de police qui vise 2 personnes ». Les flics se dirigent directement vers les chambres des personnes qui seront embarquées. § En plus de filmer l’entiereté de l’opération les flics prennent en photo les batiments, les visages des personnes présentes et les chien.nes. En dehors de ces deux personnes rien d’autre n’est embarqué, ils ne fouillent pas plus. En 1h l’opération est finie et les flics repartis. (…)  » > iaata.info • https://iaata.info/Operation-de-police-a-Toulouse-4556.html
  • 👁‍📡🔧🐰 Vidéosurveillance * Compiègne (Oise) : en plein dans le mille ! >>  » Des tirs à la carabine sur des caméras de surveillance à Compiègne . Le courrier picard, 10 décembre 2020 ‘Mardi 8 décembre, vers 21 heures, un homme a tiré avec une carabine en direction des caméras de vidéosurveillance, installées place Baudelaire, dans le quartier du Clos-des-Roses. Il en a détruit une, située sur un bâtiment, juste au-dessus du marché alimentaire. § La caméra était reliée au centre de supervision urbain intercommunal et venait d’être installée depuis seulement un mois, lors du passage du quartier de deux à cinq caméras… L’enquête a été confiée aux policiers de Compiègne. En avril 2019, deux caméras, dans ce même quartier, avaient été détruites à l’aide d’une disqueuse thermique.’  » >> • https://sansnom.noblogs.org/archives/3384
  • UNE ÉCOLE MATERNELLE TRANSFORMÉE EN COMMISSARIAT ! Sur les ruines du Paradis commence l’enfer >>  » Dévastée par une pluie torrentielle en 2019, l’école Paradis dans le Xe arrondissement de Paris va définitivement fermer ses portes. (…) A la tête de la décision de fermeture, Alexandra Cordebard, de sinistre mémoire bras armé d’Hidalgo dans la mise au pas des enseignant-e-s opposé-e-s aux rythmes scolaires avec le mercredi matin travaillé, prouve une fois de plus son mépris à l’égard de l’école. § Cerise sur le gâteau, les locaux de feu Paradis seront occupés par la police municipale, nouvelle acmé de la politique de la mairesse de Paris, dont l’ambition est de donner des gages bien réacs en vue d’une candidature aux présidentielles. (…)  » >> Cerveaux Non Disponibles • https://cerveauxnondisponibles.net/2020/12/14/une-ecole-maternelle-transformee-en-commissariat-sur-les-ruines-du-paradis-commence-lenfer/
  • Une cinquantaine de policiers de la Loire envoient leur démission >> « Ils sont une cinquantaine [1] dans la Loire à avoir suivi la campagne de comm’ de leur syndicat d’extrême droite Alliance. Les policiers affirment avec aplomb se sentir « lâchés » par le président Macron et le gouvernement. #Ouinouin Coup de bluff ou non ? Trop tôt pour le dire mais en tout cas, ils ont la tone les policiers : « Nous, on est fatigués de toujours être stigmatisés, et surtout on a l’impression d’être des boucs-émissaires de tous ces politiques, du Président de la République. On est un petit peu les fusibles » , lance Sylvia Vaudou, secrétaire départementale d’Alliance-Police nationale dans la Loire. § Que de lucidité ? Comprendre enfin que l’institution policière est un « fusible » du pouvoir, Bravo ! Et plus la menace supposée est intense, plus les fusibles sont à même d’encaisser pour éviter le court-circuit. Cela se traduit dans les faits (et dans les rues) par un accroissement de la violence et de la répression policière, des blessé.es, des mutilé.es, etc. comme on peut le voir de manière exponentielle ces dernières années. Aux dires de Mme Vaudou, le président – plus par opportunisme qu’autre chose – « lâche sa police », suite à son interview donnée au média Brut : « Il lâche sa police, ce qui est très fort de la part d’un Président de la République. Le journaliste lui demande de le dire et lui dit : si ça vous fait plaisir, oui je le dis, la police est violente, la police est raciste. Ça choque forcément. » Alors que rarement un exécutif n’a autant soutenu sa police, les syndicats de flics poursuivent leur pressions (« séditieuses », comme dirait l’autre ?)… Dernière citation, qui au premier abord ferait bondir de joie, mais qui peut aussi faire frémir au vue de l’engeance politique des encartés du syndicat Alliance : « si vous pensez que nous ne sommes pas adéquats et si nous ne respectons plus les lois de la République, et bien à ce moment, ok, on fait autre chose » (…)  » >> lenumerozero.info • https://lenumerozero.info/Une-cinquantaine-de-policiers-de-la-Loire-demandent-une-rupture-conventionnelle-5052
  • Jaune et le haricot magique – Petit conte de la fin d’un monde >>  » A toustes les camarades GJ confiné.es et leurs enfants qui comptent les heures :  »Il était une fois une grande ville, dans cette grande ville une grande tour, et dans cette grande tour un petit appartement. Le plus petit, le plus en bas, qui se confondait presque avec le sol. Là vivaient Jaune et son père. § La mère était morte au travail l’année passée et le père ayant sombré en dépression après le décès, son auto-entreprise de livraison en trottinette électrique s’était effondrée. Depuis, la famille surnageait plus durement encore dans la pauvreté. Mais dans tout ce malheur, Jaune arrivait toujours à faire à mauvais sort joyeux visage. Le destin s’en vexa et mit en place un confinement autoritaire, sous prétexte d’épidémie… Ainsi arrivait le printemps, et déjà le souvenir des résistances passées se couvrait du bruit des bottes. (…)  » >> expansive.info • https://expansive.info/Jaune-et-le-haricot-magique-2506
  • ***☀☀☀☀☀☀☀

::: Lois Scélérates ‘Sécurité Globale’ ~ ‘séparatisme’ et décrets sur le fichage politique et sanitaire :::

  • 📢 🧐 🤔 Analyse critique de la manif du 5 décembre 2020 contre la Loi Sécurité Globale par la Défense collective paris-banlieues >>  » En arrivant dans la manif, premier constat, flagrant : les flics n’ont pas l’intention de nous laisser la rue aussi facilement que la semaine dernière. Des gendarmes mobiles (GM) encadrent le cortège des deux côtés. Mais, s’il n’y avait pas autant de monde que la dernière fois, l’intervention du cortège était aussi déter. Jets de peinture flashy, feux d’artifice flamboyants, pétards et fumigènes ont tenu les flics à distance pas mal de fois. Finalement nous pouvons dire qu’à nouveau, nous avons réussi à tenir la rue, et à y faire ce que bon nous semble. § Nos compte-rendus n’ont pas vocation à refléter l’entièreté ou la chronologie de la manif, mais cherchent à revenir sur les tactiques de rue dans le but de continuer à développer ensemble notre défense face à la police. Comme tous les comptes rendus, il a été écrit d’un certain point de vue : celui de la défense collective comme pratique. Et se défendre ensemble, pour nous, ça commence dans la rue. Les analyses critiques sont écrites au passif pour des raisons que chacun.e peut imaginer mais en tant que manifestant.es nous cherchons à nous les appliquer d’abord à nous-mêmes. Lorsqu’un nous est utilisé, il l’est au sens des personnes présentes à cette manifestation. (…)  » >> paris-luttes.info • https://paris-luttes.info/analyse-critique-de-la-manif-du-5-14564
  • 💀 👮 Loi scélérate « Sécurité Globale » vue de Suisse • La France légalise le fichage généralisé >>  » Deux articles de la Quadrature du Net et de Bastamag décryptent les trois nouveaux décrets sur la sécurité globale en France. Effrayant. Extraits de l’article par sur Bastamag Décrets PASP : fichage massif des militants politiques publié le 8 décembre 2020. L’article contient énormément de liens et références. (…)  » > renverse.co • https://renverse.co/infos-d-ailleurs/article/la-france-legalise-le-fichage-generalise-2848
  • Pour la supression des lois séparatisme et sécurité globale : même combat ! >>  » Rendez-vous samedi 12 décembre à 14h au Vieux Port pour manifester contre les projets de les lois sécurité Globale et Séparatisme. § Repris des Facebook Marseille en état d’urgence sociale et Bas les Masques , de Omar Slaouti : « Un grand moment ce samedi contre les violences policières. Mais beaucoup aveuglés par leur condition sociale et raciale ne comprennent rien à ce que nous nommons le racisme structurel de la police. Ils en sont encore à la théorie qu’ils partagent avec Darmanin, il y aurait simplement des fruits pourris dans la police qu’il faudrait juste sortir du panier. Et pourtant encore une fois, après leurs théories fumeuses sur ce texte liberticide aux parlements, on est vite passé aux travaux pratiques de la police… filmés. Elle témoigne de cette violence et de ce racisme du flic de base jusqu’à la hiérarchie aux épaulettes galonnées. Le racisme structure la police jusqu’à l’Etat. § A cette grande manifestation contre la loi Sécurité Globale, j’ai croisé des personnes qui dans des débats houleux cultivait le mythe de la police républicaine. Là c’est le réveil, la douche froide… pour combien de temps ? Rapidement, ils iront s’endormir réconfortés par d’autres mythes républicains et pour eux, ils ne trouveront rien à redire à la loi séparatisme. Même si l’article 25 de cette loi ressemble étrangement à l’article 24 de la loi Sécurité globale basée sur un concept mal définit juridiquement « l’intention de nuire ». Mais pour eux, peu importe, l’essentiel est que cette loi s’attaque à ceux et celles musulmans et musulmanes qui feraient sécession. (…)  » >> mars-infos.org • https://mars-infos.org/pour-la-supression-des-lois-5490
  • 💀 👮 « Ils ont tapé sans discernement », le musicien blessé par la police témoigne >>  » Le musicien matraqué par la police au tonfa témoigne de son agression par la police. « ils ont tapé sans discernement ». Une nouvelle illustration de la stratégie répressive de la préfecture et du gouvernement pour casser la manifestation et à l’image de la politique sécuritaire et autoritaire du gouvernement. (…) >> Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Ils-ont-tape-sans-discernement-le-musicien-blesse-par-la-police-temoigne
  • 🔴 PARIS : CARNAGE REPRESSIF 🎥 [#video] >> ➡️ Après une semaine de surenchère pré-fasciste et d’abandon du mouvement par une partie des organisations officielles, l’Etat écrase la mobilisation pour les libertés ce samedi à Paris. ➡️ L’image forte du jour : un musicien qui jouait des percussions frappé à la tête dans une charge, mais qui continue à jouer même blessé. >> Nantes Révoltée •https://www.nantes-revoltee.com/paris-carnage-repressif/ …
  • VIDEOS. La police harcèle les manifestants avec des charges systématiques et des interpellations >>  » Alors que plusieurs milliers de manifestants défilent à Paris contre la loi séparatisme et la loi sécurité générale, le cortège est la cible de très nombreuses charges policières particulièrement violentes et d’interpellations à tour de bras. § Depuis le départ de la manifestation, le cortège est la cible de très nombreuses charges policières et d’interpellations au hasard qui dévoilent la stratégie de la préfecture, celle de tenter à tout prix de casser le mouvement et d’empêcher la manifestation. Les manifestants sont victimes d’un harcèlement en règle, la police fonçant régulièrement dans la cortège, sans raisons préalables, pour distribuer de nombreux coups de matraques. Le but est clair, mener des interpellations systématiques et faire de ces arrestations des exemples pour délégitimer le mouvement. (…)  » >> Simon Derrerof, Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/VIDEOS-La-police-harcele-les-manifestants-avec-des-charges-systematiques-et-des-interpellations
  • 📰📸Ⓐ🎥🎧 Marche des Libertés contre les lois scélérates et liberticides « sécurité globale » et « séparatisme » et pour une offensive pour la santé publique : retour sur la journée de samedi à Strasbourg, Nantes, Montpellier. ➡️ 2400 manifestant.e.s encore à Strasbourg contre les lois liberticides 🎥 [#video] >>  » Troisième grosse manifestation à Strasbourg contre la loi dite de “sécurité globale” (pour Macron et son monde?). § Vers 13h, l’Assemblée générale traditionnelle organisée chaque samedi place de la République à, deux pas de la préfecture, s’est tenu devant plusieurs centaines de personnes. § Des prises de parole se sont succédé d’organisations et de particuliers. Puis le cortège s’est formé devant la DRAC pour faire le demi-tour du rond-point République avant de s’engager, une fois de plus, dans l’avenue de la Liberté. § Le parcours avait encore été imposé, le même que les deux précédentes manifestations, par la préfète de choc, Josiane chevalier, qui a raccourci d’une heure (16h) le temps et a exigé que la fin de la partie soit sifflée place de l’Etoile! C’est devenu une provocation rituelle, à la fois d’interdire l’îlot insulaire, voué au “Travaille, consomme et ferme ta gueule”, et de fixer la dissolution au plus près de l’Hôtel de police, sur l’arrière de la mairie et de l’Eurométropole. (…)  » >> prise de parole libre pensée Strasbourg : https://youtu.be/z8zztGfthKU … >> La Feuille de Chou • https://la-feuille-de-chou.fr/archives/106121 … ➡️ 🏥NANTES : PETIT CORTÈGE TRÈS ENCADRÉ POUR LA DÉFENSE DU CHU  » >> Samedi 12 décembre, le Préfet de Nantes avait interdit toute manifestation dans le centre-ville, et les organisations officielles n’ont pas osé appeler à se mobiliser contre la « loi de sécurité globale » et les attaques inouïes du gouvernement contre les libertés. Dommage. § Mais il y avait un rendez-vous pour défendre l’hôpital public, et contre le projet de transfert du CHU existant sur l’île de Nantes. La destruction de l’actuel CHU et sa reconstruction en zone inondable sur l’île coûterait plus d’un milliard d’euros. Mais en plus, cette opération diminuerait le nombre de lits d’hôpitaux à Nantes, qui en manque déjà cruellement. Un projet hors de prix, inutile et absurde, dont les décideurs ont le secret. § Dans cette après-midi ensoleillée, environ 500 personnes dont plusieurs élus mais aussi des soignants ont marché d’Hôtel Dieu jusqu’à l’agence Régionale de Santé au sud de la Loire. Une manifestation extrêmement calme, mais encadrée par un énorme dispositif policier : quasiment autant de CRS que de manifestants ! Une véritable nasse mobile, et un défilé d’une trentaine de fourgons de police qui talonnaient la manif. Cette courte marche hors du centre-ville et totalement encagée, pendant qu’une frénésie consumériste s’emparait des magasins du centre, suffira-t-elle à empêcher le projet ? A suivre !  » >> https://www.nantes-revoltee.com/nantes-petit-cortege-tres-encadre-pour-la-defense-du-chu/ … ➡️ Loi Sécurité Globale : A Montpellier, la mobilisation reprend des couleurs 🎥 [#video] >> Après que le rassemblement de la semaine dernière ait été interdit par la Préfecture, Montpellier avait à coeur de montrer que la mobilisation contre la Loi Sécurité Globale était toujours là. § Environ deux à trois mille personnes ont défilé dans des ambiances dynamiques mais contrastées : le camion sono tek de la CGT en a agréablement surpris plus d’un·e tandis qu’une batucada animait le milieu de cortège. § Comme chaque semaine de nombreuses orgas étaient représentées, ainsi que des syndicats et des gilets jaunes, de nombreux·ses étudiant·es, une foule très diversifiée. § Des chants antifascistes et divers slogans dénonçant les violences policières ont rythmé la manifestation qui est partie de la place du Nombre d’Or pour rejoindre celle de la Comédie. >> La mule du pape • https://youtu.be/RbYR1IkWVxw * https://www.lamuledupape.com/2020/12/12/loi-securite-globale-a-montpellier-la-mobilisation-reprend-des-couleurs/
  • “Suppression totale, retrait intégral !” 📸 [#portfolio] >>  » Entre deux et trois mille personnes ont défilé samedi 12 décembre à Montpellier pour exiger le retrait pur et simple de la Loi Sécurité Globale, récemment adoptée par l’Assemblée nationale et décriée pour son contenu autoritaire et liberticide. Retour en images sur la reprise de la mobilisation à Montpellier, après que le rassemblement de la semaine dernière ait été interdit par la préfecture. (…)  » >> photocratie, La mule du pape • https://www.lamuledupape.com/2020/12/13/portfolio-suppression-totale-retrait-integral/
  • Défouloir répressif contre la Marche des Libertés à Paris >> « Alors que la LDH avait appelé à manifester partout en France sauf à Paris, alors qu’Attac, Solidaires et la CGT s’étaient retirés de l’appel à la manifestation contre la Loi Séparatisme lancé par le Collectif du 10 novembre, alors que la gauche mettait sur un pied d’égalité la répression et l’autodéfense populaire, la Marche des Libertés a réuni plus de 10 000 personnes cet après-midi entre la Place du Châtelet et celle de la République, sous une pluie battante. § Dès son départ et de manière quasi ininterrompue, le cortège, où figuraient de nombreux Gilets Jaunes, a subi les attaques de la police, dont la tactique de maintien de l’ordre a été aujourd’hui d’une agressivité rarement vue à Paris. Les CRS, secondés par des unités de BRAV, ont chargé à d’innombrables reprises, arrachant des banderoles, interpellant des gens au hasard, faisant des incursions gratuites au sein de la manifestation, tabassant de manière indiscriminée, alors que le cortège ne déployait pas la moindre offensivité. § Le dispositif, pléthorique, a encadré la manif des deux côtés tout du long. En somme une tactique à l’allemande, avec des « bonds offensifs » récurrents (pour reprendre la terminologie policière adoptée par les médias signifiant : charger dans le tas), les matraques et les flashballs remplaçant les coups de poing. Le cortège des Brigades de Solidarité Populaire a par exemple été sauvagement attaqué et compte plusieurs interpellations dans ses rangs. § La presse annonce près de 150 interpellations à l’heure où nous écrivons ces lignes. Alors qu’il y a deux semaines, face au rapport de force numérique et dans le sillage de la vidéo du passage à tabac de Michel Zecler qui avait réimposé dans le débat public la question des violences policières, le dispositif s’était tenu à distance, il est clair qu’aujourd’hui les FDO ont appliqué des consignes d’intervention systématique dans un objectif de pure communication, cherchant à gonfler les chiffres au maximum. § Malgré ce harcèlement répressif constant, le cortège, emmené notamment par le Collectif du 10 novembre et Urgence Notre Police Assassine a réussi à rallier la Place de la République, où de nouvelles tensions ont eu lieu, alors que plusieurs canons à eau étaient déployés. (…)  » >> ACTA • https://acta.zone/defouloir-repressif-contre-la-marche-des-libertes-a-paris/
  • Saint-Etienne • Manifestation contre les lois « sécurité globale » et « séparatisme » : retour en image 📸 [#portfolio] >>  » Samedi après-midi, à l’appel du Collectif stéphanois contre l’islamophobie et pour l’égalité, les organisations syndicales et de nombreuses autres orgas et assos, près de 1000 personnes se sont rassemblées place Jean Jaurès malgré le froid et la pluie. Pour ce quatrième rassemblement consécutif les causes de protestation étaient nombreuses ; loi sur le séparatisme, loi sécurité globale, décret généralisant le fichage de masse (publié la semaine dernière)… Après quelques prises de parole, le cortège s’élance sur un parcours déposé au préalable en préfecture par les organisateur.rice.s. Depuis la banderole de tête de nombreux chants et slogans retentissent dans les rues de la ville ! § Tout au long du parcours, une grosse opération d’affichage est menée par plusieurs militant.e.s visant notamment les agences bancaires. Ces symboles du capitalisme ont aussi eu le droit à quelques petits recouvrement à la bombe de peinture. Le palais de justice a aussi subi les frais de ces deux actions symboliques. On pouvait lire sur les murs de celui-ci « feu aux prisons » ou encore « notre justice n’est pas légitime ». Après ce défilé très calme, le cortège retourne à Jean Jaurès avant de peu à peu se disperser. Bravo à toustes celles et ceux qui se sont mobilisé.e.s malgré la météo. On se retrouve samedi prochain dans la rue ! On lâche rien !!  » >> lenumerozero.info • https://lenumerozero.info/Manifestation-contre-les-lois-securite-globale-et-separatisme-retour-en-image-5050
  • 🔴 MAINTENANT QUE LA BARBARIE EST LÀ … Ce qu’il faut retenir du dernier samedi de mobilisation >>  » Les libertés partent fumée les unes après les autres, le gouvernement enchaîne les provocations, la police réclame les pleins pouvoirs, et pourtant c’est la sidération qui l’emporte. Le dernier samedi de mobilisation pour les Libertés à Paris a marqué un nouveau cap dans la barbarie. Que faut-il retenir de la manifestation ? Et comment réagir ?(…)  » >> Nantes Révoltée • https://www.nantes-revoltee.com/maintenant-que-la-barbarie-est-la/
  • ARRESTATION ARBITRAIRE : Dissuader ceux qui remettent en cause l’ordre social et policier 🎥 [#video] >>  » Mélanie fait partie des quelques 150 personnes qui ont été placées en garde à vue lors des violentes charges orchestrées par la préfecture de police de Paris contre les manifestant.es, lors de la manifestation « Contre les séparatismes » et « Sécurité globale » du samedi 12 décembre 2020. Au moment où nous écrivons, elle est toujours détenue au commissariat du 19e arrondissement. Blessée le 20 avril 2019, au cours d’un des actes du mouvement des gilets jaunes, Mélanie a, comme beaucoup d’autres blessés, déposé plainte devant l’IGPN. Et comme pour tous les autres, cette plainte a été classée sans suite par le Parquet de Paris. Elle explique ici pourquoi : 🎥 #video  » >> Cerveaux Non Disponibles • https://cerveauxnondisponibles.net/2020/12/14/arrestation-arbitraire-dissuader-ceux-qui-remettent-en-cause-l-ordre-social-et-policier/
  • MYTHO DE L’INTÉRIEUR ET DE L’ARBITRAIRE >>  » Il devait casser du Black Bloc, il arrête des militant.es, des mineur·es, des journalistes, des daronnes, des membres des Brigades de Solidarité Populaire, un avocat… En tout plus de 150 interpellations et 120 gardes à vue. Retour sur un fiasco qui vaut aujourd’hui aux malchanceux·ses de passer leur 3e nuit derrière les barreaux pour justifier les mythos du ministre de l’intérieur. § Darmanin avait une mission en ce jour de manifestation contre les lois liberticides. Comme l’a révélé le Canard Enchaîné du 9 décembre ; Macron l’avait chargé de faire un coup de filet sur les « Black Blocs ». Après une semaine de propagande contre-insurrectionnelle des médias et de certains partis de gauche, il ne faisait pas bon pratiquer l’émeute samedi dernier. Le dispositif hors norme avait pour consigne d’empêcher toute casse et il a réussi. Néanmoins, Darmanin devait saisir du Black bloc pour remplir sa mission. Ni une, ni deux, il suffisait d’envoyer quelques CRS pour arrêter n’importe qui. C’est ainsi que des personnes se sont retrouvées extirpées manu militari de la manifestation au hasard.§ Cependant, il est fort probable que la bleusaille en ait aussi profité pour arrêter les têtes connues, qui ne leur reviennent pas. C’est ainsi que Mélanie, en procès contre Dominique Caffin, le commandant de CRS qui lui avait asséné un violent coup de matraque derrière la tête en 2019 et qui par ailleurs commandait l’unité impliquée dans l’opération du Burger King contre des gilets jaunes, a aussi été arrêtée. Vengeance ? Intimidation ? Humiliation ? (…)  » >> Cerveaux Non Disponibles • https://cerveauxnondisponibles.net/2020/12/14/mytho-de-linterieur-et-de-larbitraire/
  • Charges et interpellations massives : Darmanin attaque toujours plus notre droit de manifester >>  » Charges systématiques, interpellations massives, violences policières et répression en masse tel est le visage de la « nouvelle stratégie » du ministre de l’Intérieur. Une stratégie inspirée du « maintien de l’ordre » déjà utilisé lors des Gilets jaunes, lors 1er mai 2019. (…) Samedi, une manifestation sous haute répression : Samedi 12 décembre, plus de 10 000 personnes ont manifestés dans les rues, à Paris, des milliers à Toulouse, Bordeaux ou Montpellier, contre l’offensive sécuritaire du gouvernement portée par la loi SG et la loi « séparatisme ». Une mobilisation non négligeable malgré la répression samedi dernier, et la mise en place d’un dispositif policier des plus impressionnants . Et pour cause, sous couvert de démontrer sa capacité à maintenir l’ordre. Darmanin n’a pas hésité à renforcer et mobiliser tout l’arsenal répressif dont le gouvernement dispose. Pour cela, 3000 policiers et gendarmes étaient présents à Paris, soit une augmentation d’environ 50% par rapport à la semaine dernière. § Un nouveau dispositif que Darmanin a mis en œuvre pour scénariser une reprise en main du maintien de l’ordre comme en témoigne notamment les tweets du ministre de l’Intérieur, qui, depuis son téléphone, couvrait la répression. De 24 interpellations alors que la manifestation n’avait pas encore débutée à 142 pour le bilan final de la journée, Darmanin s’enorgueillit de tels chiffres qui ont permis d’arrêter des « individus ultraviolents » et d’empêcher les « centaines de casseurs » de commettre des violences. De l’ultraviolence effectivement il y en avait, et on sait de quel coté, du côté des forces de police. (…)  » >> Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Charges-et-interpellations-massives-Darmanin-en-guerre-contre-le-droit-de-manifester
  • 10 000 manifestants à Paris. La Coordination et Mélenchon doivent écouter la rue ! [Nd1B2R : Aux Comités autoproclamés décisionnaires de l’extinction des luttes et des dissociations innocentistes, issus des bureaucraties partidaires, syndicales, associatives : C’est Fini De Trahir !!!] >>  » Face à la tentative du gouvernement de briser la mobilisation ce samedi, on ne peut que dénoncer le choix de la Coordination contre la Loi de Sécurité Globale et de la France Insoumise de renoncer à tenir tête au gouvernement dans la rue, en appelant à ne pas se mobiliser à Paris. Sur fond de refus de lutter contre la Loi « Séparatisme », la Coordination et Mélenchon ont de fait permis une forme de trêve au gouvernement. Heureusement, celle-ci n’a pas eu lieu, grâce notamment au NPA et au collectif du 10 novembre qui ont maintenu l’appel à manifester avec à la clé une réussite, comme en témoigne les 10 000 manifestants à Paris. Face aux stratégies perdantes, il est nécessaire que la Coordination comme la direction de La France Insoumise respectent le mandat donné par la base dans la rue !  » >> Gabriella Manouchki, Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/10-000-manifestants-a-Paris-La-Coordination-et-Melenchon-doivent-ecouter-la-rue
  • Nouveaux décrets pour un fichage massif des militant·e·s >>  » Après la loi sécurité globale et la loi séparatisme, le gouvernement poursuit son offensive généralisée visant à museler toute opposition politique. Au programme des trois nouveaux décrets : permettre le fichage massif de militantes et militants politiques, de leur entourage (notamment de leurs enfants mineurs), de leur santé ou de leurs activités sur les réseaux sociaux. (…)  » >> labogue.info • https://labogue.info/spip.php?article890
  • ***☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀

::: État policier • crimes policiers • Violences policières • répression des luttes • Justice de classe • Taule – biopolitiques totalitaires :::

