ⒶKratnode

20 juillet 2015

 

 » Le 19 juillet 1936, à la suite du coup d’état militaire fasciste de Franco, la CNT déclare la grève générale. Alors que le gouvernement Martinez Barrio refuse d’armer le peuple et doit démissionner, à Barcelone le peuple écrase la révolte de l’armée après de sanglants combats. A Madrid des milliers de travailleurs.euses occupent les rues, bloquant les militaires dans les casernes.

 

En Catalogne et en Aragon comme dans d’autres régions, le travailleurs.euses formé.e.s en milices prennent les armes et érigent des barricades. C’est le début de la révolution sociale qui verra les ouvriers.ères et les employé.e.s collectiviser les entreprises, les transports, les commerces. Les paysan.ne.s se saisissant des terres qui appartenaient jusqu’alors aux riches propriétaires terriens.

http://www.youtube.com/playlist?list=PL0zfyXM4d5IedkIYMZjHudJKLEwHjyV0c

On a beaucoup écrit sur les erreurs de certains dirigeants de la CNT, sur les trahisons des communistes et de l’URSS, sur la défaite face au fascisme. Mais rappelons-nous de ces hommes et femmes qui portaient alors un « monde nouveau dans leur cœur » et pour lequel ils et elles se sont battus jusqu’au bout.  »

http://www.youtube.com/playlist?list=PL6ohr7-ytxNKK5qaXJYiNmSBTRY_VM6qR

 

Post repris de Confédération Nationale du Travail comité BZH le dimanche 19 juillet 2015

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s