fRrance ~ Communiqué GADI, appel à contre-manifs antifas le 05.04.14

par GADI via Contra Info

« […] Ces mêmes fascistes remettent le couvert en organisant le 05 avril prochain des manifestations dans toute les villes majeures de France. Nous appelons clairement à l’organisation de contre-manifestations le jours même afin de faire barrage au fascisme. Les groupes fascistes sont armés, organisés et extrêmement violents, ils l’ont déjà prouvé à de nombreuses reprises […]« 

~

par des larbins de la maison Poulaga (LeParisien.fr avec l’Agence Faut Payer, 13 février 2014) via Le Jura Libertaire

Deux hommes ont été arrêtés et placés en garde à vue dans l’enquête sur des attaques avec des engins incendiaires commises récemment à Tarbes et Pau revendiquées par un groupe anarchiste.[…] Qui se cache derrière Gadi ? Inconnu des services spécialisés, le Groupe action directe international s’assimile « à un groupe d’extrême gauche », selon le parquet. Il fait ressurgir le spectre du groupe armé anarcho-communiste Action directe […]

~

Les journalistes-policiers marchands de calomnies… A quand la parution d’un Rapport ~encore inédit ~  »Gauche 2010 » par la DCRI, dont la neutralité politique est devenu d’un extrémisme légendaire parmi les vivantEs ? Habituels cris d’effroi de la bourgeoisie scribouillarde face à quelques joyeux contre-feux, en regard de la méprisante ‘dédramatisation’ des nombreux meurtres d’antifascistes, dénoncés par le ‘GADI’, meurtres relevant obstinément des rubriques faits divers de vos torchons… Entre les lignes de vos colonnes de collabos, tout est dit, dans les tranchées de vos mensonges, les nôtres ont déjà pris position.

~

18.02.2014 Un membre du GADI inculpé

[….] Le capitalisme, ce système féodal dans lequel la vie entière d’un individu est déterminée à la naissance, il est là le vrai terrorisme, quand des familles sont jetées à la rue, quand des parents ne peuvent plus nourrir leurs enfants, quand la dignité humaine est piétinée. Regardez votre terrorisme dans les yeux avant de juger le mien. […] J’attaque des symboles et vous répondez de façon violente en ordonnant mon incarcération. (lire la suite)

Damien Camelio a été condamné à 2 ans ferme, il a annoncé qu’il ne ferait pas appel.

Pour écrire à Damien Camelio :

Maison d’Arrêt de PAU, Damien CAMELIO – Ecrou 25622, 14 Bis Rue VIARD, BP 1616, 64 037 PAU CEDEX (courriers lus par l’AP)

Pour lui envoyer un message de solidarité et soutien :

  Émission Passe Muraille, tous les jeudis de 18h00 à 20h00 sur la radio associative Radio Pau D’ousse

(05 59 80 00 09 au cours de cette plage horaire pour transmettre votre message)

Émission Ras les Murs de 20h30 à 22h30 sur Radio Libertaire

~

  A bas la torture carcérale, crève toutes les taules !

Solidarité !

~