  • 💀 👮 Gaye Camara, Olivio Gomes, Ibrahima Bah : trois jeunes tués par la police dans des circonstances troubles >>  » Les violences policières affectent tout particulièrement les quartiers populaires. De jeunes hommes meurent sous les balles des forces de l’ordre, souvent dans des circonstances troubles, et leurs proches doivent mener de longs combats pour que des enquêtes impartiales soient enfin menées. Retour sur trois récentes affaires en banlieue parisienne. § « Nous, cela fait 50 ans qu’on subit les violences policières, et malheureusement c’est la vie qu’on perd aujourd’hui, s’insurge Mahamadou Camara. Certains Français commencent à comprendre ce qu’on dénonce depuis si longtemps. » Son petit frère, Gaye Camara, est décédé à 26 ans, tué par des policiers d’Épinay-sur-Seine (93) dans la nuit du 16 au 17 janvier 2018. Ce soir-là, une équipe de la BAC est en planque, surveillant une voiture signalée comme volée. Gaye, en voiture avec son petit cousin, dépose un de ses amis qui s’apprête ensuite à entrer dans le véhicule en question. Son ami est interpellé en flagrant délit, et alors que Gaye s’apprête à repartir, les policiers surgissent et lui demandent de s’arrêter. Sans aucune autre sommation, ils tirent à huit reprises sur son véhicule, tuant Gaye d’une balle dans la tête. (…)  » >> Basta ! * https://www.bastamag.net/Violences-policieres-quartiers-populaires-Gaye-Camara-Olivio-Gomes-Ibrahima-Bah-trois-jeunes-tues-par-la-police-vertite-et-justice
  • 💀 👮 Mort d’un jeune homme à Seysses : les détenus remettent en cause la thèse du suicide >>  » Dans la nuit du samedi au dimanche 6 décembre à la prison de Seysses en Haute-Garonne, Jules, un jeune détenu de 21 ans alors placé en quartier disciplinaire, aurait mis fin à ses jours. Une version des faits contestée par les détenus. Cet événement vient renforcer la réputation ultra-violente du quartier disciplinaire de la prison et plus largement celle système carcéral dans son ensemble. § Selon la version officielle, Jules se serait donné la mort au « mitard » – officiellement nommée « cellule disciplinaire » – après la découverte de cannabis dans sa cellule. (…) Sur les réseaux sociaux, les détenus expliquent qu’il ne présentait pas de signe de dépression ou de déprime, qu’il devait sortir dans 6 mois et qu’il avait des projets. D’après eux, vendredi dernier, Jules discutait de son avenir en cours de promenade. Les deux « matons » Dominique et Patrick qui étaient en charge du quartier disciplinaire ont la réputation d’être très violents au sein de la prison, ce qui vient renforcer les doutes. § Sur Twitter, le Syndicat des détenu(e)s de France relaie l’information et souligne que le jeune homme vient signer le centième décès dans les geôles de l’État depuis le début de l’année. (…)  » >> Antonio Davaï, Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Mort-d-un-jeune-homme-a-Seysses-les-detenus-remettent-en-cause-la-these-du-suicide
  • 👁‍ 📡 👮 👁️👁️ 💥 Décrets PASP : fichage massif des militants politiques >>  » Après la loi sécurité globale et la loi séparatisme, le gouvernement poursuit son offensive généralisée visant à museler toute opposition politique. Mercredi dernier, les trois fichiers de « sécurité publique » (PASP, GIPASP et EASP) ont été largement étendus par trois décrets (ici, ici et là). Ils permettront le fichage massif de militantes et militants politiques, de leur entourage (notamment de leurs enfants mineurs), de leur santé ou de leurs activités sur les réseaux sociaux. Malgré ses moyens limités, La Quadrature du Net n’entend pas se faire prendre de vitesse par cette offensive généralisée. Elle contestera ces décrets non seulement dans la rue, chaque samedi au sein de la coordination contre la loi sécurité générale, mais aussi en justice, devant le Conseil d’État. § Historique : En 2008, la DST et les RG ont été supprimés et leurs missions ont été partagées entre la DCRI (maintenant DGSI, la direction générale de la sécurité intérieure) et la DGPN (direction générale de la police nationale). Les fichiers des anciens services ont été partagés entre la DCRI (qui les a récupérés dans le fichier CRISTINA) et la DGPN (dans un fichier alors nommé EDVIGE). Une mobilisation historique sur l’étendue trop importante des informations contenues dans EDVIGE avait forcé le gouvernement a retirer le décret qui l’autorisait. § En 2009, le gouvernement revient avec deux fichiers distincts qui tentent de corriger les pires reproches faits à EDVIGE (tel que le fait de ficher les « opinions politiques », des données de santé ou des enfants). Les deux fichiers sont le fichier des enquêtes administratives (EASP) et le fichier de prévention des atteintes à la sécurité publique (le PASP), tous deux gérés par la police. En 2011 est créé le GIPASP, l’équivalent du PASP pour la gendarmerie. § Un rapport de 2018 permet de bien saisir le fonctionnement de ces fichiers de renseignement : en 2017, le PASP comportait 43 446 notes sur des individus, (…) Ces notes pouvaient contenir des informations particulièrement détaillées : profession, adresses physiques, email, photographies, activités publiques, comportement, déplacements… § Fichage généralisé des manifestants : Jusqu’à présent, les fichiers de renseignement de la police (PASP) et de la gendarmerie (GIPASP) ne concernaient que des personnes physiques considérées comme dangereuses par les autorités. Nouveauté importante : depuis la semaine dernière, les fichiers pourront aussi concerner des personnes morales ou des « groupements ». On imagine qu’il s’agira d’associations, des groupes Facebook, de squats, de ZAD ou même de manifestations. § Si une fiche est ouverte pour une manifestation, le PASP et le GIPASP permettent aussi de lister les personnes « entretenant ou ayant entretenu des relations directes et non fortuites » avec ce « groupement ».(…) Désormais, si la police le juge nécessaire, chaque membre de l’entourage pourra avoir une fiche presque aussi complète que celle des personnes dangereuses (activités en ligne, lieux fréquentés, mode de vie, photo…). § Ces deux évolutions semblent officialiser une pratique (jusqu’alors illégale) qui commençait à apparaître dans le rapport de 2018 précité (…)  » >> la quadrature du net • https://www.laquadrature.net/2020/12/08/decrets-pasp-fichage-massif-des-militants-politiques/
  • 👮 📰 👁️👁️ Des fiches toujours plus riches (et comment en sortir ?) >>  » Par trois décrets sortis la semaine dernière, le gouvernement vient d’autoriser la police à ficher les personnes en fonction de leurs opinions politiques, leurs convictions philosophiques, religieuses ou leur appartenance syndicale. Repris de paris-luttes.info. Membre d’un syndicat ? Fiche ! « Problèmes » psy ? Fiche ! Manifestation sauvage ? Fiche ! Une association qui dérange ? Fiche ! « Habitudes de vie » hors-normes ? Fiche ! Opinions politiques « dangereuses pour les institutions » ? FICHE ! (…)  » >> mars-infos.org • https://mars-infos.org/des-fiches-toujours-plus-riches-et-5493
  • France: Sept militants, dont un ancien volontaire du Rojava, poursuivis pour “association terroriste” >>  » Mardi 8 décembre, neuf personnes avaient été arrêtées dans plusieurs lieux en France : à Toulouse, en Dordogne, dans le Val-de-Marne ou encore à Rennes. Une opération de police a ciblé un squat toulousain. La police affirme que ses perquisitions ont permis de saisir des éléments pouvant être utilisés pour la fabrication d’explosif type TATP, une petite quantité d’explosif déjà fabriqué, ainsi que des des armes. Sur ces neuf, sept ont été inculpées vendredi 11 d’”association de malfaiteurs terroriste”. Cinq ont été placés samedi en détention provisoire et les deux autres sous contrôle judiciaire. Ces sept personnes avaient été présentées vendredi à un juge d’instruction antiterroriste. Ces militants, six hommes et une femme, âgés de 30 à 36 ans, sont accusés d’avoir envisagé des actions violentes, ciblant notamment des policiers. Parmi elles, Florian, un militant anarchiste, ancien internationaliste ayant combattu au Rojava.  » >> Secours Rouge • https://secoursrouge.org/france-sept-militants-dont-un-ancien-volontaire-du-rojava-poursuivis-pour-association-terroriste/
  • 💀👮 Taoufik mort à Perpignan, Jules mort à Seysses … Trop de « morts suspectes » en prison >>  » Emission de l’Envolée du 11 Décembre 2020 : Lettre de Kemi qui nous écrit régulièrement et qui est enfermé à Saint Maur d’où il dénonce les traitements de l’AP. § Témoignage et lettre de prisonniers en Italie qui reviennent sur la révolte à la prison de Modène le 8 mars 2020 et qui rappellent les 12 personnes tuées ce jour là et que l’administration essaie de faire oublier. § Appel d’un proche de Taoufik enfermé à la prison de Perpignan et mort le 18 octobre. La famille n’a été prévenu que trois semaines plus tard qu’il serait mort à l’hôpital. § Appel de deux proches de prisonniers de Seysses qui se mobilisent contre les morts suspectes trop nombreuses dans cette taule et son mitard, et sur les conditions inhumaines dans les QD. § Des nouvelles de l’Infâme : l’AP s’acharne toujours et lui a collé 54 jours de QD (demandez nous si vous voulez son contact pour lui écrire) ! ! § Témoignage sur les prisonniers tués dans la prison de Modène en mars : (…)  » >> L’envolée • https://lenvolee.net/taoufik-mort-a-perpignan-jules-mort-a-seysses-trop-de-morts-suspectes-en-prison/
  • UNE SEMAINE EN FRANCE : VERS LE FASCISME ? ☠️ >>  » Puisque tout s’accélère et que chaque jour porte son lot d’informations préoccupantes, un rappel hebdomadaire. 10 symptômes vus cette semaine, d’une forme de fascisme qui semble s’installer rapidement en France. Ne restons pas tétanisés, réagissons ! (…)  » >> Nantes Révoltée • https://www.nantes-revoltee.com/une-semaine-en-france-vers-le-fascisme/
  • 💀👮 Une femme âgée chargée par des policiers blessée au bras, probablement fracturé 🎥 [#video] >>  » Une femme âgée bousculée par les policiers a du être pris en charge par les médics, le bras probablement fracturé, une nouvelle illustration que la répression policière ne souffre d’aucune limite.(…) La manifestation du 12 décembre a été le terrain d’une répression particulièrement violente. Tout au long de la journée, le cortège n’a cessé d’être la cible de nombreuses attaques policières, que ce soit à travers de multiples charges, des interpellations, l’usage d’un canon à eau ou encore l’utilisation de gazs lacrimos. Une femme âgée bousculée par la police a du être pris en charge après avoir probablement souffert d’un bras cassé. (…) Cette nouvelle agression est une nouvelle démonstration scandaleuse de la réalité de la répression policière et de sa violence. Une nouvelle illustration que ces violences policières sont sans limites et qui n’est pas sans rappeler l’histoire de Geneviève Legay, militante de 73 ans, hospitalisée après une charge policière. >> Simon Derrerof, Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/VIDEO-Une-femme-agee-chargee-par-des-policiers-blessee-au-bras-probablement-fracture
  • 🤖💀👮 France : Le robot SPOT dans les rues de Nantes >>  » Mercredi 9 décembre, le robot-chien SPOT était présent dans les rues de Nantes dans le cadre d’un partenariat entre “Boston Dynamics” (la société créatrice du robot) et “Intuitive Dynamics”, société chargé commercialiser le robot sur le marché européen et de l’adapter aux différents besoins des clients. Spot avait notamment déjà utilisée par la police l’État du Massachusetts (voir notre article) et par la ville de Singapour pour faire respecter les mesures de confinement (voir notre article). Le groupe sud-coréen Hyundai vient de prendre une participation de 80 % dans “Boston Dynamics” dans le cadre d’un accord conclu entre 735 et 830 millions de dollars. C’est surtout le savoir-faire de l’entreprise dans les bras robotisés et l’automatisation qui intéresse en premier lieu Hyundai, qui devrait s’en servir pour continuer à faire évoluer ses lignes de production industrielles.  » >> Secours Rouge • https://secoursrouge.org/france-le-robot-spot-dans-les-rues-de-nantes/
  • 🤖 DYSTOPIE : UN ROBOT CHIEN DE SURVEILLANCE DANS LES RUES DE NANTES >>  » Le quadrupède robotisé fait aboyer les vrais chiens et pleurer les enfants sur la Place Graslin, à Nantes le 9 décembre. Il faut dire que cet automate jaune qui imite un sorte de labrador haut sur patte, et sautille en s’approchant des passants a de quoi effrayer. Il s’agit du robot « SPOT » conçu par l’entreprise américaine Boston Dynamics. (…) « Le robot Spot permet de réaliser des missions d’inspection, de détection ou de collecte de données, notamment dans des environnements déstructurés, difficiles d’accès ou dangereux pour les humains » expliquent ses concepteurs, qui veulent le déployer largement « dans le courant de 2021 ». Demain donc. § La première mission du robot chien est donc la surveillance et la « reconnaissance » en terrain hostile. L’armée américaine teste d’ors et déjà de tels robots pour des « missions de renseignement, de surveillance, d’inspection, de cartographie et de communication ». Quel utilité dans les villes ? On peut imaginer rapidement, dans un contexte de surveillance de masse et de « ville connectée » où tous les déplacements doivent être tracés, ces chiens robots dotés de caméras avec reconnaissance faciale par exemple. L’équivalent des drones, mais au sol. (…) Sources (…)  » >> Nantes Révoltée • https://www.nantes-revoltee.com/dystopie-un-robot-chien-de-surveillance-dans-les-rues-de-nantes/
  • Don’t talk to the police ! >>  » La crise sanitaire étant un prélude à une crise sociale, le contexte nous a semblé opportun à la production de matériel appelant à la construction d’une culture du silence. Partout la contestation gronde et la répression s’abat sur les masses. De plus, même dans les groupes le plus « militants », lors d’arrestations, trop de personnes décident de parler avec la police. Il est donc impératif de nous armer des outils nécessaires à notre défense collective. § Nous avons donc produit une brochure rappelant pourquoi il est nécessaire de se taire face à la police. Nous la distribuerons lors de manifestations et autres événements politiques ainsi que sur le web. Nous vous encourageons à la partager massivement. Trop peu de personnes connaissent leur droit à garder le silence. Se taire face à la police c’est protéger tes camarades. C’est sauvegarder tes projets politiques. C’est te protéger. C’est saboter l’appareil répressif bourgeois. C’est te permettre une défense politique par la suite. Brochure version PDF #donttalktothepolice Secours Rouge Genève  » >> renverse.co • https://renverse.co/analyses/article/don-t-talk-to-the-police-2856
  • Solidaires face à l’anti-terrorisme >>  » Des membres de « l’ultragauche » arrêtés dans le cadre d’une instruction anti-terroriste menée par le Parquet National Anti Terroriste. Depuis le bourbier de « l’affaire Tarnac », il y a douze ans, la chose ne s’était pas reproduite. Les médias buzzent, les politiciens s’excitent… Et nous ? § Si le PNAT ne s’était pas saisi jusque là, les dispositifs attribués à l’antiterrorisme ont eux été largement utilisés dans le cadre des enquête sur les « associations de malfaiteurs » à Toulouse, à Limoge où à Bure. Ecoutes, filatures, perquisitions, tout l’arsenal possible a été utilisé pour cibler le mouvement et tenter de l’affaiblir par la charge gigantesque qu’implique de se défendre face à ces procédures. Il semble que ce soit à peu près le même topo pour la petite dizaine de personnes coffrées cette semaine en le sud de la France et la région Parisienne. Détention de matériel destiné à la fabrication d’explosifs, d’armes de chasse etc… Et alors ? § Bien-sûr, on avait pas depuis bien longtemps vu passer d’arme à feu dans ce genre d’affaires, et dans les mouvements, depuis bien longtemps. La lutte armée, ses logiques et leurs raisons dépendent des contextes politiques du niveau de répression, de l’objectif des groupes qui l’utilisent. Qu’il soit le moment ou non de passer à la lutte armée n’est pas tant la question que de comment ne pas laisser le pouvoir utiliser cet argument pour diviser le mouvement. § Par ailleurs, si le focus va se faire pour le moment sur le mouvement révolutionnaire et son penchant pour la violence, comme le rappelait l’article du Parisien publié dans la cohue des premiers papiers, « plusieurs dossiers d’actions violentes déjouées liées à l’ultra-droite ont été qualifiés de terroristes ces trois dernières années, impliquant souvent d’anciens membres des forces de l’ordre voulant s’en prendre à la communauté musulmane. » § Car la violence n’est pas le primat de la gauche révolutionnaire comme aimeraient le penser ces sacs à merde de Darmanin ou Ciotti qui se ruent sur l’événement pour tenter de vendre un peu plus de bulletins de vote. (…)  » >> mars-infos.org • https://mars-infos.org/solidaires-face-a-l-anti-5494
  • Quand l’anti-terro justifie la répression politique >>  » L’opération s’est déroulée le mardi 8 décembre dans plusieurs lieux de France, 9 personnes sont arrêtées chez elle à 6h tapantes du matin, perquisitionnées, et interrogées pendant 3 jours par les services de la DGSI à Levallois-Peret. Elles sont passées devant le juge d’instruction vendredi 11 décembre : 5 sont placées en détention provisoire dans différentes prisons de la région parisienne, 2 sont inculpées mais libérées sous contrôle judiciaire et 2 autres personnes sont libérées sans être mises en cause. D’autres personnes plus ou moins proches des prévenu.es ont été perquisitionnées et auditionnées dans la foulée. Plusieurs type de polices sont intervenues (CRS, BRI, RAID, DGSI,…) lors des opérations. § Nous avons appris par les médias que l’enquête est ouverte depuis le mois d’avril 2020. Bien que des arrestations aient déjà eu lieu, les investigations sont donc toujours en cours pour continuer de construire un dossier d’accusations de terrorisme et d’autres auditions pourraient avoir lieu dans les temps à venir. Cette opération de police intervient dans le cadre d’une enquête à gros moyens. Il n’y a qu’une surveillance exceptionnelle des milieux politisés qui a pu permettre des interventions d’une telle ampleur et telles quelles se sont produites : irruption des keufs à la même heure précisément dans sept lieux différents, qui pour une partie des personnes arrêtées n’étaient pas leurs lieux de vie habituels ou officiels. § Tout cela nous amène à nous poser des questions concernant d’éventuelles mise sur écoute des téléphones, des surveillances des lieux de vie (caméra, personnes en planque, écoutes, imsi catcher), des véhicules (un micro découvert, possible borne gps), des indics, des filatures… Il n’est donc pas à exclure que d’autres arrestations, perquiz’ ou surveillance soient à envisager dans les temps à venir autour de cette affaire. Nous invitons chacun.e à prendre d’extrêmes précautions quant aux initiatives de soutien avec les prévenu.es particulièrement dans les échanges. Prenez soin de vous, restons unis. Liens Utiles : (…)  » >> expansive.info • https://expansive.info/Quand-l-anti-terro-justifie-la-repression-politique-2528
  • Une bombe judiciaire à retardement : Infortunes d’un manifestant face à une répression qui prend son temps >>  » En 2016, Max a participé à un blocage contre la loi Travail. Ce jour-là, il est interpellé pour un pétard qu’il n’a pas lancé. La presse s’en mêle, la machine répressive s’emballe et dix policiers se plaignent opportunément d’acouphènes. S’en suivent procès au pénal et procès au civil. Le 8 décembre 2020, un tribunal vient de condamner Max à verser 82 000 euros de dommages et intérêts à ces policiers. § Cet article est issu du septième numéro de la revue papier Jef Klak, « Terre de feu », qui traitera des feux qui couvent et sera disponible en librairie à partir du 15 janvier 2021. (…) » >> Romain André, Images : Denys Moreau, / denysmoreau.com, jefklak.org * https://www.jefklak.org/une-bombe-judiciaire-a-retardement/
  • La famille de Gaye Camara, abattu à Epinay par la police, réclame une «vraie enquête» 15 décembre 2020 (le parisien) >>  » La famille de cet homme de Champs sur-Marne (Seine-et-Marne), abattu à l’âge de 26 ans par la police en janvier 2018, attend ce mardi la décision de la cour d’appel. Elle conteste le non-lieu prononcé lors de la première enquête. Un rassemblement est prévu devant le palais de justice de Paris. § Dans la nuit du 16 au 17 janvier 2018, à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis) Gaye Camara, 26 ans, s’effondrait au volant de sa Polo Volkswagen, atteint au front par une balle tirée par un policier de la BAC. Le 8 août 2019, le juge d’instruction rendait une ordonnance de non-lieu estimant que le policier était en état de légitime défense. § La famille de Gaye n’a jamais accepté cette version. Ce jeune originaire de Champs-sur-Marne (Seine-et-Marne) était passionné de motos, de voitures et de foot et s’apprêtait à se marier. Il a été enterré au Mali, le pays natal de ses parents. La famille n’a pas eu droit à un procès car l’affaire s’est soldée par un non-lieu. Fatoumata et l’un de ses frères ont créé une association, «Vérité et Justice pour Gaye», et fait appel de ce non-lieu. § Parole contre parole : «Peu m’importe la condamnation. Je veux qu’une vraie enquête soit diligentée», lâche Fatoumata Camara, sa sœur. Ce mardi à 16 heures, elle sera en tête du rassemblement devant à la Cour d’appel du tribunal de Paris, à l’heure où la chambre de l’instruction va rendre sa décision. § Fatoumata n’avait été avertie que le lendemain que son frère avait été admis en état de mort cérébrale à l’hôpital Lariboisière à Paris. Près de trois ans après le drame, elle se bat pour que «la justice fasse son travail», jugeant qu’il reste des zones d’ombre. (…) «C’était une affaire de voiture volée. Il était au volant de sa propre voiture. La police aurait pu le laisser s’enfuir et venir le cueillir chez lui», glisse Fatoumata. Son avocat plaide aussi la disproportion de la riposte : «Il s’agissait de la fuite d’une personne ayant potentiellement commis des atteintes aux biens, rappelle-t-il. Et le policier a visé délibérément une zone vitale.»  » >> https://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/la-famille-de-gaye-camara-abattu-a-epinay-par-la-police-reclame-une-vraie-enquete-14-12-2020-8414241.php (…) via Collectif Ali Ziri • http://collectif-ali-ziri.over-blog.com/2020/12/la-famille-de-gaye-camara-abattu-a-epinay-par-la-police-reclame-une-vraie-enquete-la-famille-de-cet-homme-de-champs-sur-marne-seine
  • ***☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀

::: Luttes des Réfugié⸱es, exilé⸱es, Sans-papiers * politiques xénophobes et noyades systémiques au large de frontex :::

  • CRA de Cornebarrieu Toulouse 👩🏾‍👩🏾‍👧🏾‍👦🏾 👮 * Secteur A : Réveillés à 8h du matin par une fouille aggressive / 2 gardes à vue >>  » Au CRA de Cornebarrieu Toulouse, les prisonniers du secteur A ont été violemment réveillés pour une fouille. LA PAF a emmené 2 personnes en garde à vue. § Mardi 8 décembre, la PAF a violemment réveillé les prisonniers du secteur A, du centre de rétention de Cornebarrieu en banlieue toulousaine. Ils les ont sorti de leur chambre et ont fouillé leurs affaires. Un des retenus raconte : « Ils nous ont fouillés comme des animaux. Ils ont cassé des téléphones et ont tout balancé par terre… On a été privés de sortie [du secteur à l’intérieur du CRA]. On ne peut pas aller chercher des cigarettes ni aller voir la Cimade ». § La police prétexte une tentative d’évasion alors que personne n’a été retrouvé dehors. Ils ont sorti du secteur deux personnes (dont un qui est parti « en short » sans qu’on lui laisse le temps de s’habiller) (…)  » >> Toulouse Anti CRA • https://toulouseanticra.noblogs.org/secteur-a-reveilles-a-8h-du-matin-par-une-fouille-aggressive-2-gardes-a-vue/
  • Non à la fermeture invisible des voies de régularisation Droit un rendez-vous pour toutes et tous en préfecture >>  » (…) 10 décembre à 14 h devant le Tribunal Administratif de Montreuil (7 rue Catherine Puig M° Robespierre). (…) Dans ces quelques témoignages, toute l’angoisse que ressentent tant de personnes étrangères, de familles, de jeunes, confrontés à une impasse : profitant de la dématérialisation des prises de rendez-vous, les préfectures ont quasiment fermé les portes de l’admission exceptionnelle au séjour, seule voie d’accès à une vie normale pour nombre de personnes présentes en France depuis de nombreuses années, et qui vivent, travaillent, étudient parmi nous. § Ces pratiques préfectorales sont silencieuses et invisibles, puisque les files d’attente ont disparu, renvoient chaque usager à l’écran de son ordinateur, ou plus souvent de son téléphone, qu’il s’agisse d’accéder à une première demande ou d’un renouvellement. Elles favorisent trop souvent les trafics. Mais surtout elles accroissent la précarité des personnes, souvent des parents et leurs enfants, et la souffrance sociale. Ces pratiques préfectorales vont au-delà de la législation, qui prévoit différentes voies d’accès au séjour et devrait garantir à chacun de pouvoir déposer son dossier, recevoir un récépissé de dépôt et faire l’objet d’une décision, elle-même susceptible de recours.(…) Accès à un rendez-vous rapide de dépôt de dossier pour tous. § Régularisation de toutes les personnes étrangères qui vivent, travaillent et étudient parmi nous depuis des années. Rendons leur un avenir ! Non à la fermeture invisible des voies de régularisation. Retrouvez sur le lien ci-dessous la page du collectif Livre Noir, avec les vidéos de témoignage de personnes concernées par les référés déposés le 10 décembre. L’action continuera avec un nouveau dépôt en janvier, la page sera réutilisée. => https://www.facebook.com/watch/LivreNoir93/ + https://www.facebook.com/142975640646313/videos/507638750207892  » * MRAP * https://www.mrap.fr/non-a-la-fermeture-invisible-des-voies-de-regularisation-droit-un-rendez-vous-pour-toutes-et-tous-en-prefecture.html
  • 🌍✊🏿🕊 Pour le droit de circuler entre les deux rives de la Méditerranée ! >> Le CADSA- MARSEILLE appelait ce samedi à  » un rassemblement de contestation À PARTIR DE 10H DEVANT LE CONSULAT D’ALGÉRIE (RUE PARADIS MARSEILLE 8ème). ». Appel du collectif :  » On annonce via les obligés du système la fin du calvaire des Algériens bloqués des deux côtés de la Méditerranée par la reprise progressive des liaisons aériennes (aucune nouvelle pour les liaisons maritimes). Puis patatra ! Un communiqué officiel du ministère algérien du transport dément et annonce qu’aucune reprise des vols commerciaux depuis l’Algérie vers l’international et inversement n’est pour le moment envisagée. Cela signifie que le calvaire des Algériens bloqués va encore continuer. Devrons nous rester sans réaction ? Continuons nous à demeurer à la merci des autorités consulaires qui supplantent les agences de voyage par la mise en place de listes d’attente où absolument aucune transparence n’est permise ? Au collectif pour une Alternative Démocratique et Sociale en Algérie (cadsa-marseille), nous disons NON ! LE CALVAIRE DOIT CESSER ! LE DROIT DE CIRCULER ENTRE LES DEUX RIVES DE LA MÉDITERRANÉE NE DOIT PAS DEVENIR UNE EXCEPTION ! Seule la mobilisation large et continue pourrait faire entendre raison aux autorités algériennes.  » >> Mille Babords • https://www.millebabords.org/spip.php?article34931 * évènement fb : https://www.facebook.com/events/828932221230414/
  • A Gap, l’ambition d’un lieu de vie autogéré avec des migrants >>  » Après l’expulsion de la maison Cezanne en 2018, puis du Cesai en aout dernier, le lieu « Chez Roger » est ouvert à la fin de l’été. Ici à Gap, à quelques dizaines de kilomètres de Briançon et de la frontière italienne, on est sur la route de l’exil, une des dernières étapes avant Marseille ou Paris. Et pourtant ils sont quelques uns, venant principalement d’Afrique de l’Ouest, à s’arrêter ici dans la préfecture des Hautes Alpes. (…) En 2016, constatant l’inaction des pouvoirs publics et en pleine « crise des réfugiés », est ouverte la maison Cezanne à Gap. Un lieu d’accueil pour les exilé·es, qu’iels soient de passage ou qu’iels veuillent s’installer dans la région. Elle est expulsée en octobre 2018, et le Cesai en plein centre-ville est alors ouvert avant d’être à son tour expulsé le 19 aout 2020. Le lieu « Chez Roger » est ouvert dans la foulée. Près de cinquante personnes, des migrants, retrouvent alors un toit à Gap. § Palier les déficiences de la mairie et de l’Etat : « Ce lieu on l’a nommé Chez Roger parce qu’il appartient à Roger Didier, le maire de Gap » nous explique Julie, une militante solidaire. « Le maire avait refusé la création d’un centre d’hébergement de 80 places en 2018. Donc sans solution, on va directement chez lui » raconte Leila, qui pointe le soutien affiché du maire aux expulsions. (…) Reportage d’Antoine Guirimand. Photo de Une : Antoine Guirimand pour Radio Parleur  » >> Radio Parleur • https://radioparleur.net/2020/12/14/chez-roger-gap-route-exil-migrants-solidarite/
  • ***☀☀☀

::: Espace Public hexagonal rs marchands et Paf  ⸱ Massmedias et propagande libérale-fasciste de masse :::

  • 🔴 PIÈGE MÉDIATIQUE : OPÉRATION DIVISION >> « Mercredi 9 décembre, le quotidien le plus lu du pays, Ouest-France, consacrait une page entière à la manifestation de samedi dernier à Nantes. Pour parler de son incontestable succès numérique ? Non. Pour dénoncer la nasse et les gaz lacrymogènes tirés sans raison en bord de Loire ? Non plus. Pour s’interroger sur ce qui pousse une partie de plus en plus grande de la population à se révolter ? Encore raté. Tout l’article, rédigé par un journaliste dont la spécialité est de salir les luttes locales, du mouvement anti-aéroports aux défilés nantais, est destiné à créer une division artificielle pour anéantir le mouvement en cours pour la défense des libertés. Et finalement, légitimer une répression encore plus forte.(…) C’est le préfet qui impose son récit. C’est pourtant en refusant la désolidarisation, en évitant de donner raison à la propagande de l’ennemi, qu’on remporte une lutte. Les mobilisations victorieuses, du Chili à Notre-Dame-des-Landes, sont là pour nous le rappeler. » >> Nantes Révoltée • https://www.nantes-revoltee.com/piege-mediatique-operation-division/
  • Manifestation du 5 décembre : l’AFP au diapason de la préfecture >>  » Samedi 5 décembre, des dizaines de milliers de personnes se sont mobilisées dans plus de 80 villes en France dans des « marches des libertés et des justices » [1]. Mais l’attention médiatique s’est essentiellement concentrée sur les affrontements entre policiers et certains manifestants au cours du défilé parisien. L’Agence France-Presse (AFP) a tout particulièrement contribué à forger un récit médiatique proche de celui de la préfecture. (…)  » >> Arthur Ferdinand Provost, Frédéric Lemaire, Acrimed • https://www.acrimed.org/Manifestation-du-5-decembre-l-AFP-au-diapason-de
  • 📺🎩👮🐷 Musicien blessé par la police : Pour BFM-TV, le sang, « c’est du maquillage » >>  » Alors que BFM TV diffusait en direct les images d’un musicien maculé de sang pendant la manifestation de Paris, le journaliste affirmait en direct que « c’est du maquillage, on vous rassure, pour l’instant pas de blessé ». Or cela est faux, il s’agissait d’un musicien blessé en sang comme le montre les vidéos. (…)  » >> Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Musicien-blesse-par-la-police-Pour-BFM-TV-le-sang-c-est-du-maquillage
  • 👮 1️⃣3️⃣1️⃣2️⃣ La police veut faire passer des journalistes « dans le fichier des personnes recherchées » 🎥 [#video] >> « À Paris, un énorme dispositif policier a été déployé pour quadriller la place du Châtelet, alors même que la manifestation n’avait pas commencé, avec à la clé fouilles, palpations et contrôles systématiques aux sorties de métro. Un groupe de 8 journalistes s’est notamment fait contrôler à 5 reprises, les policiers allant même jusqu’à exiger de les faire passer par le fichier des personnes recherchées. Un traitement de faveur dédié aux journalistes….La liberté de la presse made in Darmanin. (…)  » >> Irena Mathilde , Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/VIDEO-La-police-veut-faire-passer-des-journalistes-dans-le-fichier-des-personnes-recherchees
  • 📺🎩👮🐷 BFM-TV maquille des violences policières… et s’excuse 🤡 >>  » Propagande en direct. « On revient un petit instant sur ces images d’un homme maculé de sang, c’est du maquillage, on vous rassure, pour l’instant pas de blessé » Le twitto Balance ton média a repéré ce commentaire d’une journaliste de BFM-TV ce samedi 12 décembre à l’occasion de la manifestation parisienne « contre les lois liberticides ». § « On vous rassure »… au mépris de la vérité ? Car la prétendue « peinture » en question apparaît bel et bien au moment d’une charge policière… Un reporter de Paris-Match évoque d’ailleurs « un manifestant au tambour et en sang [qui] crie sa colère d’avoir été blessé lors d’une charge des forces de l’ordre ». Le manifestant témoignera auprès de Révolution permanente puis de Brut avoir reçu un coup de matraque. § Mais peut-être le plateau de BFM-TV est-il trop loin du terrain… ou trop près de la police. « On vous rassure », BFM-TV a présenté ses excuses (trois heures plus tard) : promis, on ne l’y reprendra plus… » >> Maxime Friot, Acrimed • https://www.acrimed.org/BFM-TV-maquille-des-violences-policieres-et-s
  • Le Gang de la Clémentine – Un café et serrés (re-edit) >>  » Nous devisions tranquillement en buvant un café au restaurant de la Coupole, lorsqu’une cliente s’approcha de nous. Elle avait un air hésitant entre inquiétude et stupéfaction. Il faut dire qu’elle avait de quoi être apeurée. Elle venait en effet de se frayer un chemin à travers un peloton de gendarmes mobiles armés et casqués, une équipe de la brigade anti-criminalité, un groupe de policiers dont certains en civil, des agents des différents services de renseignement… Au total une cinquantaine de représentants des forces de l’ordre. (… #supplémentRéalitéAugmentée)  » >> dijoncter.info • https://dijoncter.info/le-gang-de-la-clementine-un-cafe-et-serres-2373
  • ***☀☀☀☀☀

::: Péril Jeune, luttes éducation, misère en milieu scolaire, libre circulation des savoirs et de la recherche publique fondamentale, contre l’emprise marchande et le maccarthysme cognitif :::

  • ✒️ 👮 Supprimer l’instruction en famille pour sauver la République ACTE 2 >>  » Le 2 octobre 2020, dans le cadre d’un discours sur le « séparatisme », le président de la République a annoncé vouloir interdire l’instruction en famille, ..//Projet de loi confortant les principes républicains : le libre choix de l’instruction en famille est menacé//(…)//On ne supprime pas l’instruction en famille, par contre vous allez devoir obtenir une autorisation…//(…) Voici un communiqué commun des associations et collectifs représentant l’instruction en famille. (…) //Présentation des organisations signataires et contacts// (…)  » >> dijoncter.info • https://dijoncter.info/supprimer-l-instruction-en-famille-pour-sauver-la-republique-acte-2-2358
  • Communiqué. Halte à la répression des lycéens viennois ! >>  » Nous relayons ci-dessous un communiqué des lycéens d’Ella Fitzgerald, réprimés pendant la mobilisation contre les E3C. Le 19 novembre dernier, 7 jeunes étaient convoqués au tribunal pour mineurs de Vienne (38) entre 14h et 18h. Ces lycéens et lycéennes sont confronté.e.s à la justice à la suite d’une mobilisation devant et au sein du lycée Ella Fitzgerald qui s’est déroulée les 27 et 28 janvier 2020. Le premier jour déjà, l’appareil répressif mis à disposition de l’administration était massif avec 12 camions de la gendarmerie mobile autour de l’établissement. Le second jour, plus de 1000 élèves et une vingtaine d’enseignants et d’enseignantes étaient mobilisé.e.s autour d’un cri commun : « Annulez les E3C ! » À cela, l’administration a répondu en envoyant la police se placer à l’entrée de chaque salle d’examens pour vérifier le bon déroulement des épreuves. § À la répression policière a suivi la répression judiciaire. En effet, une plainte a été déposée contre certains lycéens et lycéennes par l’administration de leur établissement scolaire, ce qui les avait déjà conduits, ainsi que 3 autres élèves, à la gendarmerie pour des auditions libres. Mais les poursuites ne se sont pas arrêtées là ! À la suite de leur convocation au tribunal du 19 novembre, 6 jeunes ont été mis en examen. D’ici un an, ces derniers seront jugés. Tout cela, pour s’être mobilisé.e.s contre le bac Blanquer et les Épreuves Communes de Contrôle Continu (E3C) suite à un appel national lancé par des enseignants, enseignantes et élèves. Cette action militante n’était pourtant pas un cas isolé puisque 40 % des établissements du secondaires ont été touchés par ces mobilisations, certains devant même reporter les épreuves. § Ces manœuvres politiques ne sont engagées que pour faire taire les colères. Toutes ces formes de répression employées par le gouvernement servent à étouffer toute expression et donc freiner les mouvements populaires qui ont pour but de mettre fin au tri social qui prend place dès l’entrée à l’école. Ne les laissons pas faire ! Lycéen.nes, enseignant.e.s, et étudiant.e.s, rassemblons-nous car ce n’est que par la lutte collective et l’organisation que nous pourrons combattre Macron et son monde ! Soutenons les lycéen.nes réprimé.e.s !  » >> Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Communique-Halte-a-la-repression-des-lyceens-viennois
  • ***☀

::: Dans le monde une Guerre de classe ⸱ Stratégies du choc en temps de pandémie ⸱ Chômage de masse ⸱ PrécaritéS ⸱ Emprise, violences (conjugales, de classe, institutionnelles) contre autonomie, autodétermination, Égalité, redistribution et revenu de base universel :::

  • Précarité en Seine-Saint-Denis : des chiffres et des maux >>  » La Seine-Saint-Denis, l’un des départements français les plus défavorisés (faut-il le redire?), est aussi parmi les plus touchés par l’épidémie et ses conséquences. Au printemps, aujourd’hui, la crise sanitaire y est vécue plus durement dans le département avec son lot de facteurs aggravants. A titre d’exemple révélateur, une étude de l’Insee publiée en novembre dernier montrait qu’un tiers des habitants de Seine-Saint-Denis résident dans un logement suroccupé. Un record national. § D’après le dernier rapport de l’observatoire des inégalités, 280 000 personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté, soit 17,5% de la population. Le taux le plus élevé de l’hexagone. Une précarité qui oblige les habitants de Seine-Saint-Denis à se serrer la ceinture, pas métaphoriquement, mais au pied de la lettre, la peur de manquer chevillée au corps et au cœur. (…)  » >> Kab Niang, Bondy Blog • https://www.bondyblog.fr/societe/precarite-en-seine-saint-denis-des-chiffres-et-des-maux/
  • Grève nationale des livreurs de repas : une centaine à Saint-Etienne à se mobiliser ! >> Ce dimanche soir, dans le cadre d’une grève nationale, une centaine de livreurs du Collectif Autonome des Livreurs de Saint-Étienne (CLAS42) et dépendants des plate formes comme Deliveroo, Uber Eats ou Just Eat, ont déposé leurs sacs à terre et bloqué les grandes chaînes de la restauration pour protester contre leurs conditions toujours plus dégradées, contre l’esclavage 2.0 et demander la reconnaissance de leur statut au sein des plate formes. Voici quelques-unes de leurs paroles (source France Bleue Loire) : (…)  » >> lenumerozero.info • https://lenumerozero.info/Greve-nationale-des-livreurs-de-repas-une-centaine-a-Saint-Etienne-a-se-5053
  • 🎩💀🎩La bourse de New York bat son record, l’économie touche le fond💀🎩💀 >>  » Alors que le monde se tient à l’orée d’une récession qui s’annonce déjà trois fois plus importante que celle de 2008 et que 11 000 personnes meurent encore en moyenne chaque jour du Covid-19, soit le plus grave bilan depuis le depuis de la pandémie, les bourses semblent en pleine euphorie à l’instar de la bourse de New York qui vient de battre son record absolu. (…)  » >> Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/La-bourse-de-New-York-bat-son-record-l-economie-touche-le-fond
  • Alors que les agriculteurs intensifient leurs protestations dans le nord de l’Inde, la colère de la classe ouvrière éclate au Karnataka dans le sud >>  » Les agriculteurs et les travailleurs des télécommunications, de Toyota et des transports du Karnataka résistent à l’élite capitaliste indienne, menée par le gouvernement Modi, qui tente de profiter de la pandémie pour intensifier l’exploitation des travailleurs.  » >> World Socialist Web Site (fr) 🛠 http://www.wsws.org/fr/articles/2020/12/15/inde-d15.html
  • Métallurgie : un suicide instrumentalisé pour salir la CGT >>  » Depuis des années, il a fallu militer malgré les boules puantes et les rumeurs. Mais l’accusation de harcèlement moral suite à la pendaison d’un ouvrier est sans doute l’affaire la plus douloureuse qu’ait eu à affronter le syndicat CGT de Constellium, à Issoire. Tout semble pourtant incriminer le lean management et la nouvelle culture financière de l’entreprise. (…)  » >> UCL – Union communiste libertaire • https://www.unioncommunistelibertaire.org/?Metallurgie-un-suicide-instrumentalise-pour-salir-la-CGT
  • « Il m’arrive de manger un jour sur deux » >>  » Deux fois par semaine, l’association étudiante Co’p1 distribue à Bastille des denrées et des produits d’hygiène aux étudiants précaires. Pas de jobs, faim, manque de protections menstruelles, solitude… Les étudiants racontent leur galère. § Bastille, Paris (75) – « En général je ne prends qu’un repas par jour », chuchote Camille. Comme une trentaine d’autres étudiants, elle patiente dans la longue file d’attente devant la maison des initiatives des étudiants (MIE) à Bastille. Ils seront au final plus de 150 ce samedi midi à venir chercher « leurs paniers-repas », distribués par l’association Co’p1, créée à la rentrée de septembre. « Une association d’étudiants pour les étudiants », explique Ulysse, le président. Le nombre de bénéficiaires ne cesse d’augmenter, avec des inscriptions complètes en seulement quelques heures. « On a dû passer à deux jours de distribution par semaine, la demande a explosé » s’inquiète Ulysse. Selon une enquête Ipsos pour la Fédération des associations générales étudiantes, en juillet dernier, 65 % des jeunes sautent régulièrement un repas, par manque de moyens. (…)  » >> Clara Monnoyeur, Streetpress * https://www.streetpress.com/sujet/1607962759-precarite-etudiante-distribution-colis-alimentaires-association-societe-faim-jeunes
  • ***☀☀☀☀☀

::: Luttes autonomes anti/dé-validistes, antipsys, handies et psychiatrisé⸱es, pour l’autodétermination face aux soins, la vie et la mort :::

  • Analyse critique du soin psychiatrique * Trash Psychiatrie 2020 >>  » Ces lignes n’ont rien d’exhaustives, ne révèlent rien d’exceptionnel, elles dessinent le paysage psychiatrique nauséabond d’une réalité courante, dont le centre est partout et la circonférence nulle part, tant la santé mentale est devenue un marché juteux pour les laboratoires mais aussi pour certaines personnalités perverses qui exercent le contrôle de nombreux pôles de « soins ». J’ai bossé onze piges dans une « taule à soin » (un hôpital) avant de calter. J’en rapporte quelques éléments factuels bien cradingues. Excusez l’expression. (…) En psychiatrie, la formule si commode « pôle de soin » prend factuellement une signification quasi-paradoxale, elle affirme ce qu’elle nie. On prétend soigner, mais c’est l’emprisonnement qui prévaut (et son alter-ego : le bénéfice financier pour l’hosto). Le point d’orgue du pôle n’est pas médical, ne jamais l’oublier : c’est une entité d’abord gestionnaire aux ordres d’un directeur financier. Cette novlangue médico-sociale aura brouillé bien des pistes de compréhension. L’hôpital général est regroupé par secteurs : diabétologie, oncologie, gériatrie, psychiatrie, etc… mais d’autres instances ont préféré nommer cela des « pôles ». Nul doute que des psycho-linguistes ont durement réfléchi sur l’architecture syntaxique du caractère neutre et innocent de ce signifiant (pour causer comme les chairs à divan). Pôle, c’est plus pratique à dire, plus usuel, l’odeur du fric ne suinte pas. Une société vraiment civilisée, si ses dirigeants en avaient eu le désir, aurait su bâtir un système de soins gratuits (vraiment gratuit) pour ceux qui n’ont pas un flèche. . (…)  » >> paris-luttes.info • https://paris-luttes.info/analyse-critique-du-soin-14558
  • Abolir la famille – Acte I >> Ce mois-ci Renversé s’intéresse à la famille et vous invite à découvrir deux textes de M.E. O’Brien “Abolir la famille- acte 1” et “Abolir la famille en six étapes”, partagés par le site “Trou Noir”. (…) Dans le Manifeste du parti communiste, Marx et Engels parlent de « l’abolition de la famille » comme de « l’exécrable intention des communistes ». L’appel à abolir la famille a hanté la lutte prolétarienne depuis, ouvrant un horizon de libération de genre et sexuelle qui a souvent été différée ou supplantée par d’autres orientations stratégiques et tactiques. La phrase évoque la transformation complète, presque impossible à concevoir, de la vie quotidienne. Pour certaines personnes, la famille n’est rien d’autre qu’une chose terrible et implacable qu’elles doivent fuir pour retrouver un semblant d’elles-mêmes. Pour d’autres, elle est la seule source de soutien et de soin contre les brutalités du marché et du travail, des flics racistes et des agents d’expulsion. Pour beaucoup, elle est constamment les deux à la fois. Nul ne peut s’en sortir seul dans ce monde ; et le rapport que l’on entretient à sa propre famille influence directement la manière dont on comprend l’appel à abolir la famille. § Si le slogan d’abolition de la famille pose le problème de savoir ce que serait une ou la famille, il faut aussi chercher à comprendre ce que serait son « abolition ». Pour Marx, la tâche qui incombait était d’abolir l’Église, l’État, la Famille – la triade frappante de l’ordre des choses – et, enfin, la loi impersonnelle du marché. Marx et Engels emploient le terme d’Aufhebung pour abolition – un terme qui est souvent traduit par « dépassement-conservation », car il véhicule simultanément l’idée de préservation et de destruction. L’abolition n’équivaut pas à la destruction. Qu’est-ce qui est remplacé, et qu’est-ce qui est préservé, dans le mouvement d’abolition de la famille ? (…)  » >> renverse.co • https://renverse.co/analyses/article/abolir-la-famille-acte-i-2851
  • Ce mois-ci Renversé s’intéresse à la famille… >>  » Entre confinement chaotique chez Papa-maman ou, au contraire, impossibilité de revoir nos proches, éloignés par la pandémie et les frontières on aura touTEs eu ces derniers mois l’occasion de repenser nos liens à notre famille. § Et si, individuellement, l’enjeu est si grand, s’il nous est aussi difficile de le contourner, politiquement ce n’est pas moins vrai. De Engels à bell hooks en passant par les théoriciens décoloniaux, les anarchistes et anti-autoritaires de tout poil, probablement toutes les féministes de l’histoire, la famille a été décortiquée sous tous les angles et de toutes les manières par celles et ceux qui entendent penser l’émancipation. § Ainsi, aborder le thème de la famille à travers un prisme militant est complexe et forcément incomplet. Le défi commence déjà quand il s’agit de la définir : Rapport social, lieu de reproduction, des humains comme de la culture, espace de nos premiers liens affectifs, rempart ou cauchemar ? § C’est pourquoi nous ne restituerons pas ici, ni la richesse des débats qui entourent “la famille”, ni les divers points de vue élaborés au long de siècles de production théorique sur le sujet qui nous précèdent déjà. Nous nous contenterons de collecter des textes pour nourrir la réflexion et, dans le meilleur des cas, mettre en lumière certains points de rupture. § Comprendre la famille théoriquement est une chose, l’appréhender émotionnellement en est une autre. On s’excuse d’avance si ces textes maltraitent les idées ou déboussolent les coeurs. Et comme toujours, vous êtes bien entendu invité.es à participer au thème du mois en nous proposant vos articles préférés ! P.S.) Puisqu’on s’y prend tard, le thème de la famille s’étendra jusqu’à fin janvier.  » >> renverse.co • https://renverse.co/analyses/article/ce-mois-ci-renverse-s-interesse-a-la-famille-2854
  • « Ils ne savent pas que nous sommes là. » | Sourds mais pas muets >>  » Partons en voyage, à la découverte d’un monde à la fois très proche et très lointain. Violaine sera notre guide. Après avoir suivi une formation d’une semaine consacrée au documentaire radio, Violaine a eu envie de passer de la théorie à la pratique. Elle se lance en autodidacte dans la réalisation d’un documentaire consacré à la communauté sourde. Violaine donne la parole à ses ami·e·s pour nous donner envie d’aller à la rencontre de ce monde, de sa culture, de son histoire et de sa langue. Durée : 24 min.  » >> Radio Vassivière, via rezo.net * http://radiovassiviere.com/2020/12/ils-ne-savent-pas-que-nous-sommes-la/
  • ***☀

::: Luttes antifascistes, contre tous les racismes, suprémacismes intégrismes, totalitarismes, néo-colonialismes :::

  • 🇫🇷 L’EXTRÊME DROITE ALLEMANDE FÉLICITE MACRON >>  » ➡️ L’AFD – Alternative für Deutschland – est un parti d’extrême droite allemand, qui monte électoralement ces dernières années, en se radicalisant de plus en plus à droite. Plusieurs élus de l’AFD ont employé comme assistants parlementaire des militants venus des milieux néo-nazis. Un élu réputé pour son antisémitisme, a écrit que « le judaïsme du Talmud est l’ennemi intérieur de l’Occident chrétien ». Cette année, un porte-parole du parti a été mis à pied après s’être publiquement revendiqué du fascisme, avoir revendiqué des origines « aryennes », et appelé à « gazer » les réfugiés. ➡️ Bref, comme le Front National, et son avatar le Rassemblement National, c’est l’extrême droite néo-fasciste, raciste et nationaliste derrière un marketing « respectable ». Et comme le Front National, l’AFD recycle d’anciens néo-nazis. La nouveauté, c’est que ce parti allemand vient de féliciter Macron pour sa politique, et en particulier les mesures islamophobes de sa « loi sur le séparatisme ». (…) ➡️ La fusion entre le gouvernement néolibéral autoritaire de Macron et l’extrême droite raciste est en phase terminale. Contre le pouvoir Macro-Lepéniste, toutes et tous en résistances !  » >> Nantes Révoltée • https://www.nantes-revoltee.com/lextreme-droite-allemande-felicite-macron/
  • 🧟‍♀️🐷🇫🇷🧟‍♂️🙋‍♂️ Angers : la peste brune tente d’occuper le terrain >>  » Loin de l’image d’Épinal d’une ville où il fait bon vivre, la ville d’Angers voit se développer, depuis plusieurs années, un groupe d’extrême droite radical particulièrement actif et dangereux : l’Alvarium. Petit éclairage sur ses activités, ses réseaux et ses modes d’action. (…)  » >> UCL – Union communiste libertaire, Commission journal • https://www.unioncommunistelibertaire.org/?Angers-la-peste-brune-tente-d-occuper-le-terrain
  • ⚛️✊🏿✊🏽 La jeunesse s’engage contre l’islamophobie >>  » Une trentaine d’organisations liées à la jeunesse dénoncent « l’islamophobie croissante dans notre société » (…) : << Nous, jeunes, étudiant-es, salarié-es, précaires, dénonçons ensemble l’islamophobie croissante dans notre société. Nous nous opposons ensemble aux discriminations et violences à l’encontre des musulman-es ou supposé-es comme tel-les. § Nous partageons l’horreur et l’indignation concernant les attentats ayant ciblé des innocent-es. Cependant nous dénonçons l’instrumentalisation des attentats par le gouvernement pour inscrire dans le droit des législations aussi inefficaces contre le terrorisme que dangereuses pour nos libertés. Nos libertés de culte, de conscience, d’organisation sont en péril et l’accélération récente des violences islamophobes en France impose de prendre position. § (…) L’islamophobie n’est pas un phénomène récent. Elle est liée à l’histoire de la France comme État colonial et impérialiste, qui s’est engagé dans des conquêtes, des guerres de colonisation et des déportations de population. La politique française à l’encontre des populations colonisées est la matrice du racisme d’aujourd’hui à l’encontre des musulmans et, plus encore, des musulmanes, qui subissent ces attaques racistes, sexistes et islamophobes depuis trop longtemps.(…) En clair, cette loi est une étape de plus dans la longue histoire française de stigmatisation et de restriction des libertés des minorités religieuses et des personnes issues de l’immigration post-coloniale. § Plus que jamais, il est temps de faire bloc contre l’islamophobie, pour construire le front jeune le plus large possible contre le racisme d’État, en bâtissant des alliances respectueuses des enjeux et trajectoires de chacun-es. (…) Nous revendiquons donc : (…) § Par ce texte, nous réaffirmons notre volonté commune de lutter ensemble pour une société juste et équitable, où l’école et l’université sont des lieux d’apprentissage et d’émancipation ouverts à tou-tes, sans considération de genre, d’origine ou de religion. Dans nos quartiers, sur nos lieux d’études et de travail, réunissons-nous pour construire la riposte antiraciste contre l’islamophobie ! >> § Premières organisations signataires : ACTA, Action antifasciste Nantes, Action antifasciste Paris-Banlieue, Action antifasciste Strasbourg, AKIRA, Alliance Citoyenne du Grand Lyon, Alliance Citoyenne des hijabeuses, BLM Nantes, Collectif antifasciste Picardie, Collectif Dar Harraga, Collectif féministe décolonial NTA Rajel, Collectif McDroits, Collectif Vies Scolaires en Colère IDF, Comité Vérité et Justice 31 contre les violences policières et le Racisme d’État, Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie, Étudiants Musulmans de France, Fédération Syndicale Étudiante (FSE), Genepi, Groupe Antifasciste Lyon & Environs (GALE), La Chapelle Debout, La Femme en Papier, Mauvais Genre(s) club LGBTQIA+ de l’École du Louvre, MJCF Val de Marne, MWASI Collectif, Nantes Révoltée, NPA Jeunes Pour des Alliances TPGQF, Se fédérer, SIAMO Paris Antifa, Solidaires Étudiant-e-s, Temps qu’on sème, Union des Démocrates Musulmans Français, Youth for climate Ile de France  » >> ACTA • https://acta.zone/la-jeunesse-sengage-contre-lislamophobie/
  • Organisations anti-LGBTQ arrosées d’aides Covid * Des «hate groups» ultraconservateurs ont bénéficié des largesses du gouvernement américain sous couvert de lutte contre la pandémie. >>  » C’est un peu la touche finale d’un mandat Trump qui aura été aussi calamiteux pour les droits des LGBTQ+ américains que pour sa gestion du coronavirus. Une enquête de NBC News révèle que des groupes et entreprises qui luttent ouvertement contre l’égalité et la non-discrimination ont reçu une part significative des fonds d’aide mis en place pour soutenir les secteurs économiques frappés par les effets de la pandémie. § Selon le Southern Poverty Law Center (SPLC), sept entités catégorisées comme des hate groups ont reçu un montant total de 2,5 millions de dollars de prêts à fonds perdu. C’est l’American Family Association, qui mène une croisade contre le soi-disant «agenda homosexuel», qui se taille la part du lion. Cet influent lobby lié à l’extrême droite religieuse, principalement connu pour ses campagnes de boycott agressives contre des entreprises gay-friendly, s’est vu octroyer 1,4 million à lui seul. § Un chèque de 428’000 dollars est allé à Liberty Counsel, une organisation de juristes qui avait plaidé en 2019 pour ne pas inclure le genre et l’orientation sexuelle dans les lois énumérant des motifs de lynchage. Parmi les autres bénéficiaires, on trouve aussi l’American College of Pediatricians, organisation pseudo-scientifique qui défend les «thérapies de conversion» et assimile l’homosexualité à la pédophilie. (…)  » >> Antoine Gessling, 360° * https://360.ch/monde/58109-organisations-anti-lgbtq-arrosees-daides-covid/
  • Ⓐ 🏴🚩 Solidarité avec nos camarades victimes d’agression et de violence fasciste ! >>  » L’Union Départementale 69 des syndicats CNT (Confédération Nationale du Travail) tient à apporter son soutien à nos camarades syndicalistes de Solidaires et militants libertaires de l’UCL (Union communiste libertaire) qui se sont faits agresser et frapper par des militants d’extrême droite. Ce samedi 12 décembre 2020, alors que deux d’entre eux procédaient à la fermeture de la librairie La Plume noire, au 8 rue Diderot dans le 1er arrondissement, ils ont été violemment agressés par une petite dizaine de militants fascistes qui ont multiplié les coups au point de nécessiter ensuite l’intervention des pompiers et le transfert de ces deux camarades à l’hôpital. § Il est symbolique de noter que cette agression est intervenue à l’issue d’un jour de collecte de vêtements et de jouets organisée par une association en direction de familles démunies dans les locaux de la Plume noire. Cette agression montre une fois de plus le sentiment d’impunité avec lequel agissent les militants d’extrême droite depuis plusieurs années, multipliant notamment les « virées » violentes sur le quartier des pentes de la Croix-Rousse. Ce sentiment est le résultat de l’implantation de nombreux groupes fascistes possédant ou ayant possédé des locaux notamment dans le quartier Saint Jean. Des locaux qui servent de vitrines, mais également de lieux d’émulation et de bases arrières pour mener des actions violentes, comme ce fut par exemple déjà le cas lors de l’attaque de La Plume noire et de Radio canut en 2016 ou encore de nos propres locaux, rue Burdeau, en 2018. § Si la mairie de Lyon a bien été maintes fois informée des exactions de ces groupuscules d’extrême-droite, force est de constater que pour l’instant rien n’est fait pour empêcher leurs agissements malgré le changement de majorité municipale. De plus, la passivité voire complaisance des forces de l’ordre semble patente. Si ces groupuscules se permettent depuis un moment d’agir violemment en toute impunité, c’est que les gouvernements successifs, en banalisant des discours voire des pratiques racistes et en détruisant les droits sociaux ont fait le lit de leurs idées. § Face à cela l’union départementale des syndicats CNT réaffirme sa volonté de lutter contre le fascisme et les idées haineuses qu’il transmet, sa volonté de lutter au sein des luttes sociales pour une société plus juste, émancipatrice, anticapitaliste et anti-fasciste. L’UD CNT 69 affirme toute sa solidarité avec nos camarades victimes d’agression et continuera sa lutte contre le fascisme et toutes les intolérances qui y sont liées. § Union des syndicats CNT du Rhône, 44 rue Burdeau, 69001 LYON, Mail : ud69@cnt-f.org, Site : http://www.cnt-f.org/cnt69/  » >> rebellyon.info • https://rebellyon.info/article22806-22806
  • 🏴🚩Lyon : Nouvelle agression fasciste à la Croix-Rousse à l’occasion d’une collecte de jouets pour Noël >> « Communiqué UCL et Solidaires Rhône suite à l’attaque fasciste dans la soirée du 12 décembre. Ce samedi 12/12, à la sortie d’une collecte solidaire de vêtements et de jouets organisée par l’association PESE dans les locaux de la librairie la Plume Noire, deux adhérents de l’association PESE (Pour l’Egalite Sociale et l’Ecologie) également syndiqués à Solidaires Rhône ont été agressés par un groupe de 7-8 militants d’extrême-droite.§ Ayant visiblement repéré les lieux, les fascistes ont attendus que les 2 bénévoles soient seuls pour les rouer de coups (10 minutes auparavant, une dizaine de personnes étaient présentes dans la librairie). L’attaque est loin d’être anodine : – elle a été faite le jour d’une collecte de vêtements et de jouets organisée par une association en direction de familles démunies, en particulier les familles migrantes. – le lieu ciblé qui accueillait la collecte, a déjà subi par le passé des menaces, des collages sur sa devanture et une attaque en 2016 par une vingtaine de fascistes.§ Pour rappel, la ville de Lyon est toujours la base de plusieurs groupes fascistes dont Génération Identitaire qui a pignon sur rue avec un local ouvert au public (la Traboule) et une salle d’entraînement au combat de rue (l’Agogé).§ Depuis 10 ans, nos organisations sont impliquées dans des collectifs luttant contre ces groupuscules et pour la fermeture de leurs locaux et nous continuerons à l’être malgré les intimidations et cette nouvelle attaque. La stratégie de l’extrême-droite ne change pas : agresser, faire peur y compris sur des membres d’une association mais nous restons déterminé.e.s à lutter contre ces militants de la haine. Sous l’ère Collomb, les fascistes n’ont jamais été inquiétés et les fermetures de locaux l’ont été uniquement par la mobilisation des habitant.e.s. des quartiers concernés. (…)  » >> La Horde • https://lahorde.samizdat.net/2020/12/14/lyon-nouvelle-agression-fasciste-a-la-croix-rousse-a-loccasion-dune-collecte-de-jouets-pour-noel/
  • Ⓐ 🏴🚩Nouvelle agression fasciste à la Croix-Rousse à l’occasion d’une collecte de jouets pour Noël >>  » Ce samedi 12/12, à la sortie d’une collecte solidaire de vêtements et de jouets organisée par l’association PESE dans les locaux de la librairie la Plume Noire, deux adhérents de l’association PESE (Pour l’Egalite Sociale et l’Ecologie) également syndiqués à Solidaires Rhône ont été agressés par un groupe de 7-8 militants d’extrême-droite. (…) Face aux fascistes, nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes et la solidarité de notre camp social. Union Communiste Libertaire et Solidaires Rhône » >> rebellyon.info • https://rebellyon.info/Nouvelle-agression-fasciste-a-la-Croix-22807
  • Lyon ~ Désintérêt honteux des groupes de gauche pour le rassemblement contre l’islamophobie >>  » À 14h place Bellecour, c’était contre la loi « séparatisme » et l’islamophobie. À 15h à Foch, contre la loi « sécurité globale » avec ensuite départ en manif vers Bellecour. Si cette dernière a encore attirée plusieurs milliers de manifestant-e-s déterminé-e-s, la première a été boudée par une grande partie des militant-e-s des différents groupes/collectifs/syndicats/asso locaux de gauche/antiautoritaires/antiractistes. C’est écœurant. L’islamophobie et les délires sécuritaires de l’État et sa police sont deux problèmes aussi graves l’un que l’autre, liés et indissociables. Pourquoi les militant-e-s lyonnais-e-s n’accordent de l’importance qu’au second ? (…) Va falloir qu’on se réveille et qu’on se remette en question sérieusement. Parce que pour l’instant, ce « milieu » et ses positions, vraiment, ça dégoûte. (…)  » >> rebellyon.info • https://rebellyon.info/Desinteret-honteux-des-groupes-de-gauche-22803
  • 🛠⚠️🇫🇷 Variations en jaune et brun autour de François Ruffin >> «  » Les récentes déclarations de François Ruffin ont déclenché une petite vague de colère étonnée à gauche. L’homme qui incarnait la version libertaire, jeune, mouvementiste de la FI a brusquement tenu des propos dignes d’un Djordje Kuzmanovic, parti du mouvement justement parce qu’il ne le trouvait pas assez nationaliste. Or aujourd’hui ce nationalisme, frileux et assumé à la fois, est donc repris par celui qui est resté, et à qui beaucoup de gens accordaient une sensibilité de gauche plus grande que celle de Mélenchon. § Le Canard Réfractaire étale sur Youtube les idées de Ruffin, de Chouard et de Frank Lepage. Frank Lepage est notamment un petit malin qui, un temps a fait mine de rompre avec Chouard à cause de son soutien affiché à Soral (dans cet entretien) et de ne plus le voir. Depuis janvier dernier, les deux hommes se sont parfaitement réconciliés, si tant est qu’ils aient jamais été brouillés pour des choses aussi futiles que du soutien à Soral et du pro-négationnisme. § Toute cette petite équipe s’est regroupée depuis les Gilets Jaunes, convaincue que c’est bien Chouard qui avait raison, en assumant ouvertement son soutien à Soral et ses sorties négationnistes, et qu’on avait été bien idiot de céder aux “antifas”, ces empêcheurs d’alliance avec l’extrême droite qui hurlent “rouge-brun” dès qu’on essaye de mettre ensemble du rouge et du brun. Pour cette raison, Ruffin assume Chouard en conférence de presse insoumise sur les Gilets Jaunes, pendant que Bernard Friot se met à taper sur les méchants antifas qui sont odieux avec Chouard (et qui sont l’égale des “fa” puisque comme chacun sait, être contre le fascisme et être pour c’est un peu la même chose). (…)  » >> Lignes de crêtes , Antonin Grégoire * https://www.lignes-de-cretes.org/jaune-brun-ruffin/
  • 161Music #çaSentLaZad On parle ici souvent de grèves, d’émeutes, de concerts en plein air >> « On parle ici souvent de grèves, d’émeutes, de concerts en plein air. Le braséro nous a souvent réchauffer que ce soit sur un piquet de grève à 6h du mat’ devant une déchetterie, que sur une barricade ou dans la cours d’un centre social lors d’un fest antifa. Les potos de Krav Boca ont dédié une chanson à cet ami qui réchauffe nos petits coeurs et nos mains. ➡ A écouter : https://youtu.be/FN1LoyKoP3s  » >> Alternative International Movement – Fr * https://www.facebook.com/alternativeinternationalmovementfr/posts/852807945277832
  • De l’observatoire de la laïcité à une structure pour promouvoir l’islamophobie d’Etat ? >>  » Dans le collimateur du gouvernement depuis l’automne, l’observatoire de la laïcité devrait connaître un sacré lifting au printemps. Marlène Schiappa a ainsi annoncé qu’il s’agissait de faire « évoluer » l’institution vers « une structure qui porterait la parole de l’État ». Rien de bien réjouissant, au vue de l’offensive sécuritaire et islamophobe du gouvernement. § Après son soutien indéfectible à Darmanin sur la loi séparatisme, l’ex-secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes et désormais ministre déléguée chargée de la citoyenneté vient d’annoncer sur Radio J les conclusions qu’elle va rendre au Premier ministre à propos de l’Observatoire de la laïcité. Cette institution gérée par Jean-Louis Blanco et Nicolas Cadène est dans le collimateur du gouvernement depuis cet autonome en raison de la conception jugée, par le gouvernement, trop libérale et ouverte de la laïcité qu’ils promeuvent. § Castex veut, en effet, faire « évoluer » l’Observatoire de la laïcité et « renouveler » la formule de cette institution. Dans les faits, Schiappa a annoncé une véritable refonte de fond en comble. Ainsi, l’objectif serait de « faire évoluer l’Observatoire de la laïcité, pour renforcer le rôle d’une structure, qui ne serait pas forcément un observatoire, mais une structure qui porterait la parole de l’État ». Un changement de nature donc, d’une structure au moins factuellement indépendante de l’Etat à une officine directe de la parole de l’executif. Une volonté à peine voilé par Schiappa : « L’observatoire de la laïcité doit évoluer parce qu’on ne peut pas se contenter de publication de rapports et de guides pédagogiques pour accompagner l’action du gouvernement » a t-elle précisé. § Comme le souligne Matignon, le Premier ministre à la « volonté […] de renouveler une instance afin qu’elle soit davantage en phase avec la stratégie de lutte contre les séparatismes ». Dans la droite ligne de l’offensive islamophobe qui se déverse depuis septembre dernier, les services de Jean Castex affirment qu’il « doit être possible en France de défendre la laïcité sans être taxé d’islamophobie », preuve que c’est bien là le cœur du problème. La Laïcité à géométrie variable du gouvernement qui vise en priorité les musulmans doit être invisibilisée coûte que coûte, exactement comme le sont avec la Loi sécurité globale les violences policières qui disparaîtront quand on ne pourra plus les filmer.(…) Pour le retrait total des lois sécurité globale et séparatisme, ainsi que l’abrogation de l’ensemble des lois liberticides et racistes.  » >> Boris Lefebvre, Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/De-l-observatoire-de-la-laicite-a-une-structure-pour-promouvoir-l-islamophobie-d-Etat
  • L’extrême droite, ses controverses idéologiques et ses médias >>  » (…) La restructuration en cours du champ politique et idéologique se manifeste notamment par l’affaissement des courants sociaux-démocrates, par la montée des droites radicales populistes et xénophobes, par la présence, au sein de toutes les structures issues de la gauche, de courants qui au nom de la « laïcité » adoptent des attitudes identitaires (du point de vue culturel et religieux). § Ces phénomènes très visibles s’accomplissent en même temps qu’un réagencement idéologique et politique au sein de la droite radicale, réagencement plus discret, ou du moins quasiment ignoré par la gauche radicale. Or celle-ci devrait s’y intéresser de plus près pour deux ordres de raisons. D’abord ces mutations préfigurent ce que seront les physionomies, les forces et les contradictions internes des droites radicales dans les prochaines années, voire décennies. (…) Ces courants déploient de réels efforts pour exprimer leur politique ou leur culture sans utiliser les mots dans lesquels ces orientations s’exprimaient hier. L’évidente diversification de leurs références, la persévérance dans leurs entreprises méthodiques pour séduire des courants issus de la gauche, ou pour se lier à la base catholique sont réels. Leurs effets restent certes pour l’instant limités mais néanmoins significatifs. (…) La gauche radicale risque de se réveiller en constatant que certains de ses courants ou fractions ont été directement siphonnés par les différentes sensibilités de la droite identitaire islamophobe, mais avec un langage « social » voire marxiste. Le risque existe de voir des courant de l’écologie radicale préemptés par des catholiques conservateurs au discours anticapitaliste. § Y porter attention est difficile. Car ces phénomènes ne peuvent se comprendre avec la grille d’analyse gauche-droite selon laquelle la droite serait plus libérale que la gauche, qui elle, renforcerait le rôle de l’État. Cela ne fonctionne ni quand la droite radicale est antilibérale ni quand l’extrême gauche libertaire ou autogestionnaire ne partage pas le culte de l’État. C’est cette grille d’analyse unidimensionnelle, et donc pauvre, qui a empêché de comprendre que l’extrême droite française est antilibérale depuis 30 ans, et qui empêche aussi de rendre compte du surgissement de courants ou sensibilités islamophobes au sein du PS, du PCF, du NPA, des libertaires, des associations, syndicats etc. (…)  » >> CONTRETEMPS Revue de critique communiste 🛠 https://www.contretemps.eu/extreme-droite-ideologie-medias-controverses-elements-limites-incorrect-onfray/
  • ***☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀

::: Luttes féministes ⸱ antisexistes ⸱ transpédégouines * lgbtqi+ ⸱ dégenréEs ⸱ anti-patriarcales ⸱ intersectionnelles ⸱ Tds ⸱ Abos de la misère et de l’esclavage sexuel ou domestique :::

  • 🌍 💜 🖤 💥 L’AKP et Erdogan devraient être poursuivi pour leurs politiques féminicides ! >>  » En tant que Mouvement des femmes kurdes en Europe (TJK-E), nous voulons recueillir 100.000 signatures car nous avons 100 raisons de nous opposer au dictateur d’Erdogan et à ses mercenaires dans leur utilisation de la loi, de l’armée et de la police qui promeuvent la violence et l’injustice. Dans la première phase de notre campagne, pendant les 104 jours qui s’écouleront entre le 25 novembre 2020 et le 8 mars 2021, nous donnerons chaque jour une autre « raison », en partageant les histoires de femmes, qui ont été assassinées par l’État. Contre ce dictateur, qui parvient à commettre de nouveaux massacres chaque jour, nous vous parlerons des femmes qui ont été assassinées. Nous voulons qu’elles entrent à jamais dans les pages de l’histoire et dans la mémoire de l’humanité. § Le 29 octobre 2009, Ceylan, 12 ans, a été tuée par un obusier de l’armée turque, alors qu’elle faisait paître des moutons. Le 9 janvier 2013, Sakine Cansız, Fidan Doğan et Leyla Şaylemez ont été assassinées à Paris par les services secrets turcs. Kader Ortakaya a été tuée d’une balle dans la tête en novembre 2014, alors qu’elle tentait de passer à Kobanê pendant le siège de Daesh. La jeune militante Dilek Doğan a été assassinée à son domicile par la police le 18 octobre 2015. En décembre 2015, le cadavre de Taybet Inan, une civile tuée par les forces armées turques, a été abandonné en décomposition dans les rues pendant le couvre-feu à Silopi. Le 4 janvier 2016, les militantes kurdes Seve Demir, Pakize Nayır, et Fatma Uyar ont été massacrées par l’armée à Silopi sous le siège de l’armée. Le 12 octobre 2019, la militante et politicienne kurde Hevrin Xelef a été assassinée par les forces islamistes soutenues par la Turquie dans le cadre de l’opération « Source de paix » menée par l’État turc à Serekaniyê (Ras al-Ain), dans le nord de la Syrie. En juin 2020, trois militantes kurdes du mouvement féministe Kongreya Star ont été assassinées lors d’une attaque de drones turcs sur une maison du village de Kobanê, dans le nord de la Syrie, à Helince. Il existe de nombreux autres exemples. § Les signatures que nous recueillerons constitueront la première étape pour poser les bases des travaux juridiques, sociaux, politiques et d’actions que nous entreprendrons, dans notre quête pour poursuivre ce dictateur. Dans un deuxième temps, nous porterons nos signatures et les crimes que nous avons enregistrés, ainsi que toutes les preuves que nous avons recueillies, devant les Nations Unies et les autres institutions concernées pour exiger le début du processus de reconnaissance du féminicide comme un crime similaire au génocide. § Chaque signature que nous recueillerons nous rapprochera de la poursuite de ce dictateur, tandis que chaque voix que nous élèverons en action réduira l’espace disponible pour les dictateurs. § Vous pouvez signer directement depuis le site http://www.100-reasons.org/petition ou nous envoyer un mail à l’adresse : signatures@100-reasons.org« Je veux soutenir la campagne ‘100 raisons de poursuivre le dictateur’ et recevoir des informations sur les initiatives à venir » (+ PDF – 1.5 Mo)  » >> Louie, Mille Babords • https://www.millebabords.org/spip.php?article34932
  • 🤵🤴 💀 🏳️‍🌈 Macron~Sissi : métastases fascistes planétaires et loi du silence ‘diplomatique’ >>  » En Égypte, «on nettoie les rues des pédés» : L’ONG Human Rights Watch publie les témoignages accablants de victimes gay, lesbiennes, bi et trans de violences policières et de tortures, dressant le tableau d’une persécution «systématique». § Le suicide de Sarah Hegazi, en juin dernier, a tragiquement mis en lumière les conditions inhumaines subies par les LGBT égyptien·ne·s aux mains de la police et des services de sécurité nationaux. La militante avait été arrêtée en 2017 pour avoir brandi un drapeau arc-en-ciel lors d’un concert open air du groupe Mashrou’ Leila, puis torturée en détention. Elle ne s’en était jamais remise, même après avoir trouvé refuge au Canada. § Son calvaire n’était pas unique comme le montre un nouveau rapport de Human Rights Watch (HRW) paru hier. L’ONG y documente les cas de 15 jeunes LGBT victimes de détention arbitraire et de traitements inhumains au cours des trois dernières années. La plus jeune avait 17 ans au moment de son arrestation. La lecture de leurs témoignages est parfois insoutenable. «Ils ne me laissaient pas aller aux toilettes», raconte Salim, 25 ans. Durant sa détention au Caire en 2019, il a été battu et placé trois jours dans une cellule sombre avec les mains et les pieds attachés. «J’ai dû uriner, et même déféquer dans mes vêtement. Pendant ce temps, je n’avais toujours aucune idée du pourquoi de mon arrestation.» § Un banal contrôle d’identité… : Ce qui frappe, c’est la diversité des situations dans lesquelles des citoyen·ne·s peuvent voir leur vie basculer dans le cauchemar. Plusieurs victimes racontent avoir été interpellées dans la rue – en marge de manifestations ou simplement à la sortie d’un restaurant ou dans la file d’attente d’une banque – sur la base de leur allure ou de leur expression de genre. À Salim, un policier aurait même expliqué: «On nettoie les rues de tous les pédés.» (…)  » >> 360.ch * https://360.ch/monde/57484-en-egypte-on-nettoie-les-rues-des-pedes/
  • Contre les violences faites aux putes/travailleur.se.s du sexe >>  » Venez à la Plaine le 17.12 à 17h pour la journée contre les violences faites aux putes/TDS. Pour la journée contre les violences faites aux TDS nous, putes et TDS (travailleur.se.s du sexe) appelons à un rassemblement en mixité (allié.e.s, ami.e.s) le 17 décembre 2020 à 17h sur la Plaine. Nous aurions aimé ne pas nous plier/cambrer/courber à un calendrier pour être visible, mais nous allons nous saisir de cet instant pour prendre la rue contre la précarité, l’isolement, la violence et la stigmatisation. RDV à 17h sur la Plaine : atelier pancartes et slogans sur place !  » >> mars-infos.org • https://mars-infos.org/contre-les-violences-faites-aux-5499
  • 📅 📢 ☂️ Journée mondiale des violences envers les travailleuses et travailleurs du sexe >>  » communiqué de presse interassociatif pour l’action sur Lyon avec un rassemblement jeudi 17 à 18 Place des Terreaux. En espérant vous voir nombreuses et nombreux. (…)  » La journée internationale de lutte contre les violences faites aux travailleur·ses du sexe est organisée depuis 2003 en mémoire des travailleur·ses du sexe assassinées et pour la lutte contre la stigmatisation engendrant ces violences. Alors même que la ville de Lyon enregistre un nombre croissant de violences envers cette communauté, nous constatons amèrement que leurs conditions de vie n’émeuvent pas les personnes ayant le pouvoir de faire évoluer cette situation. Sous les mandats du maire Gérard Colomb, la ville de Lyon a adopté huit arrêtés anti-prostitution ou anti-stationnement de camionnettes, ce qui en fait la ville pionnière et la championne de la répression. L’abrogation en 2016 des dispositions sur le racolage a pourtant émis un message clair : les travailleur·se·s du sexe elles-mêmes ne devraientjamais être pénalisé·e·s pour l’exercice de leur activité . Après près de 20 ans de luttes des travailleuses du sexe face aux arrêtés, de réunions de concertations avec les habitant.e.s des quartiers concernés, de rencontres avec des élu·es de la municipalité Collomb, cette décriminalisation proclamée de 2016 n’a pas été mise en pratique à Lyon. Les arrêtés municipaux constituent bien une repénalisation visant les TdS. § Après près de 20 ans à alerter sur l’augmentation des violences, la précarisation des TdS, l’augmentation de l’exposition aux IST dont le VIH, le stress, l’angoisse de la répression et de la survie, rien n’est pris en compte par les décideur·ses politiques. (…) Nous vous convions à un rassemblement : JEUDI LE 17 DÉCEMBRE 2020 à 18h Place des Terreaux, Lyon . En cas de modifications de dernière minute aux consignes sanitaires susceptibles d’avoir une incidence sur le rassemblement, merci de vous rapporter à la page Facebook PUTES EN LUTTE  » >> cric-grenoble.info • https://cric-grenoble.info/infos-globales/article/journee-mondiale-des-violences-envers-les-travailleuses-et-travailleurs-du-sexe-1912
  • 💜 🖤 💥 Lire : Xavier, Dugrin, Ralenti « Jujitsufragettes- Les amazones de Londres » >>  » Au début des années 1910, Edith Garrud, une des rares femmes professeure d’arts martiaux en Europe, forme au jujitsu les Amazones, les gardes du corps d’Emmeline Pankhurst, chef de file des suffragettes, confrontées à une brutale répression policière. § Souvent décrit selon un récit pacifié, comme composé d’élégantes corsetées réclamant le droit de vote, ce mouvement féministe anglais est ici raconté sans fard, déterminé à se défendre et à arracher des droits à ceux qui les lui refusent, y compris en brisant des vitrines et en répliquant aux coups. «  Le jujitsu consiste à retourner la supériorité physique d’un adversaire contre lui-même   ». § Edith Garrud enseigne, entre autres, aux femmes victimes de violences conjugales à contre-attaquer, lorsqu’elle est approchée par le Women’s Social and Political Union (WSPU), dont le slogan «  Des actes pas des mots   » est aussi le programme. Si ses militantes ont longtemps cru qu’à force de pédagogie, les élus en viendraient à les considérer comme des citoyennes à part entière, la récente trahison du Premier ministre Asquith les convainc de passer à l’offensive. «  Prenez deux bébés. Le premier est patient, il attend que sa mère le nourrisse. Le second pleure et crie, jusqu’à ce qu’on lui donne à manger. Nous savons tous parfaitement duquel on s’occupera en priorité. C’est toute l’histoire de la politique.   » § Elsa Dorlin, (autrice de Se défendre), préface cette bande dessinée en rappelant «  comment l’image caricaturale des suffragettes, de ces militantes ridiculisées, qui nous était transmise jusqu’ici, a eu pour fonction désastreuse de dépolitiser notre histoire ; de discipliner nos corps, nos imaginaires et notre rage   ».  » >> 🏴🚩 Ernest London (UCL Le Puy-en-Velay) , UCL – Union communiste libertaire – AL de décembre est en kiosque ! • https://www.unioncommunistelibertaire.org/?Lire-Xavier-Dugrin-Ralenti-Jujitsufragettes-Les-amazones-de-Londres
  • Masculinistes : du harcèlement au terrorisme >> » L’antiféminisme fédère les courants d’extrême droite, qui partagent l’idée selon laquelle les hommes et les femmes sont inégalitaires par nature. C’est pour eux une partie intégrante de leur combat contre une société multiculturelle, métissée. Analyse de fond sur les stratégies et analyses masculinistes. § L’extrême droite allie les pensées réactionnaires, complotistes, confusionnistes, masculinistes, etc. Historiquement, les dynamiques racistes et xénophobes ont toujours fonctionné de pair avec les dynamiques misogynes et plus largement, patriarcales. D’ailleurs beaucoup parlent de «  dérives genristes ou racialistes  » pour qualifier les courants progressistes. § Parmi les lubies les plus conspirationnistes se trouve celui d’un féminisme qui chercherait à éloigner les femmes de leur rôle maternel pour faire chuter la démographie et permettre l’immigration  ; aspect de ce que certains nomment la théorie du grand remplacement. § Dans le même ordre d’idée on retrouve les opposantes et opposants à la «  théorie du genre  ». Ces militantes et militants fantasment une manipulation de l’État et du corps enseignant, par les féministes, le «  lobby gay  » et la gauche dont le but serait par des programmes scolaires, d’assexuer ou d’agenrer les enfants. D’ailleurs, ils refusent de parler de genre, préférant utiliser le terme sexe, faisant ainsi fi des recherches et réflexions entamées depuis plus d’un demi-siècle. § Leur pensée, homophobe et transphobe s’est faite entendre lors de la Manif pour tous, renommée sobrement Marchons Enfants. On retrouve encore la peur d’un déclin démographique, cette fois liée aux personnes LGBTI. Les incels («  célibataire involontaire  ») font partie des groupes masculinistes les plus connus, aux côtés des MGTOW (Men Going Their Own Way ou hommes ayant choisi de rester célibataires). Les incels, se considèrent comme des nice guys (mecs gentils), lésés par des femmes, bien qu’elles soient faites pour satisfaire les hommes, qui leur refusent relations sexuelles et amoureuses. Ils estiment ne pas avoir la place qui leur est due dans ce qu’ils nomment le «  marché sexuel   ». (…)  » >> UCL – Union communiste libertaire • https://www.unioncommunistelibertaire.org/?L-antifeminisme-federe-les-courants-d-extreme
  • ***☀☀☀☀☀

::: Luttes écologiques ⸱ antinucléaires ⸱ paysannes ⸱ décroissantes ⸱ zads ⸱ anti-chasse ⸱ pour l’autonomie ⸱ auto-construction, chantiers participatifs et éco-hameaux ⸱ reconnaissance et légalisation de l’habitat léger et/ou mobile (Halem) ⸱ amap, vente directe et circuits courts ⸱ anti-GPII ⸱ Écocide planétaire ⸱ Biosphère et anthropocène :::

  • Femmes amérindiennes contre extractivisme / Avant-première du film The Condor and The Eagle jeudi 10 >>  » A l’occasion de la 10e journée internationale des droits humains et des 5 ans de l’Accord de Paris sur le climat… Projection en avant première française du film Le Condor et l’Aigle suivi d’un débat entre femmes autochtones et alliées pour une justice environnementale, sociale et climatique. Jeudi 10 Décembre à 19h30, heure de Paris * Projection en avant-première en France du film « The condor and the eagle » * Le débat commencera à 21h et sera en direct sur la page Facebook de CSIA-Nitassinan. § En octobre dernier, plus de 40 femmes autochtones issues de communautés impactées par l’exploitation des sables bitumineux (dont des protagonistes du film « Le Condor Et l’Aigle ») ont envoyé une lettre ouverte à 70 grandes banques, assureurs et gestionnaires d’actifs. Elles leur demandaient de respecter les droits des Autochtones et de cesser de soutenir financièrement l’industrie qui détruit leurs terres.(…) S’inscrire pour voir le film : https://event.webinarjam.com/register/158/9v10vak4 * Lire la suite sur CSIA-Nitassinan : http://www.csia-nitassinan.org/spip.php?article1167  » >> paris-luttes.info • https://paris-luttes.info/femmes-amerindiennes-contre-14561
  • 🌿🎪 💥 👮 Allemagne: La police intervient contre la ZAD de Dannenröder >>  » Alors que l’hiver arrive, et que la neige recouvre la forêt, les forces de police sont intervenues samedi contre les occupants de la forêt de Dannenröder. Sur 1.000 hectares occupés par la forêt de Dannenröder, vieille de trois siècle, 27 étaient réservés à l’extension de l’autoroute A49 devrait relier les villes de Kassel et Giessen. Et la plupart d’entre eux ont déjà été défrichés malgré la résistance des manifestants, qui occupent le bois depuis plus d’un an. Une autopompe a propulsé du liquide glacé sur les opposants. Face aux blindés, les résistances sont multiples : pyrotechnie, occupation, jets de projectiles, résistance passive etc. Plusieurs personnes ont été blessées et d’autres arrêtées. Des sabotages contre des machines de l’entreprise Deges ont eu lieu récemment à Francfort entre autres initiatives solidaires.  » >> Secours Rouge • https://secoursrouge.org/allemagne-la-police-intervient-contre-la-zad-de-dannenroder/
  • 💸📡🎩👮 « New Deal mobile » : 20.000 nouvelles antennes 4G et 12.000 pylônes… >>  » Dans le cadre du New Deal mobile, accord signé en janvier 2018 entre l’Etat français et les opérateurs de téléphonie mobile, Orange, Free, SFR et Bouygues se sont engagés en échange du renouvellement à titre gracieux de plusieurs fréquences accordées dix ans plus tôt, à installer 5000 nouvelles antennes-relais 4G chacun d’ici 2026 en zones blanches (aucun opérateur) et grises (un seul opérateur) comme le long de tous les axes de transport routiers et ferroviaires prioritaires. Ce qui fait près de 12.000 pylônes et 20.000 antennes supplémentaires planifiés, puisque 2000 de ces pylônes accueilleront en commun celles des quatre opérateurs. § 462 nouveaux sites 4G, la plupart du temps en zones rurales, isolées ou périphériques urbaines, ont déjà été pourvus de 2018 à octobre 2020, 800 autres sites devront être désignés en 2021 et 2022, puis 600 par an les années suivantes dans la limite de 5000 par opérateur. (…)  » >> Sans nom * https://sansnom.noblogs.org/archives/3333
  • ☢️🇫🇷🎖⚔️ : Macron au Creusot : « EDF va devenir un fabricant de matériel militaire » >>  » Mardi 8 décembre, le Président et chef de guerre Macron était au Creusot, pour soutenir l’industrie nucléaire militaro-civile. Et pour lui, peu importe le prix à payer, les graves menaces et les dégâts pour la population mais aussi pour les nombreux salariés qui en assurent le fonctionnement, tout particulièrement lorsqu’ils sont sous-traitants ! Macron a besoin du nucléaire ! § Cette visite au Creusot n’est qu’une nouvelle manifestation ostentatoire de soutien du représentant de l’état nucléariste français à cette industrie de destructions massives. Ce n’est pas un hasard si elle intervient à un moment décisif pour la survie de cette industrie, dont les « fleurons » EDF et Orano sont en quasi-faillite, dont la restructuration n’est qu’une énième manœuvre de sauvetage à l’aide de subventions publiques massives, ce que la Commission Européenne a bien remarqué et ne peut accepter. § Avec les annonces du Président en visite à l’usine Framatome du Creusot, désormais filiale d’EDF suite à la faillite d’Areva, il devient clair qu’EDF est un fabricant de matériel militaire. Est-ce bien la vocation d’une entreprise dont les dirigeants et les syndicats de salariés prétendent qu’elle assure un service public ? La Commission Européenne va-t-elle accepter un plan de sauvetage d’un industriel de l’armement dans le cadre du plan de relance ? La ministre de la « transition écologique », qui a publiquement rappelé son opposition au nucléaire lors de sa prise de fonction [1] et qui accompagnait le chef de guerre Macron au Creusot, va-t-elle rester muette dans un ministère de « l’écologie guerrière » au service de la bombe ? (…)  » >> dijoncter.info • https://dijoncter.info/macron-au-creusot-edf-va-devenir-un-fabricant-de-materiel-militaire-2367
  • Les contre-vérités d’Emmanuel Macron sur le nucléaire >> « Énergie décabornée, peu émettrice de CO2, non intermittente… Bref, le nucléaire serait « notre avenir environnemental, écologique », comme le rabâche Emmanuel Macron. Reporterre vous propose une analyse point par point, experts à l’appui, des louanges présidentielles envers cette filière. » >> Reporterre * https://reporterre.net/Les-contre-verites-d-Emmanuel-Macron-sur-le-nucleaire
  • 🌍 🌿💥 🎩 Climat et crise écologique : Les apprentis sorciers de la Banque mondiale et du FMI >>  » (…) Le présent article confronte le rapport Stern aux positions adoptées par les dirigeants importants de la Banque mondiale, du FMI et du gouvernement de Washington depuis 1990. Il revient également sur le rapport que la Banque mondiale a consacré en 2006 aux catastrophes naturelles. La Banque mondiale a produit une analyse en contradiction avec ce qu’elle avait affirmé jusque-là. Elle tente, au niveau du discours, de limiter la crise de crédibilité qui la touche mais elle n’abandonne nullement son orientation en faveur du tout au marché et son adhésion au modèle productiviste destructeur des humains et de l’environnement. Quant au rapport Stern, bien qu’il contienne des jugements très intéressants, il ne permet en rien de déboucher sur une alternative au modèle productiviste et à la poursuite frénétique de la croissance. Alors que la Banque mondiale avait annoncé qu’elle mettrait fin à son soutien aux énergies fossiles à partir de la fin de 2019, il est clair qu’elle a continué de soutenir la construction et l’exploitation des centrales à charbon, l’exploitation du gaz naturel et du pétrole. En 2020, plusieurs analystes et des ONG ont dénoncé sa responsabilité dans la poursuite dramatique du changement climatique et de la crise écologique. (…)  » >> CADTM, Eric Toussaint * https://www.cadtm.org/Climat-et-crise-ecologique-Les-apprentis-sorciers-de-la-Banque-mondiale-et-du
  • 🌡️CLIMAT : LA DERNIÈRE ARNAQUE DE MACRON >>  » « En même temps » : un référendum sur le climat pour se relégitimer après un mandat entier à sacrifier l’écologie § Imaginez un président qui crée une convention citoyenne sur le climat, puis qui refuse la totalité des propositions importantes et prend des mesures gravement polluantes, pour finalement organiser un référendum sur le climat. Cynique et audacieux non ? Ce président, c’est Macron.(…)  » >> Nantes Révoltée • https://www.nantes-revoltee.com/climat-la-derniere-arnaque-de-macron/
  • Appel à traductions : bureburebure >>  » Salut à toi qui lis le français ! Afin de rendre le site, ses articles et la lutte contre CIGEO (!) plus accessibles à celleux qui ne parlent/lisent pas le français, nous lançons un appel à traductions des articles de bureburebure.info vers l’anglais [https://bureburebure.info/category/english/], l’allemand [https://bureburebure.info/category/deutsch/], l’italien [https://bureburebure.info/category/italian/] et le castillan [https://bureburebure.info/category/castellano/]. Si tu maîtrises couramment l’une de ces langues ainsi que le français, n’hésite pas à traduire les articles non-traduits dans les pages en anglais, allemand, italien et castillan. Si tu souhaites te lancer dans des traductions régulières vers une autre langue, c’est bienvenu aussi ! (…) Merci !  » >> Bureburebure.info • https://bureburebure.info/appel-a-traductions-bureburebure/
  • Carte des luttes : des contestations locales toujours plus vives >>  » À l’échelle locale, les luttes contre les projets imposés se multiplient. Depuis un an que Reporterre recense des collectifs en lutte, leur nombre a doublé. Nous présentons aujourd’hui une mise à jour de notre carte, avec une nouveauté : celle des victoires, peu nombreuses mais qui démontrent qu’organisation et détermination peuvent faire obstacle au bétonnage. § Des nouveaux entrepôts Amazon, des nouvelles carrières, fermes-usines, autoroutes… Le millésime 2020 de la carte des luttes de Reporterre ne va hélas pas vous surprendre. Depuis que nous avons lancé ce travail à l’automne 2019, la liste des projets inutiles et imposés n’a pas diminué. Nous avions commencé notre carte avec 150 collectifs. Nous en sommes aujourd’hui à 300. Certes, nous sommes encore loin d’être exhaustifs, mais ce recensement démontre la vivacité des contestations locales, un véritable mouvement social décentralisé encore inconscient de lui-même. § De nouvelles luttes sont nées, tandis que certaines ont disparu, parfois après une défaite. Car il ne faut pas être naïf : il est bien difficile de protester même si les victoires existent et redonnent de l’espoir : nous en avons comptabilisé 25. (…)  » >> Reporterre * https://reporterre.net/Carte-des-luttes-des-contestations-locales-toujours-plus-vives
  • ***☀☀☀☀☀☀

::: Covid-19 & Mascarade autoritaire pseudo-sanitaire ⸱ scandales et crimes sanitaires de masse ⸱ contre l’assignation à résidence sur le temps libre ⸱ pour l’accès libre à la nature et l’espace extérieur ⸱ pour une politique de tests systématiques ⸱ pour les augmentations de salaires des soignant⸱es, les embauches massives, ouvertures de services, de lits, les stocks stratégiques ⸱ solidarités populaires autonomes ⸱ luttes santé social ⸱ sécu ⸱ contre le tri des patient⸱es par manque de lits et respirateurs ou déprogrammations ⸱ pour l’égalité d’accès aux soins ⸱ aucune vie ne vaut moins qu’une autre, aucune éthique ne peut en déclarer certaines sacrifiables :::

  • 📅 ☣️ 💀 Tri des vies * Discussion co-organisée avec des participants au site Aux Enfermés du confinement * Lundi 14 décembre à 19h >> Maintenant qu’on ne peut plus denier que la gestion de la crise sanitaire ne s’arrête pas au confinement, il nous faudra réfléchir avec un peu plus de recul la question du tri des vies tel qu’il s’opère dans le contexte de la pandémie mais également au-delà. Alors qu’il s’agit de nous « habituer à la surmortalité » en continuant une vie « normale » (confinement, métro, travail, école) tout en évitant de saturer complètement les hôpitaux, la froideur clinique gestionnaire est manifeste face à un virus qui s’attaque tout particulièrement aux pans les moins productifs de la société (les personnes âgées et ceux et celles qui se retrouvent enfermés dans des espaces où les mesures de protection sont plus compliquées à appliquer comme les prisons, les bidonvilles, les CRA, etc…). On se demandera donc comment et par qui la valeur des vies est hiérarchisée. § On a vu fleurir dès le début des différentes gestions sanitaires de la pandémie de covid à l’échelle internationale maints raisonnements parfaitement cyniques calculant le prix et la valeur des « vies humaines » selon des critères comme l’âge, la co-morbidité, l’état de santé, le profil économique, etc, à travers des éditos et des articles de presse, mais aussi comme raisonnements sous-jacents à des circulaires et consignes des ARS ou du ministère de la santé en France, faisant passer des mesures comme la fin temporaire du déplacement du SAMU dans les EHPAD, ou le maintien coûte que coûte des patients des établissements médico-sociaux hors des hôpitaux publics. A donc été publiquement assumée une normalité du « tri des vies », de la sélection et de la priorisation des soins, qui, en effet, a bel et bien lieu à travers les différentes formes de gestion de crise, jusqu’aux situations critiques de l’accès en urgence aux salles de réanimation dans les hôpitaux, refusé à des personnes jugées moins « prioritaires ». (…)  » >> Les Fleurs Arctiques • https://lesfleursarctiques.noblogs.org/?p=1846
  • 👨‍💼😷🎩💀 Masques. Un rapport qui accable Salomon et dévoile la gestion catastrophique du gouvernement >>  » La Commission d’enquête sur la gestion de la crise du Covid-19 rend ce jeudi public un rapport pointant directement la responsabilité de Jérôme Salomon dans la gestion catastrophique des masques chirurgicaux au début de la pandémie. (…). 80 des 450 pages de ce rapport sont consacrées à la gestion des stocks de masques pendant la pandémie, que ce soit les masques FPP2 ou, dans un second temps, des masques chirurgicaux. La France est en effet rentrée dans la crise avec un stock de masques FPP2 de moins d’1 million alors que la consommation de ces masques au pic de la crise s’élevait à 100 millions par semaine. Si le rapport reste évasif sur les responsables du scandale du manque de masques FPP2 il n’en est pas de même au sujet des stocks de masques chirurgicaux, le rapport de la commission pointe directement la responsabilité de Jérôme Salomon, le directeur général de la santé et les choix qu’il a fait en matière de gestion des stocks de masques. Il est également accusé par cette commission d’avoir fait pression en vue de modifier un rapport qui préconisait un stock élevé de masques en cas de pandémie. § La pénurie de masques que l’on à vécu au début de l’épidémie de la Covid est ainsi imputé par la commission à des choix remontant à 2018 ; Elle lie ainsi “directement cette pénurie à la décision, prise en 2018 par le directeur général de la santé (Jérôme Salomon) de ne pas renouveler le stock de masques chirurgicaux (…)  » >> Hagop Zimmer, Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Masques-Un-rapport-qui-accable-Salomon-et-devoile-la-gestion-catastrophique-du-gouvernement
  • 🌍 😷 ☣️ 💀 Suivi Pandémie fRance – Europe – Monde >> COVID-19: Près d’un demi-million de décès en Europe >>  » Deux semaines avant Noël, la pandémie de COVID-19 fait rage en Europe. Jeudi, le nombre de décès dus au COVID-19 a de nouveau dépassé les 5.000. Le bilan européen atteint maintenant au moins 444.135 décès. Jeudi, 887 personnes sont mortes du COVID-19 en Italie, 529 en Allemagne, 516 au Royaume-Uni, 562 en Russie, 292 en France et 470 en Pologne. Si le nombre de décès reste à ce niveau, décembre sera le mois le plus meurtrier depuis le début de la pandémie, avec plus de 150.000 morts. En novembre déjà, on comptait plus de 123.000 décès, ce qui en fait le mois le plus meurtrier à ce jour. Aujourd’hui, dans les 10 premiers jours de décembre, plus de 50.000 personnes sont déjà mortes du COVID-19, soit une moyenne de 5.000 par jour. § La situation est particulièrement dramatique en Suède, où la stratégie d’«immunité collective», qui est appliquée en réalité par tous les gouvernements européens, a été conçue pour la première fois. Jeudi soir, on avait enregistré 7.354 décès et plus de 312.000 infections. Avec une population de seulement 10,6 millions d’habitants, cela signifie que près de trois pour cent de tous les habitants ont contracté le COVID-19. Dans les dernières semaines, le taux d’infection a doublé pour atteindre plus de 500 cas pour 100.000 habitants au cours des deux premières semaines de novembre. Jeudi, le gouvernement suédois a annoncé un nouveau record de 7.935 nouvelles infections dans une journée. (…)  » >> World Socialist Web Site (fr) 🛠 https://www.wsws.org/fr/articles/2020/12/12/pers-d12.html … (///) Note de Non au darwinisme social ! : fRance => 7° rang mondial du plus grand nombre de mortEs du covid-19 (absolu, sur 191 états), et au 17° rang des gestions sanitaires les plus mortifères et criminelles . Illustration 1 : graphique des décès quotidiens du covid-19 dans le monde depuis le début de la pandémie ; Illustration 2 : graphique des décès quotidiens du covid-19 en fRance depuis le début de la pandémie ; Sources : Université John Hopkins https://www.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6 et « Esri France » https://mapthenews.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/9644625930fd41bf8a15316d9632568f ( en ne tenant pas compte de micro-états et dominions offshore comme Saint-Marin ou Andorre)
monde
fRance
  • Victimes de la guerre chimique : sortir du silence et demander justice >> « Le Collectif Vietnam-Dioxine, qui fait campagne pour sensibiliser sur les conséquences désastreuses de l’agent orange, appelle à la commémoration de toutes les victimes de la guerre chimique. Le procès de Tran To Nga contre 26 firmes chimiques dont Monsanto et Dow Chemical, qui aura lieu le 25 janvier 2021, est un événement décisif dans l’affirmation d’une justice respectueuse de l’humain et de l’environnement. Le Collectif Vietnam-Dioxine est une association qui se mobilise pour soutenir les actions en justice contre les fabricants de l’agent orange, exiger qu’une aide sociale et médicale soit apportée d’urgence aux populations les plus touchées et témoigner pour la paix. § Depuis la Première Guerre mondiale, les armes chimiques ont été utilisées lors de conflits nationaux ou internationaux. D’une violence extrême, elles ont touché les populations des zones visées sans distinction, et parfois, par effet boomerang, se sont même retournées contre ses utilisateurs. L’Armée rouge aurait par exemple utilisé des gaz toxiques lors de la révolte de Tambov en 1921, les Espagnols en ont fait usage pendant la guerre du Rif (1921-1926) ; l’Italie a notamment utilisé de l’ypérite en Éthiopie (1935-1936) ; quant à l’armée étatsunienne, elle a déversé près de 80 millions de litres d’agent orange-dioxine parmi d’autres agents chimiques toxiques au Vietnam, au Laos et au Cambodge entre 1961 et 1971. Les armes chimiques ont aussi été utilisées pendant la guerre du Yémen (1963-1967), lors des massacres des Kurdes en 1987-1988 et du conflit du Golfe en 1990-1991.(…)  » >> Reporterre • https://reporterre.net/Victimes-de-la-guerre-chimique… …

🌍☣️🎩 Comment les virus prospèrent dans les écosystèmes bouleversées >>  » David Quammen, dans « Le grand saut », nous entraîne dans une enquête mondiale sur les zoonoses, ces infections animales transmises aux humains et responsables d’épidémies plus ou moins virulentes. Le bouleversement des écosystèmes est une cause majeure de leur multiplication.  » >> Reporterre * https://reporterre.net/Comment-les-virus-prosperent-dans-les-ecosystemes-bouleversees

  • ☣️😷💥 Covid19 : pour une veille syndicale de la situation sanitaire >>  » Dans le cadre de l’épidémie de Covid19, des chiffres sont, depuis cet automne 2020, quotidiennement fournis par le gouvernement et relayés par nombre de médias : en particulier, le nombre de cas positifs aux tests PCR (qui sert de base à plusieurs indicateurs) et le nombre de morts du Covid. Or les expressions syndicales visant à comprendre et expliquer, a minima, l’origine des chiffres assénés par le gouvernement Macron sont très rares. S’il est indéniable que les conditions de travail, dans les hôpitaux et dans les établissements scolaires sont catastrophiques, les données chiffrées qu’utilise le gouvernement Macron pour expliquer l’état actuel de l’épidémie sont-ils le reflet exact de celle-ci ? (…)  » >> rebellyon.info • https://rebellyon.info/Covid19-pour-une-veille-syndicale-de-la-22789

Alors que le nombre de décès dus à la pandémie augmente, les manifestants convergent vers le domicile du ministre de l’intérieur et les prisons de la Central Valley en Californie >>  » Au milieu d’une épidémie massive de COVID-19 dans tout le système carcéral californien et après une grève de la faim d’un mois dans un établissement, les partisans et les membres des familles des prisonniers ont convergé vers plusieurs prisons de la région de Valley dimanche avant d’organiser une manifestation devant le domicile de la ministre de l’intérieur Kathleen Allison. Les groupes protestaient contre la gestion de la pandémie par la Californie dans les prisons de l’État, alors que le nombre de décès augmente. § Nous demandons une libération massive maintenant », a déclaré Renee Benavidez, fondatrice du groupe de défense des prisonniers « We Are Their Voices » et co-organisatrice de l’événement. « Nous demandons au CDCR [California Department of Rehabilitation and Corrections] d’arrêter les meurtres qu’ils ont sur les bras.Nous exigeons la justice et nous voulons que nos proches soient ramenés à la maison ». (…) Des manifestants se sont rassemblés ou sont passés devant cinq prisons d’État dimanche, selon les membres d’Oakland Abolition and Solidarity, l’un des groupes de défense des prisonniers qui ont organisé l’événement. Après la manifestation au SATF, la protestation s’est déplacée dans la rue devant le domicile de la secrétaire Allison. Là, des membres de la famille ont parlé des conséquences du virus sur leurs proches et ont placé des bougies en forme de cœur brisé sur le pas de la porte d’Allison, une pour chaque prisonnier sous sa garde tué par le virus. (…)  » >> Ryan Fatica, ça va mal – https://itsgoingdown.org/protesters-converge-central-valley-covid-pandemic/

  • Le 15 décembre : vers un déconfinement, vraiment ? Le retour de la matraque >>  » (…) Quoique puisse en dire le gouvernement, la stagnation des chiffres de contaminations et l’allocution de jeudi dernier marquent l’échec de sa stratégie sanitaire. Pour ne pas se déjuger, le fameux déconfinement tant attendu s’inscrit sans surprise sous le signe de la matraque et de 100 000 policiers le nouvel an. En somme pour résoudre la crise sanitaire, faute de stratégie sanitaire réellement à la hauteur, Macron en revient encore et toujours à la matraque. § Il faut le rappeler : Emmanuel Macron annoncait en grande pompe lors de son allocution le 24 novembre ouvrir la voix à un déconfinement en “trois étapes” : les 28 novembre, le 15 décembre et le 20 janvier. Un plan par étape visant à balayer l’échec du déconfinement à vitesse grand V de la première vague qui a eu pour conséquence un rebond de l’épidémie avec la deuxième vague. Un déconfinement se voulant ainsi exemplaire pour éviter une troisième vague et en finir avec l’épidemie. § Mais force est de constater que ce plan est dores et déjà caduque, balayé en à peine deux semaines. Alors que le gouvernement s’était donné pour objectif d’atteindre les 5000 contaminations quotidiennes, le 28 novembre, le nombre de contaminations ne descend plus sous les 11 000. Des chiffres qui, selon Véran, seraient liés à un « relâchement collectif » en premier lieu, à l’allègement des mesures sanitaires et finalement au mauvais climat d’hiver, propice à la diffusion du virus, donc encore une fois le gouvernement n’y serait pour rien… (…)  » >> Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Le-15-decembre-vers-un-deconfinement-vraiment-Le-retour-de-la-matraque
  • ***☀☀☀☀☀☀☀

::: Luttes logement, sdf et migrantEs sans abris, squats, contre les expulsions sans relogement, le mal-logement, la flambée et la privatisation des charges locatives, la gentrification ⸱ solidarité avec et entre voyageur⸱euses, travailleur⸱euses itinérant⸱es et nomades :::

  • 🌍 🏚 🏙 🏕 Des dizaines de millions d’Américains luttent pour payer leur loyer alors que les allocations de chômage et le moratoire sur les expulsions arrivent à expiration >>  » Alors que l’expiration du moratoire fédéral sur les expulsions approche à la fin de l’année, des millions d’Américains de la classe ouvrière ont pris un retard considérable sur les paiements de loyer et des services publics. Selon Moody’s Analytics, 12 millions de locataires devront en moyenne 5850 dollars (USD) en arriérés de loyer et de services publics d’ici le 1er janvier. § Une enquête de la Federal Reserve Bank of Philadelphia a révélé que 7,5 millions de ménages locataires (23,5%) qui avaient au moins une personne travaillant en février de cette année ont connu le chômage à un moment donné entre mars et août. On y prévient que les expulsions augmenteront de 50% l’année prochaine alors que des millions de personnes auront du mal à rembourser des mois de loyer et de services publics d’un seul coup. Jusqu’à présent, plus de 60 millions de travailleurs ont déposé une demande de chômage cette année, dont 11,1 millions perçoivent actuellement des prestations de l’État. (…)  » >> World Socialist Web Site (fr) 🛠 http://www.wsws.org/fr/articles/2020/12/10/rent-d10.html
  • [Témoignage] J’ai vécu dans un appartement insalubre et mon voisin était un homme politique connu >>  » Oui, on peut vivre dans un studio de 18 mètres carrés insalubre, sous les toits, couvert de moisissure, juste au dessus d’un appartement de plus de 100 mètres carrés, occupé par un homme politique connu et sa femme. Et dans ce même immeuble, vous aviez une femme battue, un couple d’escroc et une tragédie. Voici mon histoire. (…)  » >> rebellyon.info • https://rebellyon.info/J-ai-vecu-dans-un-appartement-insalubre-22659
  • 🏚🔧 ⚖️ Grenoble: nullité dans le cadre d’un procès pour dégradation, refus de signalétique et refus d’ADN 🎉 >>  » (…) Ces dernières années à Grenoble, la police a pris la fâcheuse habitude de s’attaquer systématiquement aux nouveaux squats. On dénombre ainsi un peu plus d’une trentaine d’expulsions « illégales » qui ont conduit plus d’une soixantaine de personnes en garde à vue pour dégradations. Gardes à vue qui la plupart du temps n’ont mené à rien car elles n’existaient que pour couvrir les expulsions. Cette politique de plus en plus répressive se banalise dans l’agglo de Grenoble rendant toujours plus difficile les ouvertures de squats et laissant de très nombreux logements vides et de plus en plus de personnes à la rue. § C’est encore ce qu’il s’est passé le 20 janvier 2020 lors de l’ouverture publique d’une maison appartenant à l’EPFL (Établissement Public Foncier Local). Cet organe de la Métro est propriétaire des logements vides que les communes lui cèdent en attendant d’avoir des projets à mener sur ces logements et participe donc à la spéculation immobilière. C’est sûrement le plus gros propriétaire de logements vides de l’agglomération, pour le compte des mairies ! (…) Ces politiciens, sous couvert de social, co-construction, développement, aménagement, concertation et autres mots issus de leur novlangue, expulsent les plus pauvres, s’attaquent aux classes et aux quartiers populaires pour laisser place à l’éco-ville aseptisée et bourgeoise de demain avec l’aimable soutien de leurs chiens de garde policiers. (…) § Et pendant ces temps-là, alors qu’il y a environ 3 millions de logements vides en France, le gouvernement est en train de nous préparer un cocktail de mesures anti-squats dans le but à la fois de faciliter les expulsions expéditives et en même temps d’augmenter la répression judiciaire contre les personnes expulsées. Par exemple, cette loi permettra à «toute personne agissant dans l’intérêt et pour le compte» du propriétaire, c’est-à-dire plus ou moins n’importe qui (voisins vigilants, maire, ou simples passants qui n’aiment pas la gueule de la maison) de porter plainte et de donc lancer une procédure d’expulsion. Cette loi propose aussi de tripler les sanctions pénales contre les occupant.e.s de maisons ou locaux squattés, ouvrant ainsi des nouvelles voies de criminalisations et de répressions (comme s’il en manquait…) contre des personnes déjà en galère de logement. (…)  » >> [Squat!net] • https://fr.squat.net/2020/12/12/grenoble-nullite-dans-le-cadre-dun-proces-pour-degradation-refus-de-signaletique-et-refus-dadn/
  • 🏕 🏃🏾‍♀️⛺️ 👮 Relogement des migrants violentés à République : la ministre du logement a menti >>  » La ministre du logement, Emmanuelle Wargon n’a pas tenu sa promesse d’accueil des migrants délogés du camp de Saint-Denis puis de la place de la République. Pire encore, alors que la promesse faisait suite à une forte polémique après des images d’une répression violente, elle n’a été suivie d’aucun résultat. Au contraire, la chasse à l’homme continue. (…)  » Sol Esterez, Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Relogement-des-migrants-violentes-a-Republique-la-ministre-du-logement-a-menti
  • 🏚🏕🏙⛺️ L’accueil des personnes à la rue à Genève : des allers retours en pleine pandémie >>  » Le collectif Réquisitions solidaires et le groupe Témoignage du Silure ont voulu explorer, à travers deux témoignages, ce qu’est l’accueil d’urgence à Genève. Témoignages récoltés durant l’été 2020 § Le collectif Réquisitions solidaires [1] et le groupe Témoignage du Silure ont voulu explorer, à travers ces deux témoignages, ce qu’est l’accueil d’urgence à Genève. Claude et Dominique y ont travaillé dans deux contextes différents : avant et pendant la crise du COVID-19. Claude a travaillé un hiver dans les abris PCi de la Ville de Genève et raconte donc les conditions ordinaires d’hébergement d’urgence à Genève durant l’hiver. (…)  » >> renverse.co • https://renverse.co/infos-locales/article/l-accueil-des-personnes-a-la-rue-a-geneve-des-allers-retours-en-pleine-pandemie-2858
  • ***☀☀☀

::: Néocolonialisme, françafrique, eurafrique, mafiafrique, chinafrique, asie, océanie et amériques, rapports nord-sud et impérialismes, dettes odieuses et réparations, géopolitique ⸱ luttes décoloniales et autochtones ⸱ multiculturalisme, métissage, assignations identitaires et dominations ethnocentriques :::

  • 🌍 🇫🇷 💀 Révoltes en Kanaky : la gendarmerie tire à balle réelle sur les protestataires kanaks >>  » Quelques semaines après un référendum sur l’indépendance très serré et alors que la société Vale a annoncé la vente de son usine de Nickel de Goro à un consortium calédonien et internationale, la gendarmerie a ouvert le feu sur des protestataires kanaks aux abords de l’usine. (…) La Kanaky détient 25 % des ressources mondiales du nickel. La reprise de l’usine du Sud avait été au centre de la campagne du référendum d’octobre dernier où le « non » à l’indépendance l’avait remporté de très peu. Les indépendantistes kanaks et l’instance coutumière autochtone de négociations sont favorables à une reprise de l’usine par la Sofinor (société d’économie mixte, détenue majoritairement par la province Nord et qui exploite déjà l’usine de nickel du Nord) et l’industriel coréen Korea Zinc. Les caldoches et l’Etat soutiennent le consortium mené par le groupe suisse Trafigura. Jeudi dernier, les différentes parties s’étaient mis d’accord sur un compromis débouchant sur le prolongement du délai avant la vente effective de l’usine. Cela aurait permis à Sofinor et Korea Zinc de solidifier leur dossier. Mais dès le week-end, l’Instance coutumière autochtone de négociation est revenu sur le compromis accusant Sonia Backès, présidente loyaliste de la province Sud, de manœuvrer en coulisse pour favoriser le dossier de Trafigura. Le collectif « usine du sud : usine pays » a appelé à des actions dès le lundi matin. Des militants kanaks ont alors bloqué les routes et coupé les amarres du navire qui fait la navette entre Nouméa et l’usine du Sud. Le but bloquer la production. La gendarmerie et la police ont durement réprimés. Depuis la situation se tend de plus en plus. § Pour les indépendantistes il est très important de montrer que les Kanaks peuvent gérer eux même leurs productions. Les arguments des non-indépendantistes pour expliquer que la Nouvelle-Calédonie reste sous domination française est de dire qu’économiquement l’indépendance ne serait pas viable. Pourtant la Kanaky a un sol très riche. La révolte qui dure depuis plusieurs jours pose donc la question de qui produit et pour qui. (…)  » >> Sadek Basnacki, Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Revoltes-en-Kanaky-la-gendarmerie-tire-a-balle-reelle-sur-les-protestataires-kanaks
  • 🌍 😷 ☣️ 💀 Suivi Pandémie fRance – Europe – Monde >> COVID-19: Près d’un demi-million de décès en Europe >>  » Deux semaines avant Noël, la pandémie de COVID-19 fait rage en Europe. Jeudi, le nombre de décès dus au COVID-19 a de nouveau dépassé les 5.000. Le bilan européen atteint maintenant au moins 444.135 décès. Jeudi, 887 personnes sont mortes du COVID-19 en Italie, 529 en Allemagne, 516 au Royaume-Uni, 562 en Russie, 292 en France et 470 en Pologne. Si le nombre de décès reste à ce niveau, décembre sera le mois le plus meurtrier depuis le début de la pandémie, avec plus de 150.000 morts. En novembre déjà, on comptait plus de 123.000 décès, ce qui en fait le mois le plus meurtrier à ce jour. Aujourd’hui, dans les 10 premiers jours de décembre, plus de 50.000 personnes sont déjà mortes du COVID-19, soit une moyenne de 5.000 par jour. § La situation est particulièrement dramatique en Suède, où la stratégie d’«immunité collective», qui est appliquée en réalité par tous les gouvernements européens, a été conçue pour la première fois. Jeudi soir, on avait enregistré 7.354 décès et plus de 312.000 infections. Avec une population de seulement 10,6 millions d’habitants, cela signifie que près de trois pour cent de tous les habitants ont contracté le COVID-19. Dans les dernières semaines, le taux d’infection a doublé pour atteindre plus de 500 cas pour 100.000 habitants au cours des deux premières semaines de novembre. Jeudi, le gouvernement suédois a annoncé un nouveau record de 7.935 nouvelles infections dans une journée. (…)  » >> World Socialist Web Site (fr) 🛠 https://www.wsws.org/fr/articles/2020/12/12/pers-d12.html … (///) Note de Non au darwinisme social ! : fRance => 7° rang mondial du plus grand nombre de mortEs du covid-19 (absolu, sur 191 états), et au 17° rang des gestions sanitaires les plus mortifères et criminelles . Illustration 1 : graphique des décès quotidiens du covid-19 dans le monde depuis le début de la pandémie ; Illustration 2 : graphique des décès quotidiens du covid-19 en fRance depuis le début de la pandémie ; Sources : Université John Hopkins https://www.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6 et « Esri France » https://mapthenews.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/9644625930fd41bf8a15316d9632568f ( en ne tenant pas compte de micro-états et dominions offshore comme Saint-Marin ou Andorre)🌍 😷 ☣️ 💀 Suivi Pandémie fRance – Europe – Monde >> COVID-19: Près d’un demi-million de décès en Europe >>  » Deux semaines avant Noël, la pandémie de COVID-19 fait rage en Europe. Jeudi, le nombre de décès dus au COVID-19 a de nouveau dépassé les 5.000. Le bilan européen atteint maintenant au moins 444.135 décès. Jeudi, 887 personnes sont mortes du COVID-19 en Italie, 529 en Allemagne, 516 au Royaume-Uni, 562 en Russie, 292 en France et 470 en Pologne. Si le nombre de décès reste à ce niveau, décembre sera le mois le plus meurtrier depuis le début de la pandémie, avec plus de 150.000 morts. En novembre déjà, on comptait plus de 123.000 décès, ce qui en fait le mois le plus meurtrier à ce jour. Aujourd’hui, dans les 10 premiers jours de décembre, plus de 50.000 personnes sont déjà mortes du COVID-19, soit une moyenne de 5.000 par jour. § La situation est particulièrement dramatique en Suède, où la stratégie d’«immunité collective», qui est appliquée en réalité par tous les gouvernements européens, a été conçue pour la première fois. Jeudi soir, on avait enregistré 7.354 décès et plus de 312.000 infections. Avec une population de seulement 10,6 millions d’habitants, cela signifie que près de trois pour cent de tous les habitants ont contracté le COVID-19. Dans les dernières semaines, le taux d’infection a doublé pour atteindre plus de 500 cas pour 100.000 habitants au cours des deux premières semaines de novembre. Jeudi, le gouvernement suédois a annoncé un nouveau record de 7.935 nouvelles infections dans une journée. (…)  » >> World Socialist Web Site (fr) 🛠 https://www.wsws.org/fr/articles/2020/12/12/pers-d12.html … (///) Note de Non au darwinisme social ! : fRance => 7° rang mondial du plus grand nombre de mortEs du covid-19 (absolu, sur 191 états), et au 17° rang des gestions sanitaires les plus mortifères et criminelles . Illustration 1 : graphique des décès quotidiens du covid-19 dans le monde depuis le début de la pandémie ; Illustration 2 : graphique des décès quotidiens du covid-19 en fRance depuis le début de la pandémie ; Sources : Université John Hopkins https://www.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6 et « Esri France » https://mapthenews.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/9644625930fd41bf8a15316d9632568f ( en ne tenant pas compte de micro-états et dominions offshore comme Saint-Marin ou Andorre)🌍 🇫🇷 💀 Kanaky : mobilisation populaire et stratégie de la tension >>  » Kanaky (Nouvelle-Calédonie) fait l’objet d’une stratégie d’escalade des tensions, à l’initiative du pouvoir colonial, cherchant à réaffirmer sa domination et à étouffer les revendications indépendantistes du peuple kanak. § Depuis plusieurs semaines, un mouvement populaire défend la reprise de l’usine de nickel Vale, située dans la Province Sud, dans le cadre d’un projet « usine pays ». Pourtant, c’est l’offre de rachat portée par le consortium international « Prony Resources », soutenu par l’État français et financé par le négociant en matières premières Trafigura, pilier de l’impérialisme énergétique mondial, qui a été privilégiée ce mercredi. Cette décision a donné lieu à des soulèvements sur l’île, contestant la prédation impérialiste et la mainmise des puissances coloniales sur les richesses du pays. § Face à ces mobilisations massives qui appellent à une gestion publique des ressources minières et à la souveraineté du peuple kanak vis-à-vis du pillage des multinationales, l’administration coloniale déploie, aux côtés des forces réactionnaires partisanes de la Nouvelle-Calédonie française, un arsenal répressif et sécuritaire qui vise à briser l’élan indépendantiste. Hier, des gendarmes français ont ainsi tiré à balles réelles sur des militants qui cherchaient à pénétrer dans l’usine pour stopper sa production, tandis que des groupes loyalistes mettent en place des contre-barrages routiers, arme à feu dans une main, drapeau tricolore dans l’autre. § À cette occasion, nous partageons le communiqué de l’AISDPK et de Solidarité Kanaky sur la situation actuelle et réitérons notre soutien à la lutte indépendantiste kanak. (…)  » >> lemarteausansmaitre, ACTA • https://acta.zone/kanaky-mobilisation-populaire-et-strategie-de-la-tension/
  • 🌍 🇫🇷 💀 Le pouvoir colonial joue la tension en Kanaky >>  » Depuis plusieurs semaines, une mobilisation massive est en cours en Kanaky Nouvelle-Calédonie pour défendre la souveraineté du peuple sur ses ressources minières, pour empêcher le pillage de ces ressources par des multinationales et, in fine, pour lutter contre la colonisation toujours en cours. § En décembre 2019, la société Vale Nouvelle-Calédonie qui exploite l’un des plus grands gisements de nickel du pays et une usine de transformation du minerai, dans la province Sud, a annoncé vouloir quitter le pays et revendre ses parts. L’occasion pour les indépendantistes de faire revenir une partie des ressources minières dans le giron public, afin de garder le contrôle sur la politique de l’entreprise, à l’image du massif de Koniambo dont la province Nord est actionnaire à 51%. Mais Vale NC (dirigée par le Français Antonin Beurrier), l’Etat et les partis anti-indépendantistes en ont décidé autrement. § L’offre de reprise déposée par la Sofinor (société de financement de la Province Nord) et par un partenaire industriel sud-coréen, avec un projet d’actionnariat public calédonien à 56%, a été purement et simplement écartée, au profit de l’offre du consortium « Prony Resources », mis sur pied par Antonin Beurrier lui-même, soutenu par l’Etat, et financé en grande partie par le négociant international Trafigura (tristement célèbre pour avoir déversé des déchets toxiques en Côte d’Ivoire, empoisonnant des dizaines de milliers de personnes) et par des investisseurs calédoniens privés (probablement issus des grandes fortunes coloniales encore très implantées dans l’économie calédonienne). Une part minoritaire de l’actionnariat reviendrait certes à la province Sud, mais les partis anti-indépendantistes qui la dirigent ne sont pas connus pour défendre une politique du nickel bénéficiant à l’intérêt général. § La mobilisation en soutien au projet d’une « usine pays » et en opposition à la reprise par Trafigura a pris une ampleur sans précédent depuis le mois de septembre. « Trafigura dehors », « Non au bradage de notre patrimoine foncier » font partie des mots d’ordre du collectif « Usine du sud = Usine pays » qui rassemble les institutions coutumières, les partis politiques et syndicats indépendantistes et plusieurs associations environnementales. Ces derniers jours, face au refus total de Vale, de la province Sud et de l’Etat d’étudier sérieusement le projet d’une reprise de l’usine par un actionnariat public, puis suite à l’annonce de la signature d’un accord ferme entre Vale et le consortium Trafigura, les grèves générales, blocages, barrages, manifestations, se sont multipliés. Cette affaire de reprise est devenue emblématique de la domination coloniale de l’Etat et des investisseurs étrangers et c’est contre cela, et pour leur souveraineté, que se battent les Kanak et leurs alliés. § Désormais, le premier ministre Jean Castex et le ministre de l’Outre-mer Sébastien Lecornu cherchent à faire peser la responsabilité des « violences » sur les militants indépendantistes, niant le fait que c’est l’Etat qui nourrit ces mobilisations, par son soutien à la stratégie de Vale et de la province Sud et son refus de négocier une reprise locale et publique de l’usine. Par ailleurs, ce sont les partisans de la Calédonie française, ayant monté des contre-barrages et arborant des drapeaux tricolores, qui brandissent des fusils, sans que les gendarmes à proximité ne réagissent. De même ce sont les gendarmes français qui ont tiré à balles réelles vers les militants cherchant à pénétrer dans l’usine Vale pour en bloquer la production. (…) § Car la maîtrise des ressources, qu’elles soient minières ou autres, est bien un élément indispensable à la souveraineté d’un pays. Nombre de pays africains en ont fait les frais, voyant leurs matières premières pillées et bradées par des Etats étrangers et des multinationales, exportées brutes sans être valorisées sur place, et sans que leurs populations aient un quelconque mot à dire et ne voient l’ombre des bénéfices de ces richesses. § Le collectif Solidarité Kanaky et l’AISDPK soutiennent donc pleinement la lutte menée par les Kanak et leurs alliés contre le pillage de leurs ressources et pour leur souveraineté. Nous dénonçons la position de l’Etat qui, alors qu’il devrait être engagé dans le processus de décolonisation par les accords de Matignon et de Nouméa, soutient un projet qui va totalement à l’encontre de ce processus et reste sourd aux revendications indépendantistes [1], poussant Kanaky Nouvelle-Calédonie dans une situation de grande tension. § Nous appelons à une mobilisation ce mercredi 16 décembre à 18h devant le ministère de l’outremer à Paris. * Autres images des armes sorties par les partisans de la #NouvelleCalédonie française pour intimider le mouvement de reprise de l’usine de nickel du Sud du pays #Kanaky pic.twitter.com/Z2znEcaMqn — deor (@deorr) December 9, 2020(…)  » >> survie.org • Collectif Solidarité Kanaky, Survie • https://survie.org/pays/kanaky-nouvelle-caledonie/article/le-pouvoir-colonial-joue-la-tension-en-kanaky
  • 🌍🇫🇷 Françafrique * Congo-Brazzaville * SE TAIRE OU MOURIR – 17 décembre 18h30 🎥 [#video] >>  » inscrivez-vous maintenant pour visionner le #documentaire et participer à une rencontre en ligne avec le réalisateur #Congo #HumanRights #droitshumains ✊ Une initiative soutenue par @NEDemocracy ; « Se taire ou mourir » [E-projection & débat en présence d’Aunel Arneth] : Moment d’échange autour de la situation politique au Congo-Brazzaville avec Aunel Arneth, réalisateur du film, et un représentant de l’OCDH (…)  » >> Agir ensemble pour les droits humains@AEDHmonde via Survie * t.co/gYJ6d9rDe6 * https://twitter.com/Survie/status/1338626129691877377
  • Yaté (Nouvelle-Calédonie) : sabotage de la mine de nickel après le saccage de son usine >> « Après l’incendie qui a ravagé plusieurs installations du centre industriel sur la mine de Goro, l’heure est au bilan. Vale NC dénonce un acte de vandalisme. Une enquête est ouverte pour incendie volontaire. (…)  » Nouvelle-Calédonie1ere, 15 décembre 2020 • https://sansnom.noblogs.org/archives/3395
  • ***☀☀☀☀

::: Campagne Permanente pour l’Abstention Révolutionnaire : préparons la Sociale ! Anticiper 2022, assumer l’impuissance émancipatrice et la nuisance anti-sociale des partis de « gauche » contre les luttes ~ Déserter les écuries politiciennes et s’organiser partout sans médiations bourgeoises et partidaires  :::

::: Analyses, dossiers, débats, appels :::

  • 🤡🇫🇷 ⚔️ Charlie ? 💩 Non merci ! 🧟‍♀️ 👻 >>  » La liberté d’expression est devenue une arme populiste contre tout esprit critique, une arme d’abrutissement du peuple.(…) (…) Alors que le 2 septembre s’ouvrait le procès des attentats de Paris, un numéro spécial de Charlie Hebdo reprenait les dessins danois sur sa une sous le titre “Tout ça pour ça”. Il ne faut pas s’attendre à ce qu’un journal satirique comme Charlie Hebdo s’interroge sur sa ligne rédactionnelle. La provoc gratuite est son métier et sa mission. Pour les conséquences, allez voir ailleurs. § Deux mois après l’attaque meurtrière dans ses locaux en janvier 2015, Charlie Hebdo titrait “C’est reparti”. Le journal voyait bondir son nombre d’abonnés de 10.000 à 240.000. Les premiers tirages en vente à l’unité s’élevaient à plusieurs millions. Un public qui n’avait jamais entendu parler de l’hebdomadaire se l’arrachait en quatre langues. Dans les magasins, bureaux et cafés, sur des fenêtres, voitures et vélos, attachés à des casques, sacs et bottes, partout en France et ailleurs on était confronté aux affiches et autocollants “Je suis Charlie”. L’Académie Française, la bourse Nasdaq, le Pape, Netanyahu, toute la caste politique de l’Europe unie et quatre millions de braves citoyens dans les rues de Paris se réclamaient d’être Charlie. Cela démontrait bien à quel point le calcul de l’attaque contre Charlie Hebdo était grotesque. (…) Ce qu’il reste de la liberté d’expression, c’est la liberté d’humilier les plus vulnérables, de s’attaquer à leur dignité, de dire n’importe quoi, sauf la vérité. Quand on va au fond des choses et les nomme par leur nom, on est traité d’extrémiste. La liberté d’expression est devenue une arme populiste contre tout esprit critique, une arme d’abrutissement du peuple. Aujourd’hui encore, Charlie Hebdo aime se faire passer pour un journal progressiste. Pour beaucoup, la publication de dessins irrespectueux relèverait peut-être de mauvais goût mais aussi de courage, leur omission dans d’autres médias de lacheté. Je connais toutefois peu de publications qui soient constamment aussi grossières, méprisantes, sexistes et mysogynes voire carrément racistes que certains propos dans Charlie Hebdo. (…)  » >> mars-infos.org • https://mars-infos.org/charlie-non-merci-5482
  • 🐷🚩👽🕊 Comment une grande partie de la gauche est (encore une fois) en train de participer à la contre révolution >>  » Après des mois de confinement des luttes, les mouvements sociaux sont enfin en train de repartir en France. Faut-il encore en rappeler les raisons ? Augmentation massive de la pauvreté, grandes entreprises qui profitent de la crise pour faire des licenciements massifs, tout cela pendant que les ultra-riches continuent d’organiser bien tranquillement leur évasion fiscale. Sans parler des lois liberticides et autoritaires que le gouvernement est en train de faire passer. Pourtant depuis deux semaines, une grande partie de la gauche ne semble avoir qu’une obsession : casser du casseur. Voici les principaux arguments qui tournent en boucle depuis quelques jours dans les rangs de cette gauche (qui va de la France Insoumise aux syndicats réformistes en passant par Mediapart ou Là bas si j’y suis). (…)  » >> rebellyon.info • https://rebellyon.info/Comment-une-grande-partie-de-la-gauche-22780 ….
  • Lire : Naudin, « Journal d’un rescapé du Bataclan » >>  » Prof, historien spécialiste de l’islam médiéval, Christophe Naudin s’est penché sur les récupérations politiques de l’Histoire. Mais il est aussi un amateur de rock et de bière. Et le 13 novembre 2015, c’est l’Histoire qui se penche sur lui, armée de kalashnikov. Il est dans la fosse du Bataclan, les corps s’effondrent autour et il trouve refuge dans un cagibi jusqu’à l’intervention de la police. (…) Même après avoir frôlé la mort, Naudin affirme combattre l’islamophobie. Quand d’autres ont basculé, lui refuse absolument tout amalgame. Et il récuse le concept d’islamo-gauchisme. Mais certaines postures dans sa famille politique, qui l’agaçaient avant l’attentat, le mettent définitivement en colère. Et il renvoie dos à dos, comme deux faces d’une même médaille, les islamophobes et ceux qu’il appelle « islamistophiles ». § Le journal raconte au jour le jour sa lente «  guérison  ». Comment il rompt progressivement avec des amis dont il ne supporte pas les propos. Il tient également une chronique des attentats islamistes à travers le monde (occidental surtout). Mais s’il annonce chercher une voie entre islamophobes et «  islamistophiles  », c’est surtout à ces derniers qu’il s’en prend. Qui aime bien châtie bien  ? § Entre islamophobes et « islamistophiles » : Le journal devient alors un réquisitoire à la Prévert, rejetant pêle-mêle Edwy Plenel et le CCIF, Bondy blog et Ramadan, Fassin et Bouteldja… C’est la partie faible du journal car si, en historien, il traque chaque approximation erronée, chaque cécité (en particulier à l’antisémitisme), chaque erreur manifeste et même les guillemets trop précautionneux, la critique théorique est trop souvent lapidaire. § Il faut néanmoins lire ce livre témoignage jusqu’au bout car il pose de vraies questions à celles et ceux qui luttent à juste titre contre l’islamophobie. Et dans sa postface, Naudin revendique d’avoir publié le journal brut de colère en reconnaissant sans doute des excès. Soit. (…)  » >> UCL – Union communiste libertaire, Commission journal • https://www.unioncommunistelibertaire.org/?110-Temoignage-journal-d-un-rescape-du-Bataclan
  • Ciné messe ? 📺✝️🧟‍♀️👻👼🎅 >>  » Théâtres fermés et églises ouvertes : l’État soit-disant laïque interdit tous les spectacles vivants, exceptés s’ils racontent l’histoire du petit Jésus. Du coup, les cinémas fermés doivent-ils projeter « Moïse », « La dernière tentation du Christ » ou « Deux heures moins le quart avant Jésus Christ » pour être autorisés à rouvrir ?  » >> Blog Yannis Youlountas • http://blogyy.net/2020/12/13/cine-messe/
  • Armer nos imaginaires >> Dans Plutôt Couler en beauté que flotter sans grâce (Libertalia, 2019), Corinne Morel Darleux s’appuyait sur les figures de Pasolini, Bernard Moitessier et Romain Gary pour ouvrir des pistes visant à enrayer le naufrage généralisé, notamment via le « refus de parvenir ». Ici, elle nous invite à considérer et convoquer le pouvoir de l’imaginaire dans le champ politique, tout en se défiant de son utilisation par le camp des dominants. § L’œuvre de fiction est souvent considérée comme un divertissement qui nous permet de nous évader d’un réel oppressant, médiocre ou pâlichon. C’est l’effet bigger than life [1], cet irrésistible besoin de se projeter dans un récit plus grand, qui a si bien servi les religions. C’est aussi parfois simplement un moyen de suspendre le temps et de sortir de l’exiguïté du quotidien, voire de l’incarcération, comme le rappellent les compagnons de camp de travail nazi dans Les Racines du ciel de Romain Gary en invoquant l’invisible « Mademoiselle » : (…) Dette fonction est essentielle, mais se créer des bulles d’imaginaire n’est qu’un palliatif. Sans basculer dans le didactisme souvent maladroit du roman à thèse, la fiction peut aussi venir nourrir les luttes pour élargir nos horizons, décadrer le regard et incarner des problématiques. (…) » >> Corinne Morel Darleux, illustré par Placid, cqfd-journal.org • http://cqfd-journal.org/Armer-nos-imaginaires
  • De quoi le « séparatisme » est-il le nom ? >>  » Nous connaissons ces dernières semaines une nouvelle montée en puissance de la notion de « séparatisme », s’incarnant en premier lieu dans le projet de loi dit « contre le séparatisme ». Ce texte, en visant les musulman-es comme des ennemi-es de l’intérieur et en criminalisant leurs formes d’auto-organisation qui ne s’inscrivent pas dans le moule de la pensée républicaine blanche, cristallise la bascule islamophobe d’un Etat français en pleine dérive autoritaire. A l’heure où, au nom de cette même unité nationale, des associations musulmanes sont dissoutes arbitrairement, des militants anti-chlordécone sont criminalisés en Martinique, des gendarmes français ouvrent le feu sur les indépendantistes kanaks, et où toute forme de protestation est plus généralement écrasée par la force, à l’heure où le gouvernement joue la division pour empêcher toute convergence entre l’ébullition que connaissent les classes populaires blanches et la révolte du prolétariat non-blanc, nous publions une tribune d’Egoitz Urrutikoetxea, militant indépendantiste basque, qui revient sur ce terme de « séparatisme » et porte des réflexions salutaires sur le mythe de la République indivisible à la française et les violences d’Etat toujours menées en son nom. § Ces dernières semaines la notion de « séparatisme » est réapparue avec acuité dans le débat politique et médiatique. Le 4 septembre dernier lors de la célébration au Panthéon des 150 ans de la Troisième République, le Président Emmanuel Macron déclarait que « La République indivisible » ne pouvait admettre « aucune aventure séparatiste ». Que se cache-t-il derrière l’usage intempestif de ce terme ? (…)  » >> ACTA • https://acta.zone/de-quoi-le-separatisme-est-il-le-nom/
  • Purplewashing : l’instrumentalisation raciste du féminisme >>  » «  Qui veut noyer son chien, l’accuse de la rage.  » L’islamophobie se nourrit des tous les fantasmes et clichés sur l’islam et personnes de confession musulmane pour justifier ses méfaits. C’est ainsi que l’étendard du féminisme et de la laïcité est brandi de façon opportuniste, au mépris justement du féminisme et de la laïcité. (…)  » >> UCL – Union communiste libertaire • https://www.unioncommunistelibertaire.org/?Purplewashing-l-instrumentalisation-raciste-du-feminisme
  • La politique du libéralisme autoritaire >>  » Le 23 novembre 1932, quelques semaines avant l’accession de Hitler au pouvoir, le philosophe Carl Schmitt prononce un discours devant le patronat allemand consacré à l’« État fort et l’économie saine ». Il définit là une nouvelle approche de l’État, en rupture avec le libéralisme classique, chargé de museler toutes les contestations externes mais également internes, tirant argument d’un « état d’urgence économique ». § Face à cette nouvelle définition de l’État, le juriste antifasciste Hermann Heller laisse un court article dans lequel il estime assister à la naissance d’un « libéralisme autoritaire ». Alors que cette expression est à nouveau utilisée pour décrire certains régimes politiques contemporains, comment l’aborder à partir des textes de Schmitt et Heller ? § Les éditions Zones publient ces deux textes, encore inédits en français. Nous publions des extraits de la présentation de Grégoire Chamayou qui vise à éclairer les rapports méconnus entre Schmitt et les pères fondateurs du néolibéralisme. (…)  » >> contretemps.eu • https://www.contretemps.eu/liberalisme-autoritaire-allemagne-nazisme-schmitt-heller-chamayou/
  • ***☀☀☀☀☀☀

::: Mémoire des luttes, histoire sociale, éphémérides et arpentages :::

  • 9 décembre 1893 : boum ! au Palais Bourbon >>  » Le 9 décembre 1893, Auguste Vaillant, miséreux, anarchiste, lance une bombe à clous dans l’hémicycle du Palais Bourbon. C’est le début d’une réaction d’ampleur : les lois scélérates. (…). Il est 16h au Palais Bourbon (oui, c’est comme ça que s’appelle l’Assemblée Nationale). Les députés baillent au milieu des habituelles questions locales. Quand soudain… Boum ! (…)  » >> paris-luttes.info • https://paris-luttes.info/9-decembre-1893-boum-au-palais-9192
  • 🏴‍☠️ Ⓐ 🏴🚩 Éphéméride des luttes : 11 décembre >>  » L’éphéméride des luttes du 11 décembre pleure Sebastián, Walter et Roberto et enrage pour Alexis, sans pour autant céder un pouce de terrain dans toutes les autres luttes, parce que c’est à travers elles qu’ils continuent de vivre. (…) PS : Voir en plus l’éphéméride anarchiste du 11 décembre. https://www.ephemanar.net/decembre11.html  » >> mars-infos.org • https://mars-infos.org/ephemeride-des-luttes-11-decembre-3628
  • 💀👮 Marseille • Le 12 décembre 2010 Mustapha Ziani est tué au flash ball dans sa chambre dans les quartiers nord >>  » « Vous étiez trois fonctionnaires de police face à un individu acculé contre le mur, armé d’un verre et d’un mug ! » § Le 12 décembre 2010, l’équipage de police-secours commandé par Xavier Crubezy, alors âgé de 33 ans, est appelé pour une rixe au couteau entre deux résidents d’un foyer des quartiers nord de Marseille. Après avoir reçu une tasse sur le front, Xavier Crubezy tire en visant le thorax de M. Ziani. § Le policier et son avocate considéraient qu’il n’avait « pas d’autre alternative » et a tiré en état de légitime défense. Pourtant M. Ziani « était dans sa chambre, donc il n’était pas dangereux pour autrui ». « [Ils étaient] trois fonctionnaires de police face à un individu acculé contre le mur, armé d’un verre et d’un mug ! ». § Le tir qui a tué Mustapha Ziani en 2010 à Marseille « n’est ni accidentel ni involontaire », avait fait valoir en novembre 2014 le président du tribunal, concluant qu’il devait revenir « à la juridiction compétente », autrement dit la cour d’assises, de juger le policier. L’avocat de la famille déclarait alors « Ce sera la première fois qu’on jugera un tir de flash-ball aux assises et qu’on ouvrira le débat sur ces armes intermédiaires », estimant que cette question, quelques semaines après la mort de Rémi Fraisse, touché par une grenade offensive GLIF4, toujours elle aussi en usage aujourd’hui, sur le barrage de Sivens, était « d’une pleine actualité ».(…) § Le 25 janvier 2017 (…) l’assassin a été jugé pour homicide involontaire(…). Sept ans après le meurtre de Mustapha Ziani, toujours CRS, le policier était condamné à six mois de prison avec sursis le 3 mars 2017. § Les LBDs sont eux toujours en usage fièrement défendus par l’executif comme l’ont bien montré les positions du ministre de l’intérieur Christophe Castaner au cours de l’année dernière, ils ont même un grand frère de la famille Penn Arms, plus puissant, plus rapide, plus dangereux. La police défend l’état, maintient les plus démunis silencieux. Pour cela, bien évidemment elle tire, pour mutiler, pour tuer, pour terrifier. D’ailleurs, les personnes bléssé.e.s par ces armes sont depuis devenues indénombrables.(…)  » >> mars-infos.org • https://mars-infos.org/le-12-decembre-2010-mustapha-ziani-4473
  • ⚖️🎩💀 Le 12 décembre 1893, la première des trois « Lois Scélérates » était votée par l’Assemblée Nationale >> »La France a connu à plusieurs reprises, au cours de ce siècle, ces paniques, provoquées par certains attentats, savamment exploitées par la réaction et qui ont toujours fait payer à la liberté les frais d’une sécurité menteuse. Sous la monarchie de Juillet, les lois de septembre furent votées sous l’impression de tentatives de régicide, sous le prétexte de la défense de l’ordre social, mais en réalité dans le dessein d’étouffer par la peur le mouvement révolutionnaire qui se poursuivait dans les masses profondes d’un peuple tenu hors l’enceinte du pays légal, et qui avaient cessé de plaire aux anciens carbonari de la Restauration, devenus les conservateurs du nouveau régime auxquels ils devaient places, honneurs et fortune. Ces lois d’exception furent le commencement de la brouille définitive entre la royauté soi-disant républicaine de la branche cadette et une démocratie dégoûtée de l’hypocrisie du juste milieu, du monopole politique d’une bourgeoisie aussi égoïste et moins décorative que l’ancienne noblesse et de la corruption croissante d’une société asservie au capitalisme. C’est de l’adoption de ces mesures de salut public que datent, et l’expansion accélérée du socialisme, mis hors la loi par un gouvernement oublieux de ses origines, et le renouveau de l’idéalisme républicain proscrit par les anciens complices des conspirations révolutionnaires de la Restauration, et le dégoût sans borne et sans retour des libéraux, épris de justice et de progrès. § Le second Empire fondé sur le crime, né d’un coup d’État n’avait pas à renier ses origines ou à mentir à son principe. Régime hybride qui avait l’impudeur d’associer dans ses formules à la doctrine césarienne de l’Élu du peuple la doctrine légitimiste de l’hérédité, il affectait également d’inscrire au fronton d’une constitution copiée sur celles de l’Empire, c’est-à-dire du despotisme le plus écrasant qu’ait connu le monde, les principes de 1789 et la déclaration des Droits de l’Homme, base du droit public des Français. En 1857, après l’attentat d’Orsini, il jeta le masque. La loi de sûreté générale vint suspendre le peu de garanties que le 2 décembre avait daigné laisser à ceux des citoyens français que la mitraille de Canrobert et les proscriptions de Maupas ou de Morny avaient épargnés. § Eh bien ! cette république qui a trompé tant d’espérances, elle a, en un jour de panique, adopté, elle aussi, ses lois de septembre, sa loi de sûreté générale, sa loi des suspects. Sous l’impression terrifiante d’attentats pour lesquels ceux qui me connaissent ne s’attendront sûrement pas à ce que je m’abaisse à me défendre d’aucune indulgence, les Chambres ont voté en 1893 et en 1894, d’urgence, au pied levé, dans des conditions inouïes de précipitation et de légèreté, des mesures qui ne sont rien de moins que la violation de tous les principes de notre droit. Dans la seconde partie de cette brochure, un juriste a admirablement exposé le caractère de cette législation d’exception. (…)  » >> rebellyon.info • https://rebellyon.info/Les-Lois-Scelerates-de-1893-1894
  • Ephéméride des luttes : 13 décembre >>  » Les choses sont assez claires dans l’éphéméride des luttes du 13 décembre : il n’y a pas beaucoup de place pour la zone grise, la tension est palpable. (…)  » >> éphéméride des luttes • mars-info • https://mars-infos.org/ephemeride-des-luttes-13-decembre-3638
  • Ephéméride des luttes : 14 décembre >>  » Le 14 décembre de l’éphéméride des luttes s’organise et sait bien qu’il ne suffit pas de demander gentiment quelque chose pour l’obtenir. C’est par la lutte qu’on l’obtient, et dans le combat pour l’égalité et la justice.(…) Voir aussi l’éphéméride anarchiste du 14 décembre, avec notamment une (longue) biographie de Malatesta. https://www.ephemanar.net/decembre14.html  » >> éphéméride des luttes • mars-info • https://mars-infos.org/ephemeride-des-luttes-14-decembre-3658
  • 🔥 14/12/2010 la Piazza del Popolo s’enflamme 🔥 /// 📸 [#portfolio] >> 🔍 En cette fin d’année 2010, Berlusconi, surnommé le Caïman, est contestée dans la rue et au Parlement. Sa politique brutale de néo-libéralisation mafieuse et autoritaire du pays ne plait pas à tout le monde. La bourgeoisie le soutien tant il incarne le programme rêvé de la fameuse loge P2 rassemblant grands industriels, mafia, fascistes, membres du Vatican, militaires, flics, renseignements généraux etc. § Le Sénat doit lui voter un vote de confiance pour lui sauver les miches. En Italie aussi, le Sénat, tout comme aux US ou en France, vise à assurer à la droite la majorité en sur-représentant la ruralité. /// 🛠 Ne pouvant faire confiance aux chambres des représentants, la population décide de descendre dans la rue par dizaines de milliers. On y trouve des étudiant.es, les métallos de Fiom, des travailleur.ses précaires, des centres sociaux, les comités de L’Aquila etc. ✊ Les différents cortègent fusionnent dans une joie indescriptible qui résonne dans les rues de la capitale. Tout le monde prend ensuite la direction de la Piazza Venezia. § Les véhicules blindés de la Guardia di Finanza les attendent, bloquant l’accès à la Via del Corso. Après avoir bifurqué, les premiers affrontements éclatent Via degli Astalli où d’autres flics et véhicules blindés viennent gâcher la fête. 💥 Soudain, juste avant le Corso Rinascimento, qui mène au Sénat, un cordon d’étudiant.es s’aligne en tête de cortège. (…) >> Alternative International Movement – Fr * https://www.facebook.com/alternativeinternationalmovementfr/posts/852724921952801
  • L’ultra-gauche n’est pas ce que vous croyez >>  » Plusieurs personnes ont été mises en examen dans une nouvelle affaire d’antiterrorisme. Nous lisons que ces personnes sont d’ultra-gauche. Certes, il a été maintes fois répété que la « mouvance ultra-gauche » est une catégorie inventée par la police. Tout comme la « mouvance anarcho-autonome ». Cela n’est toutefois pas tout à fait exact, voici pourquoi. (…) Disons-le très vite : l’ultra-gauche désigne les gens qui sont obsédés par Marx mais qui détestent Lénine. Disons-le un peu mieux : l’ultra-gauche a pour point de départ l’échec de la révolution soviétique et le rejet d’une conception de la révolution comme prise du pouvoir d’État par un parti. (…)  » >> Rouen dans la rue • https://rouendanslarue.net/lultra-gauche-nest-pas-ce-que-vous-croyez/
  • Le 14 décembre 1911 : drapeau rouge rue de Dantzig à Paris >>  » Il y a plus de cent ans, se déroulait un déménagement à la cloche de bois mouvementé, celui de Georges Cochon. Un personnage dont le combat est toujours d’actualité… Le 14 décembre 1911, Georges Cochon, secrétaire de l’Union Syndicale des Locataires Ouvriers et Employés, fit son premier coup d’éclat médiatique. En réalité, il est sur la sellette parce qu’il est engagé dans la lutte « anti propriétaires », au grand déplaisir de Louis Lépine, le préfet de police d’alors, qui s’inquiète des mouvements grandissants de locataires… Mécontente d’un locataire si remuant, la propriétaire a décidé de se passer de sa compagnie. Menacé d’expulsion de son logement du 52 rue de Dantzig, il convoque l’union anti-propriétaires. Le concierge affolé face à l’attroupement, prévient alors la police.§ Georges Cochon change alors de tactique, se barricade chez lui, déploie un drapeau rouge à la fenêtre et la banderole suivante : « Respectueux de la loi violée par la police au service du propriétaire, je ne sortirai que contraint par la force ». La police ne se fait pas prier pour l’assiéger littéralement, donnant lieu à un ravitaillement de ses voisins pendant 5 jours, à une constatation de violation de domicile par huissier (la police peut violer un domicile, ben ouais !), et une victoire prononcée par le juge qui demande qu’on le laisse tranquille, et surtout, surtout, que le scandale et l’agitation se calment. (…)  » >> paris-luttes.info • https://paris-luttes.info/le-14-decembre-1911-drapeau-rouge-7256
  • «  En 1998 en même temps que l’État vantait la France black-blanc-beur qui venait de gagner la Coupe du Monde, il continuait d’assassiner nos frères noirs et arabes. En photo c’est Habib Ould Mohammed, dit Pipo. Il était élève au LEP du Mirail, L’État nous l’a volé à l’âge de 17 ans. Il aurait eu 39 ans ce week-end. Paix à toi Pipo et à toutes les autres vies volées.  » >> Mémés totonomes pour l’abolition de la police • https://www.facebook.com/112415737198317/photos/a.112432557196635/190881269351763/
  • 15 décembre 1877 : Commémoration de la mort de Lumina « Surprise » Sophie >>  » Pendant les émeutes, Surprise se serait écriée : « Je veux tout brûler, et si le bon Dieu descendait du ciel, je le brûlerai aussi, parce qu’il doit être un vieux béké ! » ( Si Bondyé té ni an kaz, an té ké brilé’y pas sé dwèt an vyé bétjé ! ). Lumina Sophie dite « Surprise » naît le 5 novembre 1848, peu après l’abolition de l’esclavage, au Vauclin à l’habitation La Broue. § En février 1870, Léopold Lubin, un Noir du Marin, membre d’une famille d’entrepreneurs de travaux publics, a une violente altercation avec Augier de Maintenon, jeune Européen, aide-commissaire de marine et chef de service au bourg du Marin. L’affaire passe devant les tribunaux. Lubin est condamné lourdement, de façon très injuste et raciste ! Un mouvement de solidarité active se développe, auquel s’associe Lumina : pétitions, souscription pour payer les recours, etc. § À cette affaire se conjugue l’affaire Codé. Codé est un Béké, propriétaire de l’habitation « La Mauny », arrogant avec ses employés. Il a érigé le 21 janvier un drapeau blanc, symbole de l’Ancien régime : le 21 janvier est la date-anniversaire de l’exécution de Louis XVI. C’est l’expression ostensible du regret des temps esclavagistes, et une provocation raciste. En plus, Codé a été membre du jury d’assises dans l’affaire Lubin, et il se vante publiquement de l’avoir fait condamner. Les habitants des campagnes sont en colère contre ses provocations et contre l’injustice faite à Lubin. Lumina est solidaire du mécontentement populaire. 🎥 [#video] Casey feat Prodige & B.James – Primates des Caraïbes https://youtu.be/ZwKUZGrfrU8 * En septembre 1870, sur la place du marché de Rivière-Pilote, on la retrouve avec d’autres manifestants-es, hurlant pour la libération de Lubin. Le 22 septembre la population du Sud de la Martinique et notamment celle de Rivière-Pilote se soulève. Lumina participe activement à l’insurrection, qui sera très vite réprimée dans le sang. Surprise est enceinte de deux mois. Cela ne l’empêche pas de participer à la marche vers La Mauny avec l’ « armée » de Telga. Pendant les émeutes, Surprise se serait écriée : « Je veux tout brûler , et si le bon Dieu descendait du ciel, je le brûlerai aussi, parce qu’il doit être un vieux béké ! » ( Si Bondyé té ni an kaz, an té ké brilé’y pas sé dwèt an vyé bétjé ! ). § Mais l’insurrection est rapidement vaincue. Lumina est arrêtée le 26 septembre 1870 à Régale sur l’Habitation de Lacaille et sera incarcérée au Fort-Desaix. Plusieurs chefs d’accusation sont retenus contre elle. Son premier procès se tiendra du 17 mars au 17 avril 1871. Elle est présentée comme une femme qui cherche à dominer les hommes. Le gouverneur de l’époque l’identifie comme la « flamme de la révolte ». § Elle est relaxée le 17 avril de ce chef d’accusation, mais d’autres charges pèsent sur elle. Le 28 avril 1871, à la prison centrale de Fort-de-France, elle accouche d’un garçon que l’administration pénitentiaire nomme Théodore Lumina, sans aucun respect pour l’État-Civil de la mère. L’enfant est tout de suite séparé d’elle. Son 2e procès se déroule du 22 mai au 8 juin 1871. Elle sera « punie » pour révolte contre l’aristocratie des planteurs, pour blasphème, pour avoir menacé les hommes et pour vouloir les dominer, pour avoir mis le feu à 3 habitations. Le 8 juin, elle est condamnée aux travaux forcés à perpétuité, pour incendie et participation active à l’insurrection. Ce sera la déportation vers le bagne de Saint-Laurent-du-Maroni, où elle arrive le 22 décembre 1871. Elle mourra des horribles conditions du bagne le 15 décembre 1877 à l’âge de 31 ans. >> illustration : Icône de « l’insurection du sud de 1870 », elle reste encore aujourd’hui un symbole anti-colonial ! Cérémonie du Bois-Caïman considérée en Haïti comme l’acte fondateur de la révolution et de la guerre d’indépendance en 1791 Note : tiré du site coup pour coup 31 • http://www.couppourcoup31.com/  » * paris-luttes.info • https://paris-luttes.info/commemoration-de-la-mort-de-lumina-2300
  • ***☀☀☀☀☀☀☀☀☀☀

::: Agenda des luttes, rdv, évènements :::

  • Conseils en manif (novembre 2019) : « Prenons nos précautions quand on sort pour une manif, une action, ou autre. Face à la police, face à la justice… réduisons les risques !Quelques conseils…… : AVANT LA MANIF, PENDANT LA MANIF, EN CAS DE GARDE À VUE, APRÈS LA MANIF, Pour approfondir » > paris-luttes.info • https://paris-luttes.info/conseils-en-manif-septembre-2019-5083
  • 📅 📢 ✊🏿 [Montceau] Grève des aides à domicile pour les fêtes : « … Le syndicat CGT de l’association Apalib-Domisol Montceau appelle les aides à domicile qui y sont employées à faire grève les 24 et 25 décembre. Leur objectif est de demander une prime Covid à hauteur de celle octroyée par l’agence régionale de santé aux aide-soignant(e) s de l’association. Le 13 novembre dernier, elles ont travaillé en noir avec l’inscription « en grève » sur leurs vêtements. Elles appellent à profiter de leurs familles pour les fêtes à défaut de prendre soin de celle des autres 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Elles demandent une prime Covid pour les aides à domicile et auxiliaires de vie sociale d’un montant et selon les conditions de versement équivalents que celle versée aux aides-soignantes de l’association par l’Agence Régionale de Santé. (…) » > dijoncter.info • https://dijoncter.info/greve-des-aides-a-domicile-pour-les-fetes-2327
  • 📅 📢 🏚🔧 ✊🏿 Grenoble • manifestation des mal-logé.e.s le 12 décembre 2020 : «  MANIFESTATION DES MAL-LOGÉ.E.S POUR LE DROIT AU LOGEMENT, SAM.12 DÉCEMBRE – 10H : DÉPART PLACE DE VERDUN – GRENOBLE . « Nous, mal-logé.e.s, Nous, sans-abris, locataires HLM, locataires du privé, hébergé.e.s, expulsé.e.s, squatteur.ses, unissons nos voix car nous sommes tous.tes mal-logéEs ! Nous sommes les premières victimes des crises sanitaires, économiques et environnementales. Nous dormons dans la rue, les parcs, nos voitures, chez des ami.e.s. Nous sommes hébergé.e.s dans des hôtels pas adaptés, des foyers que nous devons quitter pendant la journée, des gymnases. Nos conditions de vie nient nos droits les plus élémentaires comme le droit à choisir notre alimentation, notre droit à l’intimité, l’autonomie et la dignité. Nous vivons dans des appartements insalubres, nous n’obtenons pas de mutation de logement social quand nous en faisons la demande, nous n’avons plus les moyens de payer nos loyers, nous sommes menacé.e.s par nos propriétaires publics et privés, nous sommes réveillé.e.s par la police, un matin, pour nous forcer à quitter notre domicile. Nous sommes handicapé.e.s, isolé.e.s, battues, rejeté.e.s, en demande de papiers, jeunes majeur.e.s, célibataires, en famille avec de jeunes enfants et des bébés. Nous sommes étudiant.e.s, retraité.e.s, à la rue, lycéen.ne.s, mères seules, ouvrier.e.s, salarié.e.s, chômeurs.ses, parents à temps plein…(…) RÉQUISITION DES LOGEMENTS VIDES Sur le territoire de la Métro de Grenoble : 17.000 logements vides, 1.800 personnes (officiellement) sans-domicile-fixe, 17.000 foyers en attente d’un logement social. DES LOGEMENTS TRÈS SOCIAUX, RÉHABILITÉS, SANS AUGMENTATION DE CHARGES * CRÉATION D’UNE INSTANCE LOCALE ET TRANSPARENTE DE CONTRÔLE DE L’ACTION DES BAILLEURS * RETOUR DES CONCIERGERIES DANS LES IMMEUBLES * Contre les expulsions qui vont se multiplier au printemps 2021: NOUS DÉCLARONS LE DROIT AU LOGEMENT INALIÉNABLE ET UNIVERSEL A INSCRIRE D’URGENCE DANS LA CONSTITUTION FRANÇAISE * Nous sommes ensemble dans la lutte et ne lâcherons rien avant d’obtenir un logement adapté et décent pour tous.tes celles et ceux en situation de détresse ! A Grenoble, le 1er décembre 2020. DAL38 » > [Squat!net] • https://fr.squat.net/2020/12/04/grenoble-manifestation-12-decembre-2020/
  • 📅 ⚖️ ✊🏿 Vincenzo Vecchi : Audience de cassation le 15 décembre à Paris : « (…) L’audience de cassation aura lieu le 15 décembre à Paris (l’heure restant à préciser). La cour de cassation doit examiner les deux pourvois, celui du Procureur d’Angers et celui de Vincenzo Vecchi. Vu le nombre de juges siégeant pour l’occasion, la complexité du débat et son caractère inédit en ce qui concerne le Mandat d’Arrêt Européen, le temps de délibération risque d’être long… et nous ne connaîtrons peut-être la décision que les jours suivants. § Si l’incertitude reste de mise quant à l’issue de ce jugement, on peut en tout cas penser que le cas de Vincenzo, tout à fait exceptionnel dans la durée de la procédure, dans ses multiples rebondissements et dans l’obstination du Parquet, sera à ce titre très suivi en France et en Europe. Malgré l’adversité, malgré les difficultés du contexte actuel, notre Comité se mobilise activement en vue de cette date… Comité de Soutien à Vincenzo » > Rennes info * http://www.rennes-info.org/Audience-cassation-Vincenzo-Vecchi
  • 📅 📢 Strasbourg : quelques rendez-vous à venir en décembre : Toutes et tous devant le Tribunal de Strasbourg le mardi 8 décembre à partir de 8h. La Feuille de Chou • https://la-feuille-de-chou.fr/archives/106022 (///) jeudi 10 décembre 2020 – – Appel à Manif’ Intersyndical de l’Enseignement supérieur > Strasbourg furieuse • demosphere.net * https://strasbourgfurieuse.demosphere.net/rv/2648 (///) samedi 12 décembre 2020 – République – [Manif’] Contre les lois liberticides Stop Loi sécurité globale > Strasbourg furieuse • demosphere.net * https://strasbourgfurieuse.demosphere.net/rv/2649 (///) vendredi 18 décembre 2020 – Strasbourg – Acte 4 manif national des sans-papiers > Strasbourg furieuse • demosphere.net * https://strasbourgfurieuse.demosphere.net/rv/2644
  • 📅 📢 ⚖️ ✊🏿 Audience de cassation de Vincenzo Vecchi : « L’audience de cassation aura lieu le 15 décembre à Paris (l’heure restant à préciser). Vincenzo Vecchi se pourvoit en cassation, face à l’acharnement du Parquet, Suite au verdict équilibré de la chambre d’accusation de la Cour d’Appel d’Angers du 4 novembre, après celui de la Cour d’Appel de Rennes qui, un an auparavant, avait libéré Vincenzo Vecchi, nous pensions qu’il était de l’honneur de la justice d’en rester là, comme le demandaient les signataires de la Tribune (dont Christiane Taubira, Eva Joly et Marylise Lebranchu) parue dans Le Monde le 5 novembre. Pourtant le procureur d’Angers, apparemment peu respectueux de la notion d’intérêt de la Justice, se pourvoit en cassation en soutenant l’accusation italienne de «Dévastation et Pillage», issue d’une loi fasciste, sur la base du «Concours Moral» qui permet de condamner quelqu’un sur sa simple présence lors d’une manifestation. Que signifie cette obstination du Parquet, pourtant censé être le garant des libertés individuelles ? Face à cet acharnement, Vincenzo Vecchi se pourvoit lui aussi en cassation « incidente » (qui portera sur l’ensemble du dossier) sur la base des solides arguments juridiques développés par ses avocats. Nous espérons que la Cour de Cassation saura enfin faire cesser l’absurdité de la situation actuelle, en s’appuyant sur le bon sens et la justice. Vincenzo Vecchi : émission #9 de nouveau l’acharnement judiciaire: https://www.youtube.com/watch?v=U608pIXWSqQ (…) Rappel de la chronologie de l’affaire Vincenzo: (…) >> https://www.comite-soutien-vincenzo.org/  » > nantes.indymedia.org • https://nantes.indymedia.org/articles/54263
  • 📢 👩🏾‍👩🏾‍👧🏾‍👦🏾 ✊🏿 Acte 4 des sans-papier : « Le 18 décembre, le MRAP appelle à nouveau à participer à toutes les initiatives et manifestations pour exiger : Régularisation de tous les sans-papiers * la fermeture des Centres de Rétention Administrative * des logement décents pour toutes et tous, avec ou sans-papiers » > MRAP * https://www.mrap.fr/acte-4-des-sans-papier.html
  • ✊🏿 ✊🏽 🖤 ❤️ VénissieuxRASSEMBLEMENT EN HOMMAGE A MEHDI : « Hommage à Mehdi et à toutes les victimes des crimes policiers et du racisme d’état. Hommage à Mehdi. Le 11 décembre 2016, Mehdi perd la vie dans un accident de scooter impliquant la police. Depuis, pour sa famille et ses proches, à la douleur insoutenable d’avoir perdu Mehdi, s’ajoute le combat afin que la vérité soit rétablie et que la justice soit rendue. Un combat et une douleur qu’affrontent de nombreuses familles depuis de trop nombreuses années. Ce 11 décembre, comme chaque année, un moment de recueillement aura lieu à l’endroit ou Mehdi a perdu la vie. Un rassemblement en sa mémoire afin de lui rendre hommage et que son prénom ne tombe pas dans l’oubli. (…) 13h30, au carrefour de l’avenue Francis de Pressensé et la rue Roger Salengro à Vénissieux.(…) » > cric-grenoble.info • https://cric-grenoble.info/infos-globales/article/rassemblement-en-hommage-a-mehdi-1909
  • Rennes • 16/12 | Revue littéraire #1 • Au CRIDEV le mercredi 16 décembre de 14h00 à 16h00 : «  Une revue littéraire pour entendre trois lectrices/lecteurs présenter leur lecture du moment, et en discuter ensemble. (…) P.-S. : Le CRIDEV signifie aujourd’hui : « Centre de Ressources de d’Interpellation pour un monde sans rapports de domination ». L’association CRIDEV s’inscrit dans la démarche et le processus de l’éducation populaire « politique ». Elle souhaite participer à sa petite échelle, à l’analyse des racines et des mécanismes (propres et imbriqués) des systèmes de domination. Le but est aussi de comprendre les conséquences concrètes du patriarcat*, du système colonial* / néocolonial* et du capitalisme*. L’enjeu pour nous : dénoncer ces systèmes, les mettre en lumière, les faire dérailler, le tout en gardant notre juste place dans les luttes et en travaillant sur nos propres privilèges et/ou oppressions. (…) Pour plus d’infos : http://blog.cridev.org/association-cridev-rennes/ » > expansive.info • https://expansive.info/16-12-Revue-litteraire-1-2516
  • 🌍Ⓐ ✊🏿 🕊 Appel international : Semaine d’agitation pour les camarades Juan Aliste et Marcelo Villarroel [14-21 décembre] : L’AGITATION ANTI-PRISON NE CONNAÎT PAS DE PAUSE ! C’est pourquoi, en joignant nos forces en solidarité avec les prisonniers de la guerre sociale, plus précisément les camarades Juan Aliste Vega et Marcelo Villarroel Sepulveda, nous appelons à une semaine de gestes de propagande de toutes sortes au niveau local et international. Cette instance autonome et anti-autoritaire commence du lundi 14 au lundi 21 décembre de cette année ; préparons-nous ! Pour l’abrogation du décret-loi 321 et de toutes ses lois ! Pour la destruction de la société carcérale ! Juan, Marcelo et tous les prisonniers de la guerre sociale dans les rues ! Tant que la misère existera, il y aura de la rébellion ! De quelque part sur le territoire chilien. Décembre 2020. » > Publicacion Refractario • https://publicacionrefractario.wordpress.com/2020/12/06/llamamiento-internacional-semana-de-agitacion-por-los-companeros-juan-aliste-y-marcelo-villarroel-del-14-al-21-de-diciembre/
  • 📅 📢 15 décembre à Paris • Soutien à Vincenzo Vecchi, poursuivi en France 19 ans après pour sa présence au contre-sommet du G8 ⚖️ 🎩 : « Vincenzo Vecchi subit l’acharnement judiciaire depuis 19 ans. Réfugié en France après avoir été condamné à 12 ans de prison en Italie pour sa participation aux manifestations du contre-sommet du G8 à Gênes, l’État français tente par tous les moyens d’emprisonner le militant et de le remettre aux autorités italiennes. Un nouveau procès en cassation aura lieu le 15 décembre à Paris. (…) » > Petra Lou, Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Soutien-a-Vincenzo-Vecchi-poursuivi-en-France-19-ans-apres-pour-sa-presence-au-contre-sommet-du-G8
  • 📅 📢 Vénissieux vendredi 11 décembre • Rassemblement en hommage à Mehdi : « Le 11 décembre 2016, Mehdi perd la vie dans un accident de scooter impliquant la police. Rassemblement commémoratif Vendredi 11 décembre à 13h30 Au carrefour de l’avenue Pressensé et de la rue Salengro à Vénissieux. (…)  » > rebellyon.info • https://rebellyon.info/Rassemblement-en-hommage-a-Mehdi-22786
  • 📅 📢 Strasbourg 13 décembre 2020 • Manifeste Witch bloc Strasbourg > demosphere.net, Strasbourg furieuse • https://strasbourgfurieuse.demosphere.net/rv/2659
  • 📅 📢 Strasbourg 18 décembre 2020 • Acte 4 manif nationale des sans-papiers > demosphere.net, Strasbourg furieuse • https://strasbourgfurieuse.demosphere.net/rv/2644
  • 📅 📢 Bruxelles • Belgique : 14-20 décembre • Semaine de visibilisation des violences policières d’UNEUS > bruxelles.indymedia.org • http://bruxelles.indymedia.org/spip.php?article28545
  • 📅 📢 Dijon • 21 décembre : Appel à rassemblement contre les augmentations de loyers : « Face aux augmentations de loyers, qui viennent s’ajouter à la précarisation engendrée par la crise économique, l’union syndicale Solidaires 21 appelle à se joindre au rassemblement devant le siège du bailleur social Habellis, vendredi 21. Se loger : un droit fondamental et universel » > dijoncter.info • https://dijoncter.info/appel-a-rassemblement-contre-les-augmentations-de-loyers-2353
  • 📅 📢 Place du Châtelet le 12 décembre ! [#PPLSécuritéGlobale,#LoiSéparatisme] >>>  » Surveillance globale, fichage, répression, surenchère islamophobe… Nous serons bien évidemment présent.e.s à la manif du Samedi 12 décembre 2020 place du Châtelet, contre la loi Sécurité Globale, contre la Loi Séparatisme, contre le fichage des opinions politiques, contre le monde encore plus merdique que prépare la Macronie. Un nouvel appel pour le Samedi 12 décembre 2020 place du Châtelet. RDV à toutes et tous Samedi 14H30 à la PLace du Châtelet – Paris pour faire cause commune, pour le retrait total des lois liberticides que sont la loi sécurité globale et la loi sur le séparatisme ! (…)  » >> paris-luttes.info • https://paris-luttes.info/place-du-chatelet-le-12-decembre-14568
  • 📅 📢 Dijon * Coursiers à vélo : la mobilisation continue ! >>  » Après le succès de la mobilisation du 5 décembre dernier, le Syndicat CGT des coursiers unis dijonnais (SCCUD) appelle les coursiers à se mobiliser à nouveau dimanche 13. A travers toute la France, plusieurs groupes de livreurs se mobilisent. Continuons l’action ! Le 13 décembre 18 h place Francois Rude, Mobilisons-nous ! (…)  » >> dijoncter.info • https://dijoncter.info/coursiers-a-velo-la-mobilisation-continue-2364
  • 📅 📢 Grève des personnels des écoles de Grenoble le 10, 11, 14, 15, 17 et 18 décembre 2020 * Communiqué de presse SUD – CNT du 9 déc 2020 >>  » Les fondations sont pourries, les bricolages ne renforceront pas l’édifice du système scolaire de Grenoble. (…) Nos syndicats SUD et CNT n’ont cessé de dénoncer l’usure professionnelle de ces agent.es, et la précarisation jusqu’à l’os d’une partie des ATSEM et des Agent.es d’Entretien ainsi que de la quasi-totalité des animat.eur.ices. (…) Nous ne pouvons tolérer que la mairie de Grenoble soit le premier employeur de précaires en Isère ! Nous refusons que des agent.es aient des salaires en dessous du seuil de pauvreté. (…) STOP à la précarité : Augmentation des salaires – Plan de titularisation – Abandon des contrats précaires – Abandon des temps non complets imposés ; STOP à la surcharge de travail : Augmentation des temps de pause – Remplacement immédiat des absences – Embauche de renforts ; RECONNAISSANCE de nos métiers : Valorisation des carrières – Gratuité des repas – Conditions identiques pour tous.Tes (transports, repas, COS, Mutuelle, formation…). (…) Les syndicats SUD et CNT. 10, 11, 14, 15, 17 et 18 décembre : Grève des personnels des écoles de Grenoble, 11h30 – 13h30, parvis de la mairie  » >> cric-grenoble.info • https://cric-grenoble.info/infos-locales/article/greve-des-personnels-des-ecoles-de-grenoble-1911
  • 📅 📢 Nancy • Pour le retrait total de la loi Sécurité globale >>  » Pour tenter de calmer la contestation légitime du projet de loi « sécurité globale », la majorité propose la réécriture de l’article 24 qui empêcherait, de fait, la diffusion d’images des forces de l’ordre. Nous ne considérons pas cela comme un recul satisfaisant, d’autant que d’autres articles du texte conduisent à instaurer ou généraliser des outils de surveillance de masse (drones et caméras associées, n’en doutons pas, à des dispositifs de reconnaissance faciale), menacent la liberté d’expression et de manifestation, ainsi que la liberté de la presse. Aussi, nous réclamons le retrait total de ce projet de loi liberticide et nous appelons toutes celles et ceux attaché·es aux libertés démocratiques à rejoindre le Rassemblement samedi 12 décembre 2020 à 14h Place Maginot à Nancy  » >> manif-est.info • https://manif-est.info/Pour-le-retrait-total-de-la-loi-Securite-globale-1645.html
  • Marseille • Manifestation contre la Sécurité Globale, pour les libertés >>  » Appel à manifester samedi 12 décembre à Marseille Vieux-Port 14h contre la Sécurité Globale, pour défendre nos libertés ! (…)  » >> mars-infos.org • https://mars-infos.org/manifestation-contre-la-securite-5488
  • 📅 📢 Toulouse • Rassemblement contre l’islamophobie #StopLoiSéparatisme >>  » Pour dire stop à l’islamophobie d’État et pour protester contre la loi séparatisme, retrouvons-nous samedi 12 décembre à 13h à Jean Jaurès ! Face à l’offensive islamophobe actuelle et dans le cadre d’une coordination nationale, nous vous invitons ce samedi 12 décembre à participer à un rassemblement à Toulouse au métro Jean Jaurès à 13h afin de faire entendre nos voix. Au même moment, des actions seront mises en place à Paris, Marseille, Lyon, Lille, Grenoble ou encore Bordeaux. Contre les dissolutions associatives arbitraires, contre la multiplication oppressive et illégale des gardes à vue et des perquisitions administratives, contre la loi séparatisme et l’islamophobie d’Etat, organisons-nous !  » >> iaata.info • https://iaata.info/Rassemblement-contre-l-islamophobie-StopLoiSeparatisme-4559.html
  • 📅 📢 Lyon • Rassemblement contre la loi de renforcement de la laïcité et des principes républicains samedi 12 décembre >>  » Non, l’islamophobie n’est pas un principe républain ! En réponse à la présentation en Conseil des ministres du projet de loi de renforcement de la laïcité et des principes républicains, plusieurs organisations associatives et syndicales organisent un rassemblement samedi 12 décembre à 14h place Bellecour. § Cet appel au rassemblement est lancé par les organisations suivantes : Solidaires étudiant-e-s, Collectif Dar Harraga, l’Alliance Citoyenne du Grand Lyon, UD 69, la Coalition contre le Racisme et l’Islamophobie et l’UDMF. § 14h00 – 15h30 Place Bellecour, 69002 LYON  » >> rebellyon.info • https://rebellyon.info/Non-l-islamophobie-n-est-pas-un-principe-22791
  • 📅 📢 Lyon • #Stoploisécuritéglobale manifestation le 12 décembre contre les lois liberticides >>  » Appel du collectif NON à la loi « sécurité globale » rassemblant des militants de différents collectifs lyonnais (CNNR, Youth for Climate, Fakir, Gilets Jaunes, Extinction Rebellion, Ligue des Droits de l’Homme, Solidaires, Attac, Surveillons-les, Association des Victimes des Crimes Sécuritaires, Alternatiba ANV Rhône,…) contre les lois liberticides le samedi 12 décembre place Lyautey. (…)  » >> rebellyon.info • https://rebellyon.info/Stoploisecuriteglobale-manifestion-le-12-22792
  • 💥 COUVRE FEU : FAISONS DÉBORDER LA MARMITE SÉCURITAIRE >>  » Le Régime autoritaire qui détient le pouvoir en France annonce donc un couvre-feu à partir de 20H à partir de mardi, et la suppression du Réveillon du Nouvel An. Il n’y a plus l’ombre d’un doute : la décision d’instaurer un couvre-feu ne répond à aucune nécessité sanitaire. Le travail, la consommation, et toutes les activités avilissantes restent autorisées, mais les relations essentielles sont réduites au minimum. (…) L’espace public est réservé au travail et à la consommation. Nous assistons à un processus extrêmement violent de destruction de l’idée-même de vie sociale. (…) Nous observons avec amertume et inquiétude une véritable épidémie de dépressions dont la seule et unique cause est l’assignation générale à résidence par un pouvoir qui à force de lois et de répression policière est devenu le geôlier de tout un peuple. § Depuis 5 ans nous vivons sous un État d’urgence permanent qui ne nous protège ni du terrorisme ni des épidémies. En effet qui peut encore croire que ce pouvoir se soucie de notre bien-être ? Pas un jour ne passe sans qu’une nouvelle violence policière ne parvienne à nos oreilles. (…) Car c’est bien ce qu’il nous est promis : des villes sous la chape policière de 20h à 6h du matin, des villes vides, froides, où les habitants apeurés sont calfeutrés et les maîtres rôdent en uniformes. (…) Nous appelons tout un chacun à s’organiser entre amis, camarades, voisins pour faire battre le cœur de nos villes dès la tombée de la nuit. Retrouvons-nous partout, dans les rues de chaque ville et de chaque village dès le premier soir de couvre-feu : Assemblées publiques, concerts de casseroles, apéros géants, musique, free-parties, occupations de places ou de ronds-points, bars clandestins, tournois de pétanque… et faisons déborder de toute part leur dispositif de contrôle. Nous voulons tout, car notre appétit de vivre est au moins aussi grand que leur volonté de tout contrôler. Quelques pistes à partir du 15 décembre (…)  » >> Nantes Révoltée • https://www.nantes-revoltee.com/couvre-feu-faisons-deborder-la-marmite-securitaire/
  • 🌍 🌿 💥 Le Pertuis • Manifestation 19 décembre RN 88 Stop >>  » A la suite de l’appel du 17 novembre contre la réintoxiation du monde, le collectif la Lutte des sucs organise une manifestation contre le projet de déviation en deux fois deux voies entre Le Pertuis et Saint Hostien. Montrons notre opposition à ce projet du passé ! (…) P.-S. https://laluttedessucs.noblogs.org/  » >> lenumerozero.info • https://lenumerozero.info/Manifestation-Rn-88-Stop-5047
  • ⚛️ 🏴🚩 Contre l’islamophobie et la loi sur le séparatisme : faisons bloc le 12 décembre >>  » Dans sa fuite en avant sécuritaire et autoritaire, le gouvernement persiste en ciblant de plus en plus violemment les personnes musulmanes ou assignées comme telles. L’UCL appelle aux manifestations contre le projet de loi « séparatisme » du 12 décembre. Dans sa fuite en avant sécuritaire et autoritaire, le gouvernement persiste en ciblant de plus en plus violemment les personnes musulmanes ou assignées comme telles. Le projet de loi « contre le séparatisme », rebaptisé « confortant les principes républicains », instrumentalise les attentats terroristes islamistes dans le seul but de séduire l’électorat d’extrême-droite avec, en vue, les présidentielles de 2022. § Parce qu’elle lutte contre l’islamophobie sur des bases antiracistes et de classe, contre la division du prolétariat par le pouvoir, pour l’égalité et pour la liberté de culte et de conscience, l’Union Communiste Libertaire appelle sur ces bases à rejoindre les manifestations contre les lois liberticides qui se dérouleront le samedi 12 décembre à Paris, Lille, Lyon, Grenoble, Saint-Etienne… Ensemble et solidaire, contre le racisme et l’État autoritaire ! #StopLoiSéparatisme #StopIslamophobie Union communiste libertaire, le 10 décembre 2020  » > UCL – Union communiste libertaire • https://www.unioncommunistelibertaire.org/?Contre-l-islamophobie-et-la-loi-sur-le-separatisme-faisons-bloc-le-12-decembre
  • 📅 📢 🏚 🏙 Dijon • Vendredi 11 décembre, marche aux flambeaux contre la précarité >>  » Ce rassemblement au-delà de la question des loyers, a pour but de faire entendre notre colère et notre unité contre la précarité organisée par l’état au bénéfice des plus riches, les bailleurs sociaux en sont un des rouages. La CLCV appelle à rassemblement et manifestation Vendredi 11 Décembre à 18H devant le bailleur social Habellis, 28 boulevard Clémenceau. (à côté de l’auditorium). Les bailleurs sociaux se foutent de notre gueule et permettent au aux propriétaires/bailleurs privés de s’en mettre plein les poches . Le récit de ce qu’il s’est passé à Nuits st Georges n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, Habellis est un marchand de sommeil mais ce n’est pas le seul. Les témoignages que reçoit la CLCV vont dans ce sens et ce n’est pas nouveau. Les bailleurs depuis longtemps se contentent d’encaisser les loyers et n’envisagent des travaux de rénovations qu’en dernier recours. Entre temps pour eux c’est petits fours, réunion et communication aux frais des locataires, ça informe la presse en grandes pompes avec l’adjointe au logement sur des batiments qui vont être détruits mais ça oubli de le dire aux locataires qui peuvent habiter la depuis 20 ou 30 ans. (…)  » >> dijoncter.info • https://dijoncter.info/vendredi-marche-aux-flambeaux-contre-la-precarite-2361
  • 📅 📢 Retrait de la loi sécurité globale – manifestation samedi 12 décembre • Dijon et dans toute la zone fRance >>  » Communiqué des organisations à l’origine de l’appel : « Marche des Libertés : pour la liberté d’informer et d’être informé ! Pour la liberté d’expression , retrait de la loi sécurité globale ! Nouvelle manifestation samedi 12 décembre à 14h30 devant le TGI. § Samedi 5 décembre, les manifestantes et manifestants ont exercé leurs droits les plus fondamentaux, en se joignant aux Marches des libertés et des justices dans 90 villes, contre la proposition de loi « Sécurité globale » et contre les injustices. A Dijon, nous étions plus de 2000 personnes à prendre la rue (…) Nous appelons donc à une manifestation massive ce samedi 12 décembre 2020, à 14h30, au départ du Tribunal de Grande Instance de Dijon ! Liste des signataires à venir  » >> dijoncter.info • https://dijoncter.info/retrait-de-la-loi-securite-globale-manifestation-samedi-12-decembre-2360

📅 📢 🏴🚩 Marche des libertés ce samedi 12 décembre à Montpellier >>  » Une nouvelle manifestation se tiendra ce samedi 12 décembre à Montpellier à l’appel du collectif Danger Loi Sécurité Globale. Alors que le Préfet avait interdit toute manifestation dans le centre ville samedi dernier après midi, une conférence de presse avait attiré plus de 400 personnes sur la place de la Comédie, pour dénoncer le projet de loi adopté par l’Assemblée nationale ainsi que l’interdiction préfectorale, qui faisait suite aux coups de pression du président de la CCI André Deljarry. § Cette nouvelle mobilisation partira à 11h ce samedi 12 décembre de la place du Nombre d’Or, dans le quartier Antigone, pour se rendre jusque sur l’Esplanade Charles de Gaulle dans l’Écusson.  » >> photo : Photocratie • La mule du pape • https://www.lamuledupape.com/2020/12/09/marche-des-libertes-ce-samedi-12-decembre-a-montpellier/

  • 📅 📢 ✊🏿 ✊🏽 Manifestons le 18 décembre pour les droits des migrant-es >> « Le 18 décembre est la Journée Internationale des Migrant-es. Pour tous ceux qui se préoccupent de la défense des Droits humains, c’est l’occasion de rappeler l’importance de cette question, dans un contexte où le nationalisme, le racisme et la xénophobie s’acharnent à en faire un « problème ». Nous dénonçons les responsables politiques qui font un amalgame entre immigration et terrorisme comme l’a fait le ministre Darmanin dans sa tournée dans le pays du Maghreb en novembre 2020. (…) Nous exigeons la bonne application de la Convention internationale des droits de l’enfant, et donc que les mineurs isolés étrangers ne soient en aucun cas victimes d’inégalité de traitement au sein des dispositifs de droit commun de la protection de l’enfance. (…) Il est temps d’affirmer que la liberté de circulation et d’installation des femmes et des hommes sur l’ensemble de la planète est une composante normale et souhaitable de l’humanité que nous voulons. Signataires : CGT – CRID – États Généraux des Migrations – FSU – Libre Pensée – Ligue des droits de l’Homme – Ligue de l’Enseignement – Médecins du Monde – Mouvement de la Paix – MRAP – SOS Racisme – Syndicat des avocats de France – Syndicat de la Magistrature – Union Syndicale Solidaires (…)  » >> MRAP * https://www.mrap.fr/manifestons-le-18-decembre-pour-les-droits-des-migrant-es-791.html
  • 🌶🍆 ✊🏿 ✊🏽 🖤 Cantine de soutien à la caisse de la coordination anti-répression Paris-IDF >>  » Retrouvons nous ce dimanche 13 décembre à partir de 14h au local squatté et autogéré du quartier de la place Sainte Marthe (1 rue Jean et Marie Moinon) pour une cantine à prix libre en soutien à la caisse de la coordination anti-répression Paris-IDF. (…) L’état cherche à museler notre rage de ce système autoritaire. Les interpellations massives et arbitraires, les coups de matraques, les rappels à la loi, les condamnations sont autant de moyens d’étouffer les contestations. A cela s’ajoute les mesures sanitaires qui sont une nouvelle façon de briser nos liens, de nous isoler, de nous décourager. Face aux dispositifs policiers, judiciaires et sanitaires toujours plus poussés, ne restons pas isolé.es. (…) nous vous invitons ce dimanche 13 décembre à partir de 14 h à une cantine à prix libre au local occupé et autogéré de l’arche (1 rue Jean et Marie Moinon) dans le 10 ème arrondissement de Paris. L’argent récolté servira à alimenter la caisse de la coordination anti-répréssion Paris-IDF (https://rajcollective.noblogs.org/) qui permet de couvrir les frais de justice occasionés par les interpellations. § Cette cantine sera aussi l’occasion de discuter des suites à donner à la mobilisation actuelle contre la loi Sécurité Globale et plus généralement aux façons de s’organiser face aux nouvelles mesures securitaires de ces derniers mois. Face à leur monde toujours plus liberticide et autoritaire, continuons à nous rencontrer et nous organiser !  » >> paris-luttes.info • https://paris-luttes.info/cantine-de-soutien-a-la-caisse-de-14566
  • 📅 📢 [Brest] 🏴‍☠️ Ⓐ 🏴🚩 Manif contre l’autoritarisme et les violences policières samedi 12 décembre >>  » A l’appel de différentes orgas, manifestation samedi 12 décembre à 15h, place de la Liberté, à Brest.  » >> bourrasque-info.org • https://bourrasque-info.org/spip.php?article1859
  • Samedi, touTEs ensemble contre les lois liberticides et islamophobes ! >>  » Nous publions le communiqué du NPA « Samedi, touTEs ensemble contre les lois liberticides et islamophobes ! ». « Depuis plusieurs semaines, sous la pression de l’extrême droite et des syndicats de police, Macron, Darmanin et leurs amis sont à l’offensive. Tout cela a pour but d’accoucher d’une société basée sur une économie ultralibérale accompagnée d’un contrôle social sécuritaire. Nous ne les laisserons pas faire, en commençant par être dans la rue ce samedi. » Alors que le projet de loi « confortant les principes républicains » (ex-loi sur le « séparatisme ») est arrivé aujourd’hui au conseil des ministres, ce samedi 12 décembre sont appelées des manifestations contre les lois liberticides auxquelles nous participerons. (…)  » >> NPA, Révolution Permanente 🛠 https://www.revolutionpermanente.fr/Samedi-touTEs-ensemble-contre-les-lois-liberticides-et-islamophobes
  • 📅 📢 Sainté 🏴🚩Marche pour le retrait des lois « sécurité globale » et « séparatisme » • Appel commun >>  » Le gouvernement multiplie les lois liberticides, portant atteintes à des libertés fondamentales. Le projet de loi sécurité globale, le nouveau schéma national du maintien de l’ordre, le délit d’entrave compris dans la loi de programmation de la recherche, le projet de loi censé renforcer les principes républicains, les dissolutions administratives d’associations, les attaques contre la liberté de la recherche universitaire, les discours ministériels, tout cela marque une dérive autoritaire inquiétante.(…) Ces deux projets de lois sont inacceptables et liberticides : le retrait doit en être exigé conjointement dans nos mobilisations ! RETRAIT DES PROJETS DE LOIS « SÉCURITÉ GLOBALE » ET « SÉPARATISME » ! Signataires : Collectif stéphanois contre l’islamophobie et pour l’égalité, Ligue des Droits de l’Homme Loire, Libre Pensée 42, Attac Loire-sud, Les Sampianes, CGT Loire, Solidaires Loire, CNT Loire, France Insoumise Saint-Étienne, Ensemble ! Région stéphanoise, Union pour le communisme, Jeunes Communistes de la Loire, Jeunes révolutionnaires de Saint-Étienne. P.-S. Événement FB ici https://www.facebook.com/events/2580059795548117 >> lenumerozero.info • https://lenumerozero.info/Marche-pour-le-retrait-des-lois-securite-globale-et-separatisme-5044
  • Lyon • Sortie du calendrier Black Screen 2021 à La Luttine les samedi 12 et 19 décembre >>  » Les samedi 12 et 19 décembre entre 14h et 18h, venez choper le nouveau calendrier sérigraphié Black Screen à la Luttine ! En soutien aux frais de fonctionnement de la Luttine. (…) Comme chaque année, c’est un superbe calendrier sérigraphié en plein de couleurs, confectionné malgré l’adversité, les confinements, la police, le macronisme et l’absence d’horizon, par une bande d’artisans-bénévoles de toute évidence vrillés du ciboulot. Le tout, bien sûr, en soutien aux frais de fonctionnement de La Luttine. RDV entre 14h et 18h ces deux samedis pour le choper ! (…) La Luttine 91 rue Montesquieu Lyon 7 (…) metro Saxe Gambetta https://laluttine.wordpress.com/  » >> rebellyon.info • https://rebellyon.info/SAMEDI-12-19-12-SORTIE-DU-CALENDRIER-22790
  • 📅 📢 Toulouse • Un plan d’urgence pour Notre Santé, Pas pour les profits ! • Manif 12 décembre >>  » Un plan d’urgence pour notre Santé pas pour les profits ! Plus de sécurité sociale, moins de sécurité globale. Manifestation Samedi 12 décembre à Toulouse, 14H place Saint Cyprien § Aujourd’hui, près d’un mois après le début du deuxième confinement, force est de constater que même si la situation sanitaire s’améliore, la situation catastrophique de l’hôpital et plus généralement des services publics, la situation sociale dramatique pour des millions de personnes et la mise en danger des libertés publiques sont quand à elles plus que jamais d’actualité. § Le gouvernement oublie de préciser que si l’hôpital a tenu, c’est au détriment de la santé de dizaines de milliers de personnes du fait de retard aux soins, de déprogrammations massives, de choix entre les patients (personnes souffrant d’autres pathologies, personnes en situation de handicap, personnes âgées….) Les 5000 lits de réanimation qui ont été occupés par des patients COVID le sont habituellement à près de 100% par les patients habituels. § Les besoins en lits et en postes sont plus que jamais d’actualité dans les hôpitaux ! Il faut rouvrir les 100 000 lits fermés ces dernières années et pour cela embaucher massivement : 100 000 postes dans les hôpitaux, 200 000 dans les EPHAD et pour la transition pour une vie autonome dans un lieu de vie choisi. Au CHU de Toulouse le besoin est immédiat : 1500 postes maintenant ! (…) La gestion autoritaire de la situation est la conséquence du refus du pouvoir d’investir dans la santé et les services publics. (…) Signataires : (…)  » >> iaata.info • https://iaata.info/Un-plan-d-urgence-pour-Notre-Sante-Pas-pour-les-profits-4551.html
  • 🐈 Ⓐ Au Chat Noir (Toulouse) ~ Programme décembre 2020 >>  » Local associatif regroupant la Bibliothèque Anarcha-Féministe, la Confédération Nationale du Travail 31, l’Union Communiste Libertaire 31, l’Union Antifascite Toulousaine, le groupe Libertad de la Fédération Anarchiste, le Secours Rouge Toulouse. (…) Le local unitaire « Au Chat Noir » accueille de nouveaux colocataires : le Secours Rouge Toulouse. Le Secours Rouge Toulouse se donne comme objectif d’organiser les militant·e·s communistes, anarchistes et d’autres courants révolutionnaires pour développer la solidarité révolutionnaire face à toutes les formes de répression des luttes émancipatrices (anticapitalistes, antiracistes, antipatriarcales, anti-impérialistes anti- LGBTIphobes…). (…) P.-S. Contacts : toulouserevolution@riseup.net ; Nous soutenir : https://auchatnoir.noblogs.org/nous-soutenir/  » >> iaata.info • https://iaata.info/Au-Chat-Noir-Programme-decembre-2020-4552.html
  • 💥RÉSISTANCES : LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS >>  » ➡️ SAMEDI 12 DÉCEMBRE NANTES : Rendez-vous à 14H devant le CHU à Hôtel Dieu contre la casse de l’hôpital et contre le transfert du CHU sur l’île de Nantes : un projet absurde et coûteux qui prévoit de détruire l’hôpital existant pour supprimer 230 lits et 400 postes de soignants. C’est aussi l’occasion de dire oui à la sécurité sociale, et non à leur « sécurité globale ». § SAINT-NAZAIRE : Rendez-vous à 15H, Place des Droits de l’Homme, à l’appel de nombreux syndicats et organisations contre le projet de loi de « sécurité globale ». § PARIS : 14H30, Place du Chatelet. Un grand nombre de collectifs appellent à converger contre l’Etat policier et le fascisme qui vient au cœur de la capitale. Contre la « loi de sécurité globale » mais aussi la « loi sur le séparatisme », le fichages, et les nombreuses offensives autoritaires et racistes du gouvernement Macron. § ➡️ MARDI 15 DÉCEMBRE NANTES : Rendez-vous à 17H30 devant la préfecture, avant le premier soir de couvre-feu, pour protester massivement contre la « loi de sécurité globale » !  » >> Nantes Révoltée • https://www.nantes-revoltee.com/%f0%9f%92%a5resistances-les-prochains-rendez-vous/
  • 📅 📢 lundi 14 décembre 2020 – Strasbourg – AG Contre la précarité et réformes sécuritaires à l’université >>  » AG Contre la précarité et réformes sécuritaires à l’université, Assemblée générale ce lundi 14/12 sur le campus de l’Université, 12h, Institut Le Bel, Amphi A3  » >> Strasbourg furieuse • https://strasbourgfurieuse.demosphere.net/rv/2661
  • 📅 📢 ✊🏿🕊✊🏽 Rassemblement samedi 19 décembre à 14h devant le CRA de Cornebarrieu Toulouse >>  » POUR L’ABOLITION DES PRISONS POUR ÉTRANGER.E.S ! Le 18 décembre, pour la Journée internationale des migrantEs, nous rejoignons les collectifs de sans-papiers et tous leurs soutiens pour un acte 4 : continuer la lutte pour la régularisation de toutEs les sans-papiers, la fermeture des centres de rétention administrative (CRA) et le logement pour toutEs. § Les images du démantèlement du camp à Saint-Denis et de la répression policière lors de la manifestation des exiléEs place de la République à Paris donnent à voir comment l’État traite les personnes vulnérables, sans abri. Mais loin des caméras, la répression est le quotidien des exiléEs, notamment à Calais. § Cette violence policière et ce racisme d’État s’exercent sur les sans-papiers partout, tout le temps : dans les rues, les camps, les squats, et dans les CRA. Les CRA sont des prisons pour étrangerEs, où les personnes y sont humiliées, déshumanisées et violentées par l’État. § Cette violence policière et ce racisme d’État s’exercent depuis des décennies sur les populations précaires et racisées. Appliquant une doctrine coloniale du maintien de l’ordre dans les quartiers populaires, la police harcèle, insulte, humilie, frappe, mutile et tue. § Il s’agit ainsi de soumettre les populations : de les invisibiliser, de les maintenir à la marge et dans la précarité, de permettre leur exploitation. Les CRA ont une fonction comparable, ils ne servent pas qu’à expulser et punir les sans-papiers, mais aussi à les faire vivre sous la menace permanente de l’enfermement et de l’expulsion, afin de les maintenir corvéables et invisibles, d’en faire une main d’œuvre délocalisée à l’intérieur du territoire. § La fuite en avant autoritaire et fascisante de l’État s’accentue avec la loi de « sécurité globale », tandis que la « loi confortant les principes républicains » (ex-loi contre le « séparatisme ») affiche une islamophobie d’État totalement décomplexée. Ces lois alimentent l’imaginaire d’un ennemi de l’intérieur qui est à contrôler, enfermer, expulser, à la suite des lois sécuritaires et racistes qui ont précédé et se sont empilées au fil des ans. § Sous le prétexte d’une « lutte anti-terroriste », l’État s’attaque depuis des années à toutes les personnes musulmanes ou supposées telles. Avec la décision récente de dissoudre le CCIF sur la base d’accusations fallacieuses, il cherche aussi à désarmer les luttes contre l’islamophobie, la résistance et l’auto-organisation de celles et ceux qui subissent le racisme d’État. § Contre cet État raciste, contre sa police, nous opposons une auto-organisation émancipatrice, décoloniale, anti-impérialiste et antiraciste, nous nous joignons aux collectifs de personnes concernées qui organisent la défense et la riposte. § Nous soutenons les luttes que les personnes enfermées mènent à l’intérieur des CRA, elles exigent leur libération et la fermeture de tous les CRA en France. § En solidarité avec les personnes sans-papiers emprisonnées au CRA, venez le samedi 19 décembre à 14h ! Notre collectif organise un covoiturage, n’hésitez pas à nous contacter au 07 51 37 96 57. § Papiers pour toutEs ou pour personne, ni prison, ni CRA, ni expulsion. À bas le racisme d’État ! À bas les frontières !  » >> Toulouse Anti CRA • https://toulouseanticra.noblogs.org/rassemblement-samedi-19-decembre-a-14h-devant-le-cra-de-cornebarrieu-toulouse/
  • 📅 ✊🏿✊🏽 Discussion sur la répression de la manif du samedi 12 décembre à Paris >>  » Ne restons pas isolé.es face à la répression ! Nous proposons un moment de discussion au Marbré, mercredi 16 décembre à 17h30, au 39 rue des Deux Communes à Montreuil, ligne 9 métro Robespierre, entre les personnes concernées par la répression du 12 décembre et leurs proches, et pour échanger nos expériences et conseils pour y faire face. Nous nous sommes fait arrêter ensemble, nous pouvons nous en sortir ensemble ! § La manifestation de samedi dernier a connu une répression massive. L’État a décidé d’écraser la contestation, noyant le cortège sous les charges de la CSI et des BRAV, déployant une quantité de flics démesurée pour détruire la confiance que nous avions dans notre capacité à tenir la rue ces dernières semaines. Cette répression a été facilitée par la dissociation d’une grande partie des organisations et syndicats. § Sur plus de 140 interpellations, en préventive ou pendant la manif, il y a des dizaines de personnes en garde-à-vue, et il y aura sûrement des comparutions immédiates lundi et mardi à partir de 13h au Tribunal de Grande Instance Porte de Clichy, et des procès dans les mois à venir. Compte tenu du contexte médiatique et politique particulièrement offensif contre celleux qui sont considéré.es par les flics et les juges comme « radicaux » ou « d’ultragauche », il paraît important de ne pas rester isolé.es face à la répression. Nous pouvons nous organiser collectivement pour créer des moments de rencontre entre les personnes concernées par la répression du 12 décembre et leurs proches et pour échanger nos expériences et conseils pour y faire face. Nous nous sommes fait arrêter ensemble, nous pouvons nous en sortir ensemble ! § Nous proposons donc un moment de discussion au Marbré, mercredi 16 décembre à 17h30, au 39 rue des Deux Communes à Montreuil, ligne 9 métro Robespierre.  » 🖤 ❤️ >> paris-luttes.info • https://paris-luttes.info/discussion-sur-la-repression-de-la-14584
  • 📅 📢 Toulouse ☀ Manifestation vendredi 18 décembre – 18h Pl. Arnaud Bernard >>  » Plusieurs organisations de personnes sans-papiers et de personnes en soutiens appellent à manifester le vendredi 18 décembre 2020 à 18 heures pour la regularisation des personnes sans-papiers, la fermeture des Centres de Retention et des logements dignes pour toustes. Rendez-vous place Arnaud Bernard, manifestation en direction de Jean Jaurès. A l’heure où des cortèges de manifestation sont attaqués par l’extrême-droite (à Strasbourg et Caen ces dernières semaines), par la police (à Paris ce samedi 12 décembre) sans autre justification qu’idéologiques, où la loi séparatisme est proposée à quelques semaines d’intervalle de la loi sur la sécurité globale, pour mieux articuler contrôle de la population et islamophobie, 260 organisations appellent à manifester dans le maximum de villes et villages le 18 décembre pour l’Acte IV des Sans-papiers. Femmes sans-papiers, personnes lgbti+ sans-papiers, musulman·es sans-papiers, travailleur·ses sans-papiers, militant·es sans-papiers, mineur·es étranger·es isolé·es, et toutes les personnes et organisations qui les soutiennent : l’heure est à la solidarité, que ce soit dans les prochains jours, les prochaines semaines, les prochaines années ! Jusqu’à la régularisation totale des personnes sans-papiers, la fermeture des centres de rétention et l’hébergement digne de toutes les personnes qui n’ont pas de logement. « Olélé, Olala, Régularisation, de touTEs les sans papiers ! » Pour les personnes qui sont sur fb, voici l’événement pour la manifestation de vendredi : https://www.facebook.com/events/405531853972123 « On veut plus d’argent pour la santé, et pour l’éducation Mais plus aucun, centre de rétention » ; A l’occasion de l’acte IV aura lieu, le lendemain, samedi 19 décembre à 14h, un rassemblement en solidarité avec les personnes retenues au CRA. Toutes les infos sur IAATA : https://iaata.info/Rassemblement-samedi-19-decembre-a-14h-devant-le-CRA-de-Cornebarrieu-Toulouse-4563.html (…)  » >> iaata.info • https://iaata.info/Manifestation-vendredi-18-de%CC%81cembre-18h-Pl-Arnaud-Bernard-4564.html
  • Tisser des complicités, ouvrir des perspectives >>  » Texte diffusé dans les rues de Caen lors de la dernière manif contre les lois sécuritaires. § « La France tient par ses policiers et ses gendarmes », Emmanuel Macron s’adressant à un bureaucrate d’un syndicat de police. § Il apparaît de plus en plus clairement que les gouvernements ont décidé d’opter pour une direction autoritaire et répressive en réponse aux bouleversements environnementaux, économiques et sociaux à venir. Faillites, plans de licenciement, montée du chômage, accélération de la digitalisation de l’économie et de nos vies qui va accentuer ces effets… Derrière tout ça, il y a des vies brisées. Les plans de relance sont quant à eux financés par la dette auprès des banques centrales. Ce qui est à prévoir est une augmentation des prélèvements et des impôts pour les populations ordinaires. § Toutefois, ce n’est pas la victoire des forces du Marché. L’hypothèse la plus défendue chez les dirigeants et dirigeantes et leurs experts, c’est une hypertrophie de l’Etat, notamment de ses flics, juges et mâtons. Il est aussi question de développer des subsides pour maintenir une armée de réserve et limiter l’explosion de la misère. Evidemment, ces quelques miettes seront conditionnées au respect de l’autorité. Pôle emploi nous dictera quel emploi nous devrons occuper. C’est pourquoi les discours simplistes de gauche appelant à plus d’Etat face à la concurrence du Marché sont une balle dans le pied. Il n’y a pas les services publics d’un côté et la flicaille de l’autre. L’Etat est une entité cohérente, qui sait jouer sur les deux tableaux : « la main qui assassine est aussi celle qui soigne ». (…) C’est pourquoi nous vous invitons à un moment de discussion le SAMEDI 19 DECEMBRE à 17h30 à la Pétroleuse, 163 cours Cafarelli Mondeville (sur la presqu’île caennaise).  » >> Liberté pour tous et toutes !  » >> nantes.indymedia.org, 🏴‍☠️ Ⓐ 🏴🚩 🏳️‍🌈 🏳️‍⚧ 🇬🇳 🇪🇭 • https://nantes.indymedia.org/articles/54468
  • 💥 MARDI 15 DÉCEMBRE : MARCHE DES LIBERTÉS À NANTES ! >>  » Demain mardi, grande marche des Libertés à Nantes. Rendez-vous à 17H30 devant la Préfecture. Face aux innombrables attaques contre les libertés, « loi de sécurité globale », « séparatisme », couvre-feu et violences policières, soyons des milliers. Ne laissons pas le climat autoritaire s’installer sans réagir. Invitez vos amis ! NB : L’appel est déclaré par les syndicats.  » >> Nantes Révoltée • https://www.nantes-revoltee.com/%f0%9f%92%a5-mardi-15-decembre-marche-des-libertes-a-nantes/

📅 🏴🚩 Mardi 13h, TGI de Paris : De nouveau, la solidarité populaire est attaquée ! >>  » Suite aux interpellations arbitraires et violentes de la manifestation de samedi contre les lois sécurité globale, séparatismes et contre l’islamophobie, nous appelons à un rassemblement mardi 15 à 13h devant le tribunal de Paris, à Porte de Clichy. § Aujourd’hui, le 12 décembre 2020, nous nous sommes retrouvé.e.s pour la manifestation contre les lois de sécurité globale et contre le séparatisme. Nous dénonçons la répression massive qui n’a pour autre but que de dissuader de sortir dans la rue pour exprimer librement nos idées et nos convictions politiques. Comme le 1er mai 2020 lors d’une distribution de nourriture pour des habitant·e·s place du marché à Montreuil, comme lors de différentes actions des BSP d’île-deFrance qui ont entrainé des amendes, les actions de solidarité populaire sont sanctionnées par l’État. § Avant même de rejoindre le point de départ de la manifestation pourtant autorisée, nous avons subi trois contrôles de police avec fouilles de sacs et palpations, notamment sur des femmes par des policiers hommes. Dès le départ de la manifestation, les forces de l’ordre encadraient totalement le cortège et ont chargé plusieurs fois en visant les banderoles. Au bout de trois charges policières successives, sous les coups de matraques et malgré la résistance et le courage des camarades du 18e, d’Aubervilliers Pantin et de Montreuil, les banderoles des Brigades de Solidarité Populaire nous ont été arrachées et au moins sept camarades (BSP et CSPM) ont été arrêté.e.s. § La stratégie policière a privilégié l’usage immédiat de la matraque et le corps à corps. Le contenu des banderoles était : Autodéfense populaire » et « Islam, gauchisme, séparatisme, et toi, t’es fiché·e pour quoi ? ». Le prétexte invoqué par les forces de l’ordre était le contenu des banderoles qui soit disant « appelait à la haine ». Il s’agit donc de l’expression publique d’opinions politiques face aux propositions de lois actuelles qui a été visée et réprimée lors de cette manifestation. Le message politique que nous portons est devenu une cible des forces de l’ordre. (…) Plusieurs camarades des Brigades de solidarité populaire et d’autres manifestant.e.s ont été déféré.e.s et transféré.e.s au dépôt à l’issue de leur gav de 48h et passeront au tribunal mardi après-midi.
La solidarité est notre arme,
Liberté pour toustes,
Seul le peuple sauve le peuple.
Brigades de Solidarité Populaire Île de France « 
paris-luttes.info • https://paris-luttes.info/de-nouveau-la-solidarite-populaire-14586

  • 📅 📢 L’intersyndicale des comédiens et techniciens du spectacle vivant appellent tous ses adhérents et sympathisants à manifester, mardi 15 décembre, partout en France. >>  » Après la désannonce gouvernementale méprisante et incohérente du 10 décembre interdisant la réouverture des salles de spectacle et de cinéma initialement programmée le 15 décembre un appel à manifester a été lancé nationalement par l’intersyndicale du spectacle vivant. § Professionnels du spectacle vivant, que vous soyez techniciens, administratifs ou artistes, que vous soyez permanents ou intermittents, il est essentiel de répondre à cet appel en nombre ! Spectateurs, spectatrices en manque, n’hésitez pas à nous rejoindre ! A Strasbourg manifestation mardi 15 décembre à 14h Place Kéber (…) Source : message reçu le 14 décembre 22h  » >> via Strasbourg Furieuse * https://strasbourgfurieuse.demosphere.net/rv/2664
  • 📅 📢 ✊🏿✊🏽 Séance de déplacement collectif >>  » La Défense Collective Paris-Banlieues organise une séance de déplacement collectif mixte et ouverte à tous.tes ! Rendez-vous ce jeudi 17 décembre à 17h30, au Marbré 39 rue des Deux Communes à Montreuil, sortie Robespierre de la ligne 9. Les dernières manifs contre les lois sécurité globale et contre le séparatisme ont montré une déter impressionnante. Nous avons réussi à tenir la rue et à mettre en échec les flics à plusieurs reprises. Mais samedi dernier, l’État se devait de briser notre confiance, et nous a écrasé sous les charges. Pour ne pas rester sur une impression de défaite et de passivité face à la démonstration de force de l’État, la Défense Collective Paris-Banlieues organise une séance de déplacement collectif mixte et ouverte à tous.tes ! § Rendez-vous ce jeudi 17 décembre à 17h30, au Marbré 39 rue des Deux Communes à Montreuil, sortie Robespierre de la ligne 9. § Au programme : apprendre à gérer ses peurs, se faire confiance, se déplacer de manière solidaire dans la rue en diffusant des réflexes de cohésion, voire se défendre en diminuant les risques de blessures et d’interpellations. Seul.e ou en groupe, venez quelles que soient vos habitudes ou vos pratiques, dans une tenue confortable. § Les flics nous veulent individualistes et arrêtent plus facilement les personnes isolé·e·s. Face à eux, nos conditions physiques individuelles ne pourront rien, apprenons ensemble à nous défendre sans virilisme et dans la bienveillance ! Venez masqué.es ! § Pour nous contacter : defensecollective-pb@riseup.net Twitter : @defensecopb Facebook : Défense collective Paris Banlieues Blog : https://defensecollectiveparisbanlieues.noblogs.org/  » >> paris-luttes.info • https://paris-luttes.info/la-defense-collective-paris-14587
  • ***☀☀☀☀☀☀☀☀

::: medias autonomes, anarchistes, automédias, zines … Revues de presse complémentaires, nouvelles parutions (hebdos, mensuels), sources du bol de rⒶge (à venir), souscriptions, sorties :::

  • https://www.ephemanar.net/
  • https://mars-infos.org/+-ephemeride-+
  • 📰 Ⓐ Courant Alternatif • Le numéro 305 de décembre est sorti > oclibertaire.lautre.net • http://www.oclibertaire.lautre.net/spip.php?article2489
  • 📰 Ⓐ CQFD • Au sommaire du n°193 (en kiosque) > cqfd-journal.org • http://cqfd-journal.org/Au-sommaire-du-no193-en-kiosque
  • Souscription solidaire au local associatif Au Chat Noir à Toulouse : « Depuis mars 2019, le local associatif Au Chat Noir fait vivre à Toulouse nos valeurs d’entraide et d’échange entre diverses organisations libertaires, anticapitalistes et antifascistes de la ville. Nous accueillons des débats, projections de films, groupes de discussion, ainsi que des permanences syndicales et une bibliothèque anarcha- féministe. Nous œuvrons également à ouvrir ce lieu à tou·tes celleux qui luttent pour leur émancipation et qui en ont besoin. Nous espérons que la liste de groupes qui en bénéficient de façon ponctuelle ou plus régulière ne fasse que s’allonger. En optant pour le soutien régulier, vous nous permettez de renforcer notre sécurité financière en contribuant au loyer et aux charges du local et participez à cette dynamique de lutte et dialogue par-delà les clivages organisationnels. C’est une façon d’agir politiquement, d’apporter un soutien concret à ces initiatives. Plus d’informations sur : https://auchatnoir.noblogs.org/nous-soutenir/ (…) » > iaata.info • https://iaata.info/Souscription-solidaire-au-local-associatif-Au-Chat-Noir-a-Toulouse-4537.html
  • telier de libération de vie numérique : la vidéo 2/2 (Peertube) 🎥 [#video] : « Deuxième partie (indépendante de la première) d’une série de deux ateliers de libération de vie numérique autour du thème de la vidéo. Ici nous verrons en pratique comment déGAFAMiser et plus précisément dégoogliser nos vidéos à l’aide de Peertube, une plateforme libre et décentralisée d’hébergement de vidéos. Plus d’infos et inscription ici : https://mobilizon.fr/events/954135d2-19c2-446d-8f28-9f283e2d406b Retrouvez les ateliers de libération de vie numérique tous les deuxièmes dimanches du mois en présentiel (dès que possible) à La Base Marseille avec les membres de RevLibre et d’AïoLibre. (…) » > mars-infos.org • https://mars-infos.org/atelier-de-liberation-de-vie-5462
  • ✊🏿 ✊🏽 🖤 ❤️ 13’12 contre les violences policières ☀ Appel à soutien aux victimes et familles de victimes de la police. « Appel à soutien au lancement du morceau de rap « 13’12 contre les violences policières » ☀ Appel à financement participatif ☀ L’intégralité des fonds réunis, au delà des 1000 premiers euros nécessaires à la production du CD, iront aux victimes et familles de victimes de la police. Parce que la police tue en moyenne 18 personnes chaque année en France, majoritairement de jeunes hommes arabes ou noirs. Parce que ça dure depuis trop longtemps et que trop peu s’en émeuvent. Parce que l’agenda politique ne semble pas avoir pour objectif d’y mettre un terme, à l’heure où au contraire un projet de loi sur la “sécurité globale” (sic) prévoit entre autres choses d’interdire de photographier ou filmer les policiers dans l’exercice de leurs fonctions, et est en cours d’examen par l’Assemblée Nationale. Pour que l’information circule. Pour assurer notre soutien plein et entier aux victimes et à leurs familles. Pour que ces exactions cessent. Parce que nous refusons d’être les complices silencieux de ces meurtres racistes. Pour toutes ces raisons, nous avons choisi de parler. Ou plus exactement de rapper. Nous sommes 33 MC’s, sur un seul morceau, tou.te.s uni.e.s derrière une même exigence de justice, derrière une seule et unique bannière sur laquelle il pourrait être inscrit: 13’12 contre les violences policières. (…) » > Le paria • https://leparia.fr/1312-contre-les-violences-policieres-appel-a-soutien/ … (///) 💀👮 13’12 CONTRE LES VIOLENCES POLICIÈRES >> « Il est des projets musicaux qui marquent leur Histoire. 13’12 contre les violences policières épingle un fléau qu’on voudrait dire “de notre époque”, et qui pourtant dure depuis des générations et semble se refiler comme la peste. A l’heure où on tente de minimiser l’entendue du problème sur les télés poubelles du pouvoir, voici un morceau sans détour qui parle du vécu et d’un sentiment grandissant en France, celui d’une police qui a fait main basse sur le territoire et qui humilie, blesse, mutile ou tue au gré de ses pulsions. Et toujours, couverte par la hiérarchie… (…)  » >> Cerveaux Non Disponibles • https://cerveauxnondisponibles.net/2020/12/13/1312-contre-les-violences-policieres/
  • Réseau Mutu : https://reseaumutu.info/
  • Sedna Medias Libres : https://mediaslibres.org/
  • 🌍 🛠📰 Recap’Hebdo de Rapports de force : « Sécuritaire, luttes, climat » >>  » Pendant que la bataille contre les lois sécuritaires et liberticides fait rage, on apprend que le Covid est malheureusement plus efficace que les États et leurs éternels « engagements à horizon 2050 » pour réduire les émissions de CO2… Ajoutez à ça une pincée de luttes dans les boîtes et dans la rue et vous tenez notre récap hebdo. § Mesures sécuritaires à tous les étages § Mobilisations contre la loi Sécurité globale (…)  » >> Rapports de Force * https://rapportsdeforce.fr/recaphebdo/securitaire-luttes-climat-12128865
  • GAYE CAMARA / VINCENZO VIECCHI / SNCF RATP ; MENACE DE PRIVATISATION 🎧 [#audio] >>  » Ce 15 décembre 2020, la décision sera rendue par un juge d’instruction concernant le non-lieu de l’affaire Gaye CAMARA, le procès aura lieu mardi 15 décembre à 16 h 00 au Palais de Justice (sur l’île de la cité). En ce début d’émission, nous serons en compagnie de Mahammadou Camara, le frère de Gaye, qui nous retracera l’affaire. Ce mardi 15 décembre à 9h, Vincenzo Vecchi passe en audience devant la Cour de Cassation de paris au Palais de Justice (sur l’île de la cité). Dans ce second temps, nous entendrons l’émission réalisée par le collectif de soutien à Vincenzo Vecchi, concernant cette audience. Nous terminerons cette émission, sur la question de la privatisation des transports en Île-de-France avec un reportage réalisé le 9 décembre dernier, sur le rassemblement des salarié-e-s de la SNCF et de la RATP devant le siège de Île-de-France MOBILITÉ à Paris.  » >> L’Actualité des Luttes * http://actualitedesluttes.info/gaye-camara-vincenzo-viecchi-sncf-ratp%e2%80%af-menace-de-privatisation/
  • ***☀☀☀

***

:::1Bol2RⒶge::: [Reposito • Revue presse et rs]

Tour du monde des luttes en cours du 10 au xx décembre /// Agenda des rdv de lutte à venir en dernière partie.

Abonnes-toi à 1 BoL 2 Rage * !
https://www.facebook.com/1bol2rage
https://akratnode.wordpress.com/category/1bol2r%e2%93%90ge/

Rejoindre les groupes Non au darwinisme social contre toutes les oppressions et contre « la vie nue » :
• Non au darwinisme social ! (1)
• Coalition pour l’Abolition de la Police (2)
• + à venir

Un condensé quotidien des dernières publications des groupes Non au darwinisme social (3)


• Sources : medias libres, anti-autoritaires : sedna medias libres, réseau mutu, Indymedia, blogs, groupes libertaires et/ou révolutionnaires sur les rs ; + sélections parcimonieuse d’articles de la presse marchande ; et plus selon affinités… Bonne lecture !


:::1Bol2RⒶge:::
Le blog akratnode – rubrique 1Bol2RⒶge (dont archives) : https://akratnode.wordpress.com/category/1bol2r%e2%93%90ge/
Le blog mdp des groupes Non au Darwinisme Social https://blogs.mediapart.fr/non-au-darwinisme-social/blog/
Sur diaspora* : https://diaspora-fr.org/people/d31ee0005fff0138905f124c77a41d08
Sur Seenthis : https://seenthis.net/people/solitudemaisdishuits
Sur Tweeter : https://twitter.com/kurunvihan2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